> IV- EDUCATION. GÉNÉRALITÉS (hors EP) : Types de doc. > Education-Généralités (Rapports officiels) > Fabien Truong : « On devrait plus s’inquiéter de notre système (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Fabien Truong : « On devrait plus s’inquiéter de notre système ultra-reproductif que de notre classement Pisa » (Libération)

8 décembre 2023

Entretien
Fabien Truong : « On devrait plus s’inquiéter de notre système ultra-reproductif que de notre classement Pisa »

Le sociologue et ancien professeur en sciences économiques et sociales au lycée relativise l’importance d’un classement international qui flirte avec la « philosophie d’entreprise », oubliant la question des inégalités sociales.

Responsable du master « métiers de l’éducation, de l’enseignement et de la formation » à l’université Paris-VIII, Fabien Truong tire de ses années dans l’enseignement secondaire en Seine-Saint-Denis la matière de son travail de sociologue (Jeunesses françaises. Bac + 5 made in banlieue, La Découverte, 2015). Selon lui, le rapport Pisa, révélé ce 5 décembre, se concentre trop sur le rang international des pays au détriment de la variable sociale. On y apprend pourtant qu’« en France, les élèves issus de milieux socio-économiques favorisés ont obtenu des résultats supérieurs de 113 points à ceux des élèves défavorisés en mathématiques ». Et surtout qu’« il s’agit de l’un des plus importants écarts liés au milieu socio-économique » au monde. L’écart moyen, parmi les pays de l’OCDE, est de 93 points.

Comment analysez-vous les résultats du rapport Pisa et la place qu’il a pris dans le monde éducatif ?

Les sempiternels débats sur le niveau qui baisse sont ridicules, au sens où on parle d’un « niveau moyen ». On prend Pisa pour le baromètre de la santé et de l’efficacité du système d’éducation, mais

Il vous reste 76% de l’article à lire.

Extrait de liberation.fr du 05.12.23

Répondre à cet article