> 5 - Pédagogie en ZEP > Actions pédagogiques A L’ECOLE ELEMENTAIRE > Numérique, communication, presse (Ecole) > La classe CM2 A du REP+ Jean-Macé d’Aubervilliers (93) fait découvrir la ville (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La classe CM2 A du REP+ Jean-Macé d’Aubervilliers (93) fait découvrir la ville avec un magazine mensuel et en développant un compte Twitter

31 juillet Version imprimable de cet article Version imprimable

À la Une : quand les élèves se font journalistes !

Pendant un an, la classe de Cécile Saint-Martin, les CM 2 A de l’école [REP+] Jean-Macé d’Aubervilliers ont réalisé un journal en ligne qui compte en cette fin d’année pas moins de 10 numéros.

« Chaque début d’année, nous réfléchissons tous ensemble à un projet commun. Cette année, l’envie de la classe était de montrer une autre image d’Aubervilliers. Les élèves voulaient faire découvrir tout ce qu’ils aiment de leur ville mais aussi parler de certains de ses habitants qu’ils admirent. Le journal réunissait toutes les conditions voulues. Le format numérique s’est imposé rapidement car il avait l’avantage d’être économique et de travailler tout un pan du programme autour de l’éducation aux médias.

La classe possédait déjà un compte twitter, donc c’est naturellement que nous avons lancé ce nouveau projet via ce réseau.

En parallèle, tout un travail a été mené sur l’information en général grâce au site du Clémi et à la semaine de la presse. Nous avons également collaboré avec une journaliste qui nous a fourni de précieux conseils sur la rédaction d’article et l’orientation à donner à notre journal.

Au final, l’expérience a été extrêmement enrichissante à tous points de vue. Les élèves se sont grandement familiarisés à l’outil informatique.

Ils ont appris à croiser leurs sources, trier les informations pour en retenir l’essentiel. A présent, ils écrivent volontiers de longs textes, avec une syntaxe qui s’est très nettement améliorée, alors que le français n’est pas leur langue première. Ils sont également plus curieux et volontaires. Ils prennent plus facilement la parole, même en public grâce aux nombreuses interviews qu’ils ont menées... et s’écoutent davantage.

Mais la véritable plus-value de ce projet, au-delà de la cohésion du groupe classe, est qu’il a permis aux élèves de redécouvrir leur ville et d’en être fiers tout en leur permettant de rencontrer des personnes très différentes qu’ils n’auraient pas été amenés à croiser. »

Propos de Cécile Saint-Martin, professeure des écoles, et des élèves de la classe de CM 2 A de l’école Jean Macé, à Aubervilliers.

Le numéro de juillet 2017

Découvrez les news d’Auber n° 10

Le compte twitter de la classe

Extrait de dsden93.ac-creteil.fr du 30.06.17 : À la Une : quand les élèves se font journalistes !

Répondre à cet article