B* Développer les compétences psychosociales en co-animation avec la psychologue de l’EN à l’école REP+ Calade de Marseille 15

15 mai 2023

L’Odyssée des émotions

QUOI ?

Il s’agit de développer les compétences psychosociales sur une année, à raison d’une fois par quinzaine (1h30), à partir d’un livret d’activités construit par la Psy EN de l’école. Ce travail se fait en co-animation (enseignant/Psy EN) et a pour objectif d’améliorer le climat de classe en général, mais également de travailler sur le bien-être des enfants, l’inclusion et constitue un axe préventif contre le harcèlement scolaire. Le livret d’activités part d’une dimension intra-individuelle pour aller vers l’interindividuel, selon la classification du CASEL (conscience de soi, maîtrise de soi, conscience sociale, relation aux autres, prise de décision). Les activités se déroulent aussi bien en extérieur que dans la classe, et sont l’occasion de temps de régulation qui permettent aux enfants de verbaliser ce qu’ils ressentent mais aussi de parler des stratégies. Est mis en place un cahier des émotions. En outre l’année est construite autour de ce thème (théâtre, arts visuels, anglais).

Expérimentation Recherche

Le livret est construit selon la théorie de l’éducation socio-émotionnelle et la classification du CASEL. De plus, le travail de dynamique de groupe est issu des théories de psychologie sociale.

QUI ?

2 membre(s) dans l’équipe

- Les participants

• 26 élève(s)
• 1 enseignant(s)
• 1 autre(s) participant(s)

- Sources d’inspiration

Type Titre Auteur Année
Livre L’éducation émotionnelle pour prévenir la violence Omar Zanna 2019

OÙ ?

CALADE, Marseille (13), académie d’Aix-Marseille (002)

Ecole élémentaire - CE2

POURQUOI ?

- Problème identifié

• La transition CE1/CE2 en Rep + est une année transitoire (en termes de groupe), car l’effectif est doublé
• Travailler sur la dynamique du groupe classe (un groupe social à part entière)
• L’apprentissage est une émotion : les connaître, les apprivoiser constitue aussi un apprentissage

QUAND ?

Du 01/09/2022 Au 07/07/2023

COMMENT ?

• Le cœur des interventions est l’occasion de proposer aux élèves de vivre des situations permettant d’accéder à la reconnaissance de l’autre, de s’ouvrir à l’autre. Il est question de créer les conditions du développement de la disposition à l’empathie pour favoriser le « bien vivre ensemble ».

• Dans cette perspective, il s’agit d’utiliser, à raison d’une trentaine de séances, la médiation des émotions provoquées au travers d’activités.

• Les activités se déroulent en trois temps :

1. Un brainstorming avec deux thèmes : point sur la séquence précédente et présentation de celle du jour avec définition d’un objectif de travail,
2. Déroulement de l’activité
3. Régulation/feedback de fin de séance avec pour questions :
Qu’avez-vous ressenti ? Qu’avez-vous appris ? Quels liens faites-vous avec le travail dans la classe ?

• En outre ces temps de régulation permettent une distanciation du travail, les enfants assimilent l’apprentissage et les objectifs travaillés.

- Modalités de mise en œuvre

• A l’issue des séances, le temps de régulation se fait au calme, afin de faire verbaliser les enfants.
• Ceci également dans l’objectif de mettre en place un cahier des émotions, au même titre (ou presque) qu’un cahier du jour

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

La mise en place de ce projet met en évidence :

◦ un climat de classe de bonne qualité : entraide, pendant les temps de récréation...
◦ favorise le bien-être des enfants en situation de handicap (AESH ou ULIS)
◦ permet à des enfants en difficulté de s’exprimer davantage (UPE2A, enfants en difficulté dans les savoirs de base)
◦ les parents sont impliqués dans le projet

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Les enfants sont heureux.

ET APRÈS ?

L’année est articulée de l’année autour de ce projet :

• arts visuels (Peur, Joie)
• anglais (How do you feel ?)
• travail sur le dessin animé Vice versa
• travail sur le vocabulaire
• projet théâtre en période 4 et 5 avec spectacle pour les parents (création autour des émotions)
• sport (de l’individuel au collectif)

Extrait d’Innovathèque du 14.04.23

Répondre à cet article