> III- INEGALITES (Généralités) : Mixité sociale, Pauvreté, Ethnicité, Laïcité... > Mérite, Excellence > Mérite, Excellence, Compétition (Positions de chercheurs et experts) > Deux tribunes contre la méritocratie : Prune Helfter-Noah dans Le Monde, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Deux tribunes contre la méritocratie : Prune Helfter-Noah dans Le Monde, Jean-Pierre Véran dans Vers-le-Haut

22 mars 2023

« L’échec de la mission émancipatrice de l’école doit nous conduire à remettre en cause le mythe de la méritocratie »
TRIBUNE
Prune Helfter-Noah
haut fonctionnaire et élue EELV

Nous devons collectivement refuser les « aménagements marginaux » d’un système scolaire producteur d’échec pour créer un « commun éducatif » adapté aux enjeux du XXIᵉ siècle, affirme la haut fonctionnaire et élue EELV Prune Helfter-Noah dans une tribune au « Monde ».

Au cœur de notre contrat social, l’école républicaine souffre aujourd’hui de maux profonds qui l’empêchent d’accomplir sa mission émancipatrice. Les grands perdants de l’école sont les enfants des classes populaires : loin de remédier aux inégalités sociales, l’école actuelle contribue à accroître les inégalités entre enfants en fonction de leur milieu d’origine.

Cet échec patent doit nous conduire non seulement à proposer de poser des rustines sur un modèle arrivé en bout de course, mais à remettre en cause fondamentalement le mythe de la méritocratie sur lequel s’est fondée notre école.

La méritocratie prétend que les élèves sont placés à égalité devant l’accès au savoir prodigué par l’école, et que l’école conduirait naturellement à sélectionner les « meilleurs » indépendamment de leur classe sociale. Or, la hiérarchie des baccalauréats (général, technologique, professionnel) qui reproduit strictement celle des catégories socio-professionnelles des parents qui y envoient leurs enfants, constitue l’un des indices les plus évidents de cette supercherie.

Lire aussi la tribune : Article réservé à nos abonnés « Le chantier de l’égalité réelle doit être la grande mission de Pap Ndiaye »

Ainsi, selon les statistiques du ministère de l’éducation nationale et les rapports du Centre national d’étude des systèmes scolaires, 34 % [...]

Extrait de lemonde.fr du 21.03.23

 

Tribune Jean-Pierre Véran

A la rentrée 2022, le ministre Pap Ndiaye annonçait sa volonté de réformer le collège, qualifié « d’homme malade » du système scolaire. Depuis, la réforme du lycée professionnel et surtout les débats liés à aux indices de position sociales des établissements ont encore souligné le déterminisme social qui mine les promesses de l’école républicaine. Membre du collectif d’interpellation du curriculum, qui milite pour une refonte ambitieuse de la scolarité, Jean-Pierre Véran défend l’importance de remettre les élèves les plus en difficultés au centre de l’école. Un texte engagé qui fait écho à notre bilan de l’éducation prioritaire (ou…).

Dans le débat éducatif, comme dans les discours ministériels, reviennent rituellement, entourées d’un apparent consensus, les expressions d’« excellence », de « méritocratie républicaine », de « fondamentaux », d’« impartialité de nos examens et concours » et de « laïcité ».

Quelques fausses évidences du débat éducatif
L’excellence ? Quelle meilleure preuve que les parcours de celles et ceux qui sont admis, via Parcoursup, en classe préparatoire aux grandes écoles, et dont les meilleurs entreront dans une grande école ? La méritocratie républicaine ? Quel bel exemple que celle qui, pour avoir grandi dans un café-épicerie de quartier populaire, n’en devient pas moins agrégée de l’Université puis prix Nobel de littérature ? Les fondamentaux ? Apprendre à lire, écrire et compter, qui pourrait être contre ? L’impartialité de l’Ecole ? Quelle meilleure garantie de celle-ci que l’anonymat des copies d’examens et concours ? Quoi de plus juste qu’une moyenne générale et qu’un classement ? La laïcité ? Qui pourrait nier l’effort conduit depuis des années pour former les personnels à la laïcité et mobiliser à leur côté des référents académiques pour lutter contre le prosélytisme ?

Tout cela n’est vrai que si on se fie aux apparences les plus triviales, car tout cela ne rend pas compte de la réalité vécue, à l’école, au collège puis aux lycées, par des millions de jeunes.

Une sélection sociale qui ne dit pas son nom [...]

Extrait de verslehaut.org du 20.03.23

 

Voir :
la sous-rubrique Mérite, Excellence (Rapports officiels, Etudes)
le mot-clé Mérite, Excellence (gr 5)/

Répondre à cet article