> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Citoyenneté : Emc, Edd, Coopération, Philo., Lien au collège et (...) > B* Simulation de Parlement européen collégienne dans 6 collèges prioritaires (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Simulation de Parlement européen collégienne dans 6 collèges prioritaires de la Seine-Saint-Denis (2019)

16 novembre 2019 Version imprimable de cet article Version imprimable

Simulation de Parlement européen collégienne de la Seine-Saint-Denis

QUOI ?

Les élèves deviennent de vrais député.e.s européen.ne.s le temps d’une journée.

Dans un Parlement européen fictif, et munis de badges comprenant Noms/Prénoms/Groupe politique de député.e.s européen.ne.s existants, les élèves réfléchissent, échangent, discutent et négocient pour défendre les points de vues de leurs groupes politiques en commissions parlementaires et plénière autour de thématiques liées au développement durable.

Objectifs :

• La découverte des leviers/mécanismes de la gouvernance européenne autour de sujets environnementaux concrets ;
• Développer ses compétences rédactionnelles, d’argumentation et de coopération dans un groupe ;
• Appréhender la diversité des élèves et permettre le contact des élèves venant de différents réseaux de l’éducation prioritaire grâce à la citoyenneté européenne et l’EDD.

Un projet réalisé avec le concours de : trois associations, deux collectivités territoriales, un institut et le concours du Bureau d’information du Parlement européen en France.

Expérimentation

La conception de l’action émane de la recherche.

Provenant des pays anglophones, l’importance des jeux pédagogiques a crû. Les "role game", régis par des règles et scénarii quasi-déterminés (Musset, Thibert), furent encouragés par l’Éducation Nationale lors de la COP21 (2015) au prisme de simulations/négociations internationales sur les enjeux climatiques.

Notre action part de la définition d’Anne Ancelin-Schützenberger (1995) : une "activité spontanée d’un acteur protagoniste-membre d’un groupe, agissant et réagissant à une situation (à un thème) donnée". Permettant d’utiliser différemment l’espace pour se mettre en activité, le jeu de rôle s’inspire de l’approche théâtrale du drama qui par l’action/production permet aux élèves de réinvestir leurs acquis cognitifs (Perrenoud, 1997). La prise en compte des besoins/intérêts des élèves (Przesmycki, 1990 et Reid 2010) et leurs profils cognitifs (Zakhartchouk, 2014), ainsi que la distribution de role cards (Tabensky, 2002), sont importants.

https://lemag.seinesaintdenis.fr/Epinay-et-l-Ile-Saint-Denis-unis-dans-la-diversite
https://lemag.seinesaintdenis.fr/Les-institutions-europeennes-Bruxelles-Strasbourg-et-Epinay
https://vialemonde93.net/spip.php?article4829
https://www.jeunes-europeens.org/Simulation-de-Parlement-europeen-en-Seine-Saint-Denis
https://crevaultdallonnesbonnefoy.eu/2019/03/22/les-collegiens-de-seine-saint-denis-dans-la-peau-des-deputes-europeens/
Article de presse - Journal "Epinay en scène"

QUI ?

4 membre(s) dans l’équipe - 11 partenaire(s)

L’action, de par son caractère pluridisciplinaire et ses multiples compétences travaillées, entraîne la participation de quatre types d’acteurs :

• L’équipe enseignante d’histoire-géographie, de français, de SVT : instruit le projet didactique en enseignant les thèmes de développement durable qui seront abordés lors de la simulation, et coopère à la construction de la démarche pédagogique ;
• L’équipe de Vie scolaire : instruit la partie du projet didactique qui concerne la citoyenneté européenne et la découverte du parcours du député européen qui présidera la séance plénière, coopère à la construction de la démarche pédagogique ;
• Les institutions publiques : apporte une aide financière, humaine et technique pour l’organisation de la journée de Simulation en mettant à disposition les locaux et le transport ;
• Les associations : apportent une expertise sur l’éducation populaire, le travail des thématiques avec les élèves en amont et le jour de la Simulation en supervisant les débats entre élèves.

- Les partenaires

Structure Participation Période
Starting Block
https://www.starting-block.org/|L

’association fournit une expertise autour de la citoyenneté mondiale et la sensibilisation aux problématiques de solidarité internationale. Propose des interventions scolaires avant la Simulation pour préparer les élèves à des thèmes du jour J

Du : 03/07/2017
Au : 05/07/2020
Mairie d’Epinay-sur-Seine
https://www.epinay-sur-seine.fr/|A

apporté un soutien logistique et technique pour l’organisation de l’action. A apporté un appui financier pour l’organisation du voyage à Bruxelles au Parlement européen des élèves.

