> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES (en EP) > DISCIPLINES (doc. généraux) > Disciplines : LANGUE(S) et LETTRES, (doc. généraux) > L’apprentissage de la lecture et le Csen à la Une du Figaro (dossier de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’apprentissage de la lecture et le Csen à la Une du Figaro (dossier de presse)

23 novembre

Un dossier du Figaro du 20.11.22

Apprentissage de la lecture : l’école toujours en échec (titre à la Une)

 

Apprentissage de la lecture : globalement négatif
[...] C’est à cette aune-là qu’il faut regarder la question des méthodes de lecture. Ce qui se joue en CP est bien loin d’être anodin : il s’agit d’« offrir la liberté de lire », alerte le Conseil scientifique de l’Éducation nationale ; de poser les fondements sur lesquels repose en réalité toute la scolarité.
Les neurosciences… [...]

Extrait de lefigaro.fr du 20.11.22

 

Lecture : pourquoi les méthodes inefficaces dominent à l’école
ENQUÊTE - Très décrié, l’apprentissage « mixte » y est toujours prégnant, et les résultats en pâtissent.

Les années passent, et les méthodes de lecture ne font pas consensus. Miroir de ces errances, les évaluations des élèves français démontrent régulièrement leurs difficultés en la matière. En France, pays où l’origine sociale pèse considérablement sur les résultats scolaires, comme le pointe régulièrement le classement international Pisa, un élève sur cinq entre au collège sans maîtriser les savoirs fondamentaux.

Depuis les années 2000, pourtant, les sciences cognitives, nourries par l’imagerie cérébrale, ont établi que seul l’apprentissage syllabique et phonologique permet de développer efficacement l’aire de la lecture dans le cerveau du jeune enfant. Las, les méthodes de lecture dites « mixtes », qui allient la fameuse méthode « globale » (basée sur la reconnaissance automatique des mots) et la méthode syllabique, sont toujours présentes à l’école. En vogue dans les années 1970, ces pédagogies dites « nouvelles » ont imprégné durablement la culture professionnelle des enseignants du primaire…

Extrait de lefigaro.fr du 20.11.22

 

La méthode globale est un contresens biologique et pédagogique
ENTRETIEN - Pour le neuroscientifique Olivier Houdé, cette méthode de lecture induit « des confusions, analogies trompeuses et approximations ».

Olivier Houdé est directeur honoraire du Laboratoire de psychologie du développement et de l’éducation de l’enfant (LaPsyDÉ) du CNRS à la Sorbonne. Le neuroscientifique, membre de l’Académie des sciences morales et politiques, explique que la méthode de lecture globale ou mixte induit « des confusions, analogies trompeuses et approximations ».

Extrait de lefigaro.fr du 20.11.22

 

Comment les examens s’adaptent à la baisse du niveau de lecture

Extrait de lefigaro.fr du 20.11.22

 

DANS D’AUTRES JOURNAUX

Pédagogies « inacceptables », manuels « peu efficaces »… Nos enfants apprennent-ils correctement à lire ?
Une vaste enquête menée auprès des professeurs de CP montre que la grande majorité, à défaut d’être bien formés, continue d’employer des méthodes controversées d’apprentissage de la lecture.

Extrait de leparisen.fr du 12.11.22

 

Apprentissage de la lecture : un rapport critique des "pédagogies inacceptables" adoptées par les enseignants

Les méthodes efficaces pour apprendre à lire, axées sur la démarche syllabique, continuent d’être parmi les moins utilisées par les professeurs, selon une étude menée par l’École normale supérieure et dévoilée par le Conseil scientifique de l’Éducation nationale.

Extrait de marianne.net du 21.11.022

Répondre à cet article