> POLITIQUE DE LA VILLE > Insertion professionnelle > Insertion professionnelle (Généralités) > Relation entre formation et emploi : quand la compétence tend à se substituer (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Relation entre formation et emploi : quand la compétence tend à se substituer au niveau de diplôme (Cereq Bref)

23 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Les normes de qualification sont-elles obsolètes ?
Céreq Bref, 407, 2021

L’évolution de la relation formation-emploi au cours des dernières années confirme une tendance déjà observée au début des années 2000 et qui n’a cessé de s’amplifier
depuis : le niveau de diplôme des actifs s’élève plus rapidement que le niveau de
qualification des emplois. Les mêmes emplois étant pourvus à des niveaux de
diplôme toujours plus élevés, la structure des qualifications de l’économie française
se déforme vers le haut. Cette évolution, conjuguée à la diffusion de la logique
compétence, interroge la validité même des normes de qualification, fondées sur le
principe d’une mise en relation des formations et des emplois.

[...] L’introuvable relation compétence-emploi [5] est-elle sur le point de se substituer à l’introuvable relation formation-emploi ? Au registre institutionnel des normes de qualification, fondé sur le diplôme, se superpose un registre gestionnaire des normes de professionnalité fondé sur la compétence. Leur ré-articulation constitue un enjeu majeur dans la mesure où « on ne peut prôner la mobilité et l’évolutivité des salariés sans leur donner les moyens d’évoluer, c’est-à-dire l’identification et la reconnaissance des compétences dans un espace plus large qui est celui des qualifications et du marché du travail » [6].

Extrait de cereq.fr de juin 2021

Répondre à cet article