Du : 03/07/2017
Au : 05/07/2020
E-Graine
https://www.e-graine.org/|L

’association fournit une intervention scolaire avant le jour J de la simulation pour préparer les élèves sur les thèmes de l’agriculture durable dans le cadre du travail de certaines commissions parlementaires.

Du : 03/07/2017
Au : 05/07/2020
Plaine Commune
https://plainecommune.fr/|A

apporté une aide logistique pour l’organisation de "Mini-Simulation de Parlement européen" sur un stand exposant lors de la manifestation "Savante banlieue" organisé dans l’enceinte de l’université Paris XIII.

Du : 03/09/2018
Au : 21/10/2018
Département de la Seine-Saint-Denis
https://seinesaintdenis.fr/|Le

service du projet éducatif et de la jeunesse du Département conseille sur l’élaboration du projet, démarche de nouveaux collèges intéressés et fait la passerelle. N’hésitez pas à me contacter pour convenir d’un temps de réflexion et de travail

Du : 03/07/2017
Au : 05/07/2020
Les Jeunes européens - France
https://www.jeunes-europeens.org/|L

’association fournit une expertise et fait des interventions bénévoles autour de la citoyenneté européenne. Elle est en charge d’organiser la mise en dialogue des élèves durant la Simulation et organise le contact avec les députés européens participants.

Du : 03/07/2017
Au : 31/12/2019
Via le Monde
http://www.vialemonde93.net/|Dans

le cadre de leur "parcours éducatif au Développement durable", "Via le monde" est une centre de ressources documentaires qui apporte un savoir-faire, des conseils et une expertise autour de la mise en relation avec des associations de citoyenneté.

Du : 03/07/2017
Au : 05/07/2020
Institut Jacques Delors
https://institutdelors.eu/|Fournit

une expertise de fond afin de former les enseignants sur l’actualité des sujets débattus au Parlement européen et la diversité des thématiques européennes.

Du : 01/05/2017
Au : 31/12/2017
Département de la Seine-Saint-Denis
https://seinesaintdenis.fr/|Labellisés

"Centre d’information Europe Direct" par la Commission Européenne, le Département apporte une aide financière, humaine et technique pour l’organisation de la journée de Simulation en mettant à disposition les locaux et le transport.

Du : 03/07/2017
Au : 05/07/2020
Député.e.s européen.ne.s
https://www.europarl.europa.eu/portal/fr|Les

député.e.s européen.ne.s étaient présent.e.s lors de la session plénière de la simulation afin de présider la séance. Leur rôle était de distribuer la parole, animer les débat, voter avec les élèves-apprentis député.e.s et répondre à leurs questions.

Du : 06/06/2017
Au : 18/04/2019

- Les participants

• 144 élève(s)
• 14 enseignant(s)
• 27 autre(s) participant(s)

OÙ ?

Interétablissements Créteil

Collège - 5ème, 3ème

Les lieux dans lesquels se déroule l’action sont déterminants.

1. Les régions touchées relevant de l’éducation prioritaire

Epinay-sur-Seine et Sevran sont deux villes dont la population est touchée par les phénomènes de paupérisation et précarité (50,6 et 51,3% des foyers non-imposables en 2009, CPAM 93). Dans le quartier du premier collège (J. Vigo, quartier d’Orgemont), l’abstention aux précédentes élections européennes s’élevait à 76% (contre 51% en France). Les thématiques de citoyenneté, d’europe et de développement durable peuvent constituer dans ces régions des thèmes à explorer et consolider.

2. Des salles de simulation déterminantes

Les salles où se déroulent l’action ne sont pas au collège. Cela permet aux élèves de se détacher spatialement et mentalement de leurs établissements et comprendre le caractère singulier du jeu. Le lieu de la plénière (Salle du conseil municipal, Salle des acte du Conseil Départemental) aide à la crédibilité et à la solennité du moment.

- Établissement(s)

• Créteil ROGER MARTIN DU GARD (093)
Rejoint l’action en 2019 avec une classe de niveau troisième.

• Créteil GEORGES BRASSENS (093)
L’établissement a organisé sa propre action en 2018-2019 avec deux classes de troisième autour de quatre sujets touchant au Développement durable. La simulation fut faite en Avril 2018 avec Alain Lamassoure, Député européen, dans la salle des actes du Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis.

• Créteil ROBESPIERRE (093)
Rejoint l’action en 2019 avec une classe de niveau troisième.

