> INEGALITES : Mixité sociale, Pauvreté, Ethnicité… > Pauvreté, Aide sociale > Pauvreté, Aide sociale (Dossiers et Guides) > - Selon la mairie de Paris, des milliers d’étudiants précaires se rendent (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

- Selon la mairie de Paris, des milliers d’étudiants précaires se rendent chaque semaine dans les centres de distribution de colis alimentaires (Le Parisien) - Une nouvelle aide de l’Etat (VousNousIls)

21 novembre

Additif du 26.11.22

Le gouvernement mobilise une enveloppe de 10 millions d’euros pour l’aide alimentaire aux étudiants.

Cela fait maintenant quelques années que la précarité étudiante ne cesse d’augmenter. Pour lutter contre ce phénomène, Jean-Christophe Combe (Ministre des Solidarités) et Sylvie Retailleau (Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche), ont annoncé dans un communiqué publié mardi soir, débloquer une enveloppe de 10 millions d’euros pour l’aide alimentaire aux étudiants, soit l’équivalent selon le gouvernement, de 300 000 colis alimentaires.

Avec l’inflation, cette situation ne devrait pas s’arranger à court terme. Aujourd’hui, ce sont des milliers de jeunes qui se retrouvent chaque soir dans de longues files d’attente pour un panier repas. Une situation que Jean-Christophe Combe ne souhaite pas voir se banaliser. « Il est indispensable de répondre à la situation de détresse rencontrée par de trop nombreux étudiants, à qui nous devons apporter le soutien nécessaire pour qu’ils puissent se concentrer sur leurs études« .

Cette enveloppe d’urgence est à destination des organisations qui agissent en faveur des étudiants les plus précaires. Dans le communiqué, Sylvie Retailleau explique que l’objectif est de « compléter l’offre alimentaire au plus près de leurs besoins, et de structurer les réseaux de distribution » , « en complément des mesures que nous avons mises en place dès la rentrée […] nous renforçons aujourd’hui le soutien aux associations pour amplifier la distribution de colis alimentaires« .

Une nouvelle aide en plus de celles de la rentrée… [...]

Extrait de vousnousils.fr du 23.11.2

 

Des milliers d’étudiants précaires sollicitent l’aide alimentaire : « C’est de pire en pire »
Chaque semaine, ils seraient entre 5 000 et 10 000, selon des estimations de la Ville de Paris, à se rendre dans un des nombreux points de distribution que compte désormais la capitale.

Paris, le 10 novembre. La file des étudiants attendant la distribution de repas organisée par l’association Linkee ne cesse de s’allonger.

Manteau en laine sur le dos, un sac à la main, Sarah (le prénom a été changé) prend place à la fin de la longue file d’attente qui s’est formée rue des Haies, dans le XXe arrondissement de Paris. Devant elle, plusieurs centaines de personnes patientent sur le trottoir. Il est 18h30 lorsqu’une voix s’élève dans la nuit. « Préparez vos sacs et vos cartes d’étudiant, s’il vous plaît », lance une bénévole de Linkee, association qui lutte contre le gaspillage alimentaire et qui va distribuer quelque 415 colis ce jeudi soir.

Répondre à cet article