> EDUCATION. Généralités (hors EP) > Education. Généralités (Etudes universit.) > "Quand le capitalisme retourne les valeurs de l’éducation, article de Renaud (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Quand le capitalisme retourne les valeurs de l’éducation, article de Renaud Hétier" dans Recherches en éducation, 49, 2022 (en ligne)

9 décembre 2022

Recherches en éducation
49 | 2022
Autorité et pouvoir des personnels de direction, d’encadrement et de formation dans les politiques publiques contemporaines d’éducation

Varia
Quand le capitalisme retourne les valeurs de l’éducation

Renaud Hétier

Résumé
Trois niveaux de valeurs peuvent être distingués dans le capitalisme : les valeurs profondes et cachées (la violence et la perversion), les valeurs « humaines » affichées (la liberté individuelle, essentiellement) et les valeurs fonctionnelles (rendement, progrès, concurrence, etc.) qui sont régulées par une valeur apparemment neutre : l’efficacité. Dans ce contexte économique, l’éducation devient une suréducation, tant par un souci excessif de satisfaire les désirs des enfants qui coincident avec les intérêts du marché (les loisirs numériques, notamment), que par un surinvestissement du paradigme de l’« intelligence » dont une critique est faite à nouveaux frais. Sur ce fond, la solution ne pourra sans doute venir que de la longanimité accordée à l’enfance et d’un retrait éducatif (Rousseau), du rééquilibrage que cela doit enfin permettre au profit des valeurs sensibles, morales et spirituelles. On se projettera alors dans la possibilité de la formation d’un sujet résistant, à plus d’un titre.

Extrait de journals.openedition.org

Répondre à cet article