• Créteil ALFRED SISLEY (093)
Rejoint l’action en 2019 avec une classe de niveau troisième.

• Créteil EVARISTE GALOIS (093)
Collège intéressé pour intégrer l’action en 2019-2020 mais qui cherche à trouver ses modalités de participation.

• Créteil JEAN VIGO (093)
Collège à l’origine de la création de l’action dans le Département de la Seine-Saint-Denis, il a porté la première expérimentation de ce jeu pédagogique en Octobre2016-Juin 2017 et adapté l’exercice de simulation de négociation européenne à un niveau 5e (début de Cycle 3) et à un niveau 3e (fin de Cycle 3).

Le collège est aujourd’hui ressource pour fournir expertise, conseil et réponse aux questions d’autres équipe pédagogiques sollicitées par le Département afin d’organiser ce type d’action. Dans le cadre des projets inter-établissements, le collège coordonne l’ensemble des volets didactique, pédagogique, logistiques et financier afin d’organiser la journée de Simulation de Parlement européen.

• 1 académie(s)
• 6 établissement(s)
• 6 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

Depuis le début de l’action, plusieurs problèmes ont été identifiés :

1. Une paupérisation forte : des thématiques européennes et de développement durable délaissées

L’établissement se trouve dans une ville accusant un taux de chômage important (17,8% de la pop. active, INSEE 2016) et d’un taux de pauvreté notable (31%, INSEE 2016). De taux d’abstention aux précédentes élections européennes témoignent du peu d’intérêt pour les sujets européens (76% en 2014).

2. Des difficultés à accepter autrui dans sa diversité

Les élèves de l’établissement présentent parfois de grandes difficultés à interagir entre eux, entre groupes. Des difficultés de dialogue filles/garçons, des difficultés de dialogues au sein même d’une classe.

3. Des difficultés à coopérer et mutualiser

Organiser un travail commun dans le cadre d’un groupe et produire une réalisation collective devient dès lors complexe. La simulation permet, en élaborant des amendements, et en négociant, de travailler ces compétences.

- Indicateur(s) qualitatif(s)

1. Pratiquer différents langages en histoire et en géographie

Cette compétence des domaines du socle 1, 2 et 5, est un indicateur qualitatif cohérent. Il permet d’évaluer les hypothétiques progressions d’écriture pour structurer sa pensée et son savoir, pour argumenter, pour communiquer et échanger. Il permet d’évaluer l’appropriation d’un lexique approprié sur les thèmes européens et environnementaux par son usage à bon escient dans les situations adaptées. Enfin, il permet d’évaluer l’expression à l’oral pour penser, communiquer et échanger dans le cadre d’un groupe de travail ou d’une assemblée.

2. Coopérer et mutualiser

Cette compétence des domaines du socle 2 et 3 permet d’évaluer la capacité des élèves de différentes classes et de différents établissements ne se connaissant pas à organiser un travail commun dans le cadre d’un groupe et produire une réalisation collective. Ici un acte juridique européen (=une résolution) simplifié sur un sujet de développement durable.

- Sources d’inspiration

Livre  : Le jeu de rôle, Anne Ancelin-Schützenberger, 1995

Anne Ancelin-Schützenberger, psychologue et psychothérapeute, a travaillé dans le cadre de cet ouvrage sur les conditions d’appréhension et d’apprentissage dans le cadre d’un jeu de rôle. Elle analyse notamment l’impact du jeu de rôle sur les modalités d’apprentissages et sur les conditions à réunir dans le cadre du projet didactique et de la démarche pédagogique afin d’instruire correctement le jeu pédagogique.

- Actions liées

Ecodélégués, agir pour l’établissement E3D
17/10/2019

QUAND ?

Du 04/09/2017 Au 05/07/2020

COMMENT ?

L’action est innovante car :

• Elle incite à découvrir la "citoyenneté européenne" au prisme du "développement durable" : un angle thématique peu abordé dans des exercices de simulation européens ;
• Elle incite les élèves à explorer des sujets didactiquement exigeants : les thèmes sélectionnés sont un consensus entre l’actualité des débats au Parlement européen, l’actualité des débats environnementaux en France, et de grands sujets médiatiques clivant les groupes politiques et acteurs de la société civile ;
• Elle incite les professeurs à adapter leurs démarches pédagogiques et simplifier le projet didactique : de tels sujets, par leurs subtilités et leurs complexités, doivent être simplifiés afin que des élèves de 5e ou 3e puissent saisir les enjeux, les points positifs et négatifs de chacun des thèmes ;
• Elle propose un multi-partenariat inédit entre l’établissement, les collectivités publiques, les associations et les élu.e.s : la force de ce projet étant d’être accompagné par plusieurs mains.

