> ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES EN EP (par niveau et thème) > Actions locales en INTERDEGRES > Interdegrés - VS. (Climat, Harcèlement) > La Quinzaine du non, programme partenarial de prévention des violences (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La Quinzaine du non, programme partenarial de prévention des violences faites aux enfants, pour les écoliers et parents du REP Lucie et Raymond Aubrac de Paris 11e

9 février

La « Quinzaine du non ! » dans le REP Lucie et Raymond Aubrac -11e

Lors de la 3e édition la « Quinzaine du non ! », des associations et des auteurs de littérature de jeunesse sont intervenus en classe auprès des élèves du REP. Ce vaste programme de prévention des violences faites aux enfants a été l’occasion de proposer aux familles du quartier plusieurs événements.

Les séances de prévention en classe

Pendant la « Quinzaine du non ! », des interventions spécifiques ont eu lieu dans les classes des écoles élémentaires du réseau, allant du CP jusqu’au CM2.

Les élèves des classes de CP de l’ensemble des écoles du réseau ont ainsi pu bénéficier de plusieurs ateliers autour des émotions, animés par l’association Korhom. En CE1, l’association a proposé aux élèves des activités sur les thèmes de la non-violence et de la coopération.
texte1

L’autrice et chanteuse Mai Lan Chapiron est intervenue dans les classes de CE2 et de CM1 de l’école 77 bd de Belleville et dans celles de CM1-CM2 de l’école Trois Bornes pour présenter son ouvrage de littérature de jeunesse Le loup et aborder avec les élèves la question de l’inceste.
texte1

Des séances de prévention autour de la notion de consentement ont été menées dans les classes de CE2 de l’école Trois Bornes par le Collectif Féministe Contre le Viol, s’appuyant sur la projection du film éducatif Mon corps, c’est mon corps (Moira Simpson et Andrée Major, 1985). Des interventions sont également planifiées en janvier dans les classes de CM2 de l’école 77 bd de Belleville. Le programme de ces séances a été préalablement présenté aux parents d’élèves de ces deux écoles lors de réunions d’information organisées en soirée.

Les classes de CM2 des écoles du réseau ont également bénéficié d’un atelier proposé par l’association Prevanet. Les élèves ont ainsi pu participer à un conte interactif intitulé Ma vie en jeux, mettant en scène un adolescent en proie aux dangers liés à l’utilisation d’Internet et plus particulièrement à celle des réseaux sociaux. Au cours du spectacle, ils ont été invités à réfléchir aux risques potentiels encourus par le héros de l’histoire et à inventer un scénario pour lui éviter d’y succomber.

L’association e-Enfance interviendra dans les classes de CM2 des écoles 77 bd de Belleville et 109 av. Parmentier et dans les classes de 6ème du collège Lucie et Raymond Aubrac au cours de l’année scolaire, lors de séances de prévention abordant également les dangers liés à l’usage d’Internet et notamment le cyber-harcèlement.

Les soirées conférences pour les parents d’élèves

Cette année, la « Quinzaine du non ! » s’est ouverte avec la conférence donnée en soirée par l’autrice et chanteuse Mai Lan Chapiron, à laquelle les parents d’élèves des écoles du quartier et du collège Lucie et Raymond Aubrac ont été conviés. Lors de cette rencontre, l’artiste a relaté aux familles et aux enseignants présents son parcours personnel en tant qu’ancienne victime d’inceste qui l’a mené à la création de la chanson How en 2013, puis à sa réécriture en français sous le titre Le loup et à l’écriture de son ouvrage de littérature de jeunesse du même nom. Dans ce dernier, elle aborde la question de l’inceste à travers l’histoire d’une jeune héroïne prénommée Miette (Vidéo de Mai Lan Chapiron sur France.tv arts). Elle a ensuite présenté le contenu des séances de prévention destinées aux élèves et a répondu aux interrogations des parents.

Lors d’une deuxième soirée, les familles ont été invitées à participer à une conférence donnée par l’autrice et psychologue Elisabeth Brami, à l’occasion de la publication de son ouvrage de littérature de jeunesse intitulé Je ne suis pas le doudou de mon papa. L’autrice a d’abord évoqué la genèse du livre, traitant lui aussi de l’inceste, puis, a échangé avec les parents présents en répondant à leurs questions.

Les « Soirées Cinéma »

Trois « Soirées Cinéma », organisées par l’association Crok Ciné, ont eu lieu au cours de la « Quinzaine du non ! » dans les écoles 77 bd de Belleville, 111 av. Parmentier et 109 av. Parmentier. Les familles ont assisté à la projection d’une série de trois courts métrages abordant la thématique des émotions et du harcèlement scolaire. À l’issue de la projection, les enfants présents ont participé à un quizz animé par l’association.

Le salon du livre de l’éditeur Talents Hauts

Dans le cadre de la « Quinzaine du non ! », une vente de livres de littérature de jeunesse de l’éditeur Talents Hauts s’est tenue à l’école 77 bd de Belleville. Les familles ont pu profiter de la présence des éditrices, qui avaient sélectionné de nombreux ouvrages en rapport avec les thématiques abordées lors de la « Quinzaine du non ! », pour obtenir des conseils de lecture. Parents et enfants ont également pu déambuler à travers l’exposition de la maison d’édition consacrée aux discriminations sexistes « Lire pour l’égalité ».

La « Soirée Contes » de l’école 77 bd de Belleville

Comme l’année précédente, la « Quinzaine du non ! » s’est clôturée avec la « Soirée Contes » de l’école 77 bd de Belleville, organisée en partenariat avec l’association Le Bouquin qui Bulle. À cette occasion, parents et enseignants conteurs ont pu émerveiller petits et grands avec des histoires en tous genres abordant notamment l’égalité des filles et des garçons.
Le programme pHARe

En parallèle de ces actions, les écoles du réseau et le collège Lucie et Raymond Aubrac participent au programme de lutte contre le harcèlement à l’école pHARe proposé par l’Education nationale.

Mise à jour : janvier 2024
https://www.ac-paris.fr/la-quinzaine-du-non-dans-le-rep-lucie-et-raymond-aubrac-11e-130860

Répondre à cet article