> VI- PÉDAGOGIE(S) (Innovation et CNR, Disciplines, Espaces, ACTIONS LOCALES) > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales A L’ECOLE > Ecole (Espaces scolaires) > B* S’approprier les espaces en citoyens attentifs à l’environnement à (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* S’approprier les espaces en citoyens attentifs à l’environnement à l’école REP Lakanal de Wattrelos (CNR)

27 mai

Innover pour une école source de bien-être qui forme des citoyens attentifs à l’environnement
Projets innovants CNR Notre école, faisons la ensemble

Fonction du porteur de projet Directrice

Ecole élémentaire [REP] Lakanal Wattrelos

Nb élèves bénéficiaires du projet 191

Date de validation du projet 26/09/2023
Date de début du projet 10 février 2023 à 00:00

DESCRIPTIF DU PROJET

Objectifs

Rendre les élèves acteurs de leur quotidien dans l’école.
Prendre en compte l’activité physique pour contribuer au bien-être, à la santé, conditions fondamentales pour apprendre.
Enrôler les élèves dans la lecture plaisir sur différents temps.
S’approprier et embellir l’environnement de la cour, de l’école, du jardin.

Climat scolaire (prévention et lutte contre les discriminations, les violences, le harcèlement) Education au développement durable et transition écologique ;Activité physique et sportive

Idées initiales

L’école dispose d’une belle et grande cour munie notamment d’une dizaine d’arbres mais cependant elle est source de problèmes.

Du côté des élèves (demandes dans chaque classe et remontées des propositions par les enseignants) :
 A chaque récréation, l’unique terrain de foot est source de conflits car beaucoup d’élèves aiment jouer au foot. Des terrains s’improvisent alors à divers endroits entre poubelles et arbres et perturbent les enfants qui préfèrent le calme.
 D’autres élèves souhaiteraient se reposer ou dessiner tranquillement et ils ne trouvent que le sol goudronné pour s’assoir. Il n’existe actuellement aucune assise.
 Sur le temps du midi, à l’issue de la cantine, il n’y a pas de d’endroit ou se poser, certains élèves souhaiteraient lire.
 Certains enfants viennent en vélo ou trottinettes et ne trouvent pas d’endroit adaptés pour les stocker

Du côté des parents (remontées du comité de parents) :
 Les principaux conflits viennent des temps de récréation ou temps de cantine.
Le souhait est donc que la cour s’organise et que il y ait plus de propositions d’activités sur le temps du midi.
L’idée est que les enfants s’occupent dans de bonnes conditions.

Du côté des enseignants (en conseil de maitres)
 Il est difficile d’instaurer rapidement des séances d’APQ dans la cour car le matériel peut-être lourd et encombrant à transporter d’où l’idée de créer des parcours installés sous le préau de la récréation, par exemple pour la semaine, avec du matériel disponible directement dans des armoires de sport.
 Nous constatons fréquemment dans nos classes, le besoin pour certains élèves de bouger pour mieux se concentrer et apprendre.
 Certains espaces (plate-bandes) sont à investir, notamment dans le cadre de l’éducation au développement durable car notre école est labellisée de niveau 2.
 Notre souhaiterions pérenniser et développer le jardinage dans des bacs pour développer le goût de la nature et proposer cette activité pendant les temps de récréation.

Du côté du périscolaire (en concertation avec la référente de site)
 Le personnel manque aimerait investir les larges couloirs avec des meubles bancs/casiers pour proposer des temps de lecture ou jeux de société avec rotation de groupes.
 Il aimerait avoir à disposition des verres, des pichets pour distribuer facilement de l’eau.

En conclusion, notre d’école, cour comme classes et couloirs, est à organiser et à aménager.

Plan d’action

*Les APQ : Ce projet permet d’innover dans l’instauration des 30 minutes d’Activités Physiques Quotidiennes, en proposant à tous les élèves de l’école du matériel riche et varié facilitant la mise en place de ces activités, dans un cadre souple et adapté. Le lien avec le périscolaire (pause méridienne, garderie) s’en trouvera également renforcé, grâce à la continuité ainsi instaurée dans les activités proposées tout comme dans les règles d’utilisation à respecter. Cette collaboration entre par ailleurs dans le cadre de la labellisation Génération 2024. Une participation à la semaine Olympique et Paralympique pourra être envisagée.
 Faire des tracés pour délimiter des zones de jeu dans la cour
 Disposer de charriots de matériel sportif fermés disponibles dans la cour sous le préau
 Avoir des buts pour les jeux de foot
 Disposer de rack à trottinettes/vélos

*Bien-être et inclusion : Des recherches indiquent que bouger pendant la classe améliore les capacités d’apprentissage. Donner aux élèves le choix du type d’espace d’apprentissage qui leur convient le mieux et les aident à bouger permettrait de canaliser leur énergie au service des apprentissages, de se concentrer, de travailler en collaboration et communiquer.
Pour cela nous souhaiterions :
 Disposer d’une quantité d’assises dites stimulantes qui offrent une grande amplitude de mouvement et permettent une dépense de surplus d’énergie ainsi qu’une activation du tonus qui stimule la motricité, l’éveil et l’attention, que nous pourrions répartir entre collègues
 Disposer de casques anti-bruit car certains élèves souffrent d’un manque de concentration en classe et sont facilement distraits dans un environnement bruyant.

*L’EDD : L’un des engagements clés de notre école est de tendre vers une école 100% EDD. Nous disposons déjà de la labellisation E3D niveau 2 et nous souhaitons passer au niveau 3 en favorisant l’engagement citoyen de nos élèves. Cette démarche est régulièrement présentée au conseil d’école. Elle implique déjà la municipalité. L’obtention de ce label ne constitue pas un aboutissement, mais c’est surtout la marque d’une volonté de s’inscrire dans une démarche d’amélioration continue. Des actions liées à l’EDD sont déjà proposées (intervention d’animateurs municipaux, les éco-délégués…) et elles s’enracinent dans des initiatives locales. Un engagement mutuel existe entre l’équipe éducative de l’école et la municipalité.
Pour cela nous souhaiterions :
 Implanter des carrés potagers, des jardinières, des bacs à compost, des nichoirs à différents lieux de la cour d’école pour permettre aux élèves de l’école de réaliser des activités concrètes.
 Poser un grillage de protection autour du petit jardin existant
 Proposer des tables et bancs aux élèves

*Le quart d’heure lecture : Inciter les élèves à lire, à l’école et en dehors de l’école, fait partie des missions de l’institution scolaire. En plus de la lecture des œuvres et des documents étudiés en classe, c’est aussi à la lecture personnelle d’ouvrages librement choisis par l’élève qu’il faut consacrer une place dans le temps scolaire et qu’il faut encourager durant les vacances. Laisser la liberté de choisir son livre facilite son appropriation et désacralise la relation à l’objet livre. Roman, documentaire, bande dessinée, l’élève peut se laisser guider par son envie de découvrir – dans le respect des lois de la République.
Pour cela nous souhaiterions :
 Placer des bancs, des assises dans la cour
 Placer des meubles bas spécifiques pour s’assoir et lire dans les couloirs
 Disposer d’armoires pour placer dans les couloirs pour les élèves des temps de cantine
 Enrichir la bibliothèque avec des livres documentaires

Type de prestation demandée dans le cadre de CNR Achat de matériel

Extrait de cnr-nefle.gogocarto.fr du 10.02.23

Répondre à cet article