- Moyens mobilisés

Ressource Type Volume Lien
Transport en autobus Matériel 4 https://seinesaintdenis.fr/
Repas sur place Matériel 144 https://seinesaintdenis.fr/
Location de salles (salle de commission, salle du conseil municipal, salle des actes du CD93) Matériel 15 https://seinesaintdenis.fr/
Interventions associatives (e-Graine, Starting Block) Financier 3600 https://seinesaintdenis.fr/
Achat de badges Financier 225 http://vigo-epinay.webcollege.fr/

- Modalités de mise en œuvre

L’action se décompose en quatre phases temporelles :

1. Concertation et adaptation du projet didactique et de la démarche pédagogique de l’expérimentation : Cette phase s’opère prioritairement entre les équipes pédagogiques des établissements. Les membres co-construisent les séances préparatoires des élèves, les "fiches de rôle" par groupe politique et commission parlementaire pour le jour de la simulation, un rétroplanning ;

2. Préparation aux thèmes des commissions et au jeu pédagogique : Des séances d’une de deux heures sont élaborées afin de travailler en classe les quatre thèmes de la simulation : "Le glyphosate", "Les minerais de sang", "L’importation de textiles low cost", "La pêche électrique". Ces séances exploitent différents supports. Une séance supplémentaire est conçue pour travailler en salle informatique le rôle de l’U.E., du Parlement européen, le travail d’un.e eurodéputé.e, opérer des recherche sur l’élu.e qui présidera et préparer des questions ;

3. Interventions associatives : Les associations interviennent afin de permettre aux élèves de mieux maîtriser les thèmes et lexiques environnementaux spécifiques (jeux pédagogiques, débats) ;

4. Simulation de Parlement européen (avec Les Jeunes européens-France) : Elle dure une journée (08h-17h) et se déroule au siège du Conseil Départemental.

Le matin les élèves découvrent leurs badges et leurs groupes politique. Ils sont répartis en commissions parlementaire où la première heure est consacrée à la lecture du sujet/des positions du groupe qu’ils représentent. Les deux prochaines heures sont consacrées à l’écriture d’amendements au sein de leur groupe, puis à la négociation avec les autres groupes politiques. Le début d’après-midi est consacré au recensement des amendements négociés dans la commission puis au vote des amendements. Les élèves-rapporteurs construisent leurs discours. La plénière débute vers 14h45 et dure une heure : un temps est réservé au bilan avec l’élu.e et des questions.

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

◦ Bilans des séances préparatoires : Chaque fin de séance préparatoire fait l’objet d’un bilan des compétences et des notions transmises entre les enseignants, coordonné par les enseignants-coordinateurs afin de faire état des difficultés de progression entre les établissements étape après étape ;
◦ Bilans des interventions associatives préparatoires : Ce bilan est également opéré après les interventions des trois associations mobilisées lors de la préparation des élèves aux quatre thèmes de la simulation ;
◦ Mise en circulation de questionnaires à destination des élèves : En fin de projet, les élèves répondent à un questionnaire qualitatif sur leurs observations quant au déroulé/contenu du projet ;
◦ Bilans de l’action en temps de classe : Un bilan oral est effectué avec les élèves ;
◦ Bilan avec les directions des établissements impliqués
◦ Retour des parents : Effectué lors de rencontres et des "Journées portes ouvertes" des établissements.

• Autre évaluation (par des associations, des consultants...)

Les associations opèrent également des évaluations quantitatives et qualitatives de leurs interventions préparatoires ou le jour de la simulation :

◦ Des témoignages écrits sont recueillis : Afin d’opérer des bilans transmis lors de réunions bilans en fin d’année avec l’ensemble des acteurs impliqués ;
◦ Des questionnaires quantitatifs et qualitatifs en format papier sont transmis aux élèves sur la bases de questions ouvertes, semi-ouvertes et fermées : Les questions s’adaptent aux élèves et à leur diversité puisque les réponses se présentent sous la forme de smileys à entourer, de cases pré-remplies ou de lignes vierges à compléter en fonction de la volonté de chaque élève. Les réponses à ces questionnaires sont ensuite numérisées, compilées et restituées aux acteurs du projet sous la forme de documents numériques de type "tableurs de données" au format ".xls".

Evaluation de la simulation 1 (commission parlementaire textile low cost)
Evaluation de la simulation 2 (commission parlementaire textile low cost)
Indicateur(s) qualitatif(s)

- Indicateur(s) qualitatif(s)

1. Pratiquer différents langages en histoire et en géographie

Les élèves ont pu comprendre la diversité/spécificité des champs lexicaux du développement durable, l’importance de la maîtrise de son sujet pour défendre ses idées. Les cours d’éloquence soulignent l’importance de l’oralité (gestuelle, intonation, articulation, posture) dans la transmission d’un message. Des élèves timides ont ainsi pu se révéler à l’oral, prendre confiance et aider à co-construire des argumentaires de groupe.

2. Coopérer et mutualiser

Classes à la structure souvent atomisée, groupes politiques où les élèves provenaient de divers établissements : l’action a eu un effet bénéfique sur la capacité à coopérer et mutualiser ressources et compétences afin de progresser ensemble. La composition des groupes majoritaires/minoritaires (gauche à extrême droite) fut opéré selon les besoins/personnalités des élèves. En l’absence de majorité absolue, chaque élève a compris que coopérer avec d’autres groupes était essentiel.

ET APRÈS ?

• La découverte de problématiques concrètes et didactiquement exigeantes autour du concept de Développement durable ;
• Comprendre que l’exercice de la citoyenneté et les décisions politiques ne sont pas manichéennes mais sujets à de multiples facteurs endogènes et exogènes (équilibres politiques internes, enjeux économiques et environnementaux) ;
• Accepter la diversités des opinions en adoptant des opinions qui ne sont pas les siennes ;
• Une (re)découverte de la citoyenneté européenne au prisme du développement durable et de la solidarité internationale ;
• La compréhension de la nécessité de coopération et de mutualisation des moyens et compétences de chacun comme instrument au service d’un objectif commun : permettre aux idées de son groupe de progresser en faisant voter le plus d’amendements qui leurs sont proches ;
• Une meilleur connaissance mutuelles des jeunes élèves de l’éducation prioritaire dans un climat de micro-tensions et préjugés latents entre jeunesses de quartiers différents.

- Diffusion

Diffusion Type Document, lien Date
Députés européens d’un jour Texte Article Epinay sur seine.PNG 01/05/2019
Que fait la Seine-Saint-Denis pour parler de l’Europe aux jeunes Texte 01/05/2019
Comment expliquer aux jeunes le fonctionnement des institutions européennes ? Vidéo https://www.youtube.com/watch?v=E3idm6vKRl4|
Les collégiens de Seine-Saint-Denis dans la peau des députés européens ! Texte https://crevaultdallonnesbonnefoy.eu/2019/03/22/les-collegiens-de-seine-saint-denis-dans-la-peau-des-deputes-europeens/|22/03/2019
Simulation d’un parlement européen Texte https://vialemonde93.net/spip.php?article4829|01/06/2017
Les institutions européennes : Bruxelles, Strasbourg... et Epinay ! Texte https://lemag.seinesaintdenis.fr/Les-institutions-europeennes-Bruxelles-Strasbourg-et-Epinay|11/06/2018
Epinay et l’Ile Saint-Denis, unis dans la diversité Texte https://lemag.seinesaintdenis.fr/Epinay-et-l-Ile-Saint-Denis-unis-dans-la-diversite|22/03/2019
Pour séduire les jeunes, il faut changer le storytelling européen Texte http://celsalab.fr/2019/04/19/pour-seduire-les-jeunes-il-faut-changer-le-storytelling-europeen/|03/06/2019

- Développement et suite de l’action

Des suites ont été données et le périmètre de l’action s’est élargi, un essaimage s’est opéré :

• Mini-Simulation : Un jeu pédagogique fut co-construit/animé par d’anciens participants lors d’un stand de la manifestation scientifique "Savante Banlieue" (Paris XIII). 20 min/15 participants sur "Automobile et pollution de l’air" ;
• Simulation avec deux collèges : le collège J. Vigo (Épinay-sur-Seine) a par la suite démarché le collège A. Sisley (L’Ile Saint-Denis) avec lequel quelques tension inter-élèves mineures furent notables, en présence de la députée européenne Christine Revault d’Allonnes ;
• Simulation 3e : le collège G. Brassens (Sevran) a reproduit l’action en présence du député européen Alain Lamassoure ;
• Grande simulation : En 2020, l’action tentera de s’agrandir avec 100 élèves des quatre collèges d’Épinay-sur-Seine en présence du Président du Parlement européen ;
• Voyage à Bruxelles : En 2020, vingt élèves ayant participé à la simulation iront au Parlement européen suivre Younous Omarjee.

Extrait de Innovathèque du 15.11.2019

Répondre à cet article