> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Décrochage, Remotivation, Orientation) > B* L’art-thérapie pour des élèves en voie de décrochage scolaire ou en (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* L’art-thérapie pour des élèves en voie de décrochage scolaire ou en difficulté d’inclusion dans 6 collèges - dont 2 REP+ - de l’académie d’Orléans-Tours

19 juillet Version imprimable de cet article Version imprimable

L’art-thérapie pour l’inclusion et la persévérance scolaire

QUOI ?

Cette action est une réponse à la loi sur l’inclusion scolaire du 11 Février 2005 et à celle relative à la prévention des risques psycho-sociaux du 11 Avril 2013, pour des enfants à besoins éducatifs particuliers. Ressource intégrée à l’emploi du temps de l’élève, les ateliers d’art-thérapie offrent un cadre d’accompagnement visant l’inclusion et remobilisation scolaire.

Ce dispositif permet aux élèves présentant des risques de décrochage scolaire, et/ou des difficultés d’inclusion, de bénéficier d’une prise en charge adaptée, orientée vers des objectifs ciblés.

L’innovation réside dans le fait qu’elle propose :

• Une alternative positive sur l’échelle des sanctions.
• Un accompagnement in situ, et inclus à l’emploi du temps de l’élève.
• Une pédagogie différenciée individuelle et/ou groupale s’appuyant sur les potentialités et les ressources préservées de l’élève.
• Une expérimentation à l’échelle académique autour d’une étude multicentrique (10 établissements pilotes)

QUI ?

1 membre(s) dans l’équipe - 2 partenaire(s)

L’intégration d’une enseignante spécialisée, art-thérapeute, à une équipe pluridisciplinaire au sein de la communauté éducative est innovant et permet de respect les objectifs de l’éducation nationale.

L’essaimage du projet sur plusieurs établissements pilotes qui accueilleront des stagiaires art-thérapeutes encadrés par des enseignants certifiés en art-thérapie moderne (personnels ressource Ed. N inte-rdegré ) est une démarche novatrice dans le partenariat entre des acteurs de l’éducation et du secteur paramédical.

Basé sur le volontariat de l’élève et l’accord des familles, il permet d’offrir :

• un accompagnement adapté répondant aux besoins éducatifs spécifiques
• un cadre d’inclusion alternatif où l’élève est acteur de son projet
• un lieu ressource où l’élève peut déployer ses potentialités / ses talents.

Les productions des élèves peuvent être mises en valeur (exposition) et participer à une modification de l’expérience scolaire ( levée des stigmatisations/ reconnaissance).

- Les partenaires

CARDIE : Responsable CARDIE
Du : 01/04/2018 Au : 01/08/2023

AFRATAPEM : partenaire projet
Du : 01/04/2018

- Les participants

• 130 élève(s)
• 23 enseignant(s)
• 10 autre(s) participant(s)

OÙ ?

DE LA FORET, Orléans-Tours (018)

Collège, Lycée - 6ème, 5ème, 4ème, 2de générale

L’essaimage du projet sur une dizaine d’établissements pilotes va permettre de couvrir 4 à 6 départements et vise à fédérer une dynamique académique autour de l’expérimentation de l’art-thérapie incluse à l’emploi du temps des élèves pour les établissements référencés ci-après :

- Les établissements

• Collège Michel Bégon à BLOIS (41) [REP+]
• Collège Michel Chasles à EPERON (28)
• Collège André Chêne à FLEURY LES AUBRAIS (45)
• Collège Jean Rostand à ORLEANS (45) [REP+]
• Collège Louis Joseph Soulas à Bazoches-les-Gallerandes (45)
• Collège de la Forêt à TRAINOU (45)

En reproduisant un modèle expérimenté depuis 3 années au collège de la Forêt de Trainou (secteur péri-urbain d’Orléans) il va être possible d’évaluer l’impact de l’apport d’un dispositif art-thérapeutique sur d’autres spécificités territoriales (collège/lycée) et d’observer les bénéfices, freins et leviers qui en découlent, avant de généraliser l’action à une autre échelle si l’expérience est concluante.

POURQUOI ?

- Problème identifié

Dans le contexte sanitaire actuel et au regard des interruptions scolaires qui ont eu lieu depuis mars 2020 lors des différents confinements, il a été constaté une augmentation des souffrances et un nombre croissant et non négligeable d’élèves dont le positionnement est à la limite de la rupture scolaire.

Cette action offre des moyens supplémentaires aux actions déjà engagées sur l’ensemble des territoires concernés et s’inscrit dans la continuité du cadre « stratégie EUROPE 2020 » pour « faire que chaque jeune puisse construire son avenir professionnel et sa vie en société »

Ce projet, qui articule une démarche de prévention des ruptures, et de coopération des différents partenaires (parents, professionnels de la sphère socio-éducative, et sanitaire), vise l’optimisation de l’accès à la réussite et au bien-être, ainsi que la modification de l’expérience scolaire.

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• La comparaison chiffrée des besoins entre les années scolaires 2018-2019 ( première année du projet art-thérapie) et 2019-2020 ( reconduction du projet art-thérapie) permettent de mettre en avant une augmentation

◦ Elèves préconisés à l’accompagnement art-thérapie
Passage de 25 à 35

◦ Elèves volontaires inscrits
passage de 13 ( chiffre annuel) à 13 ( période 1 de l’année scolaire)

• La comparaison chiffrée des sanctions entre les années scolaires 2017-2018 ( hors projet art-thérapie) et le démarrage du projet en 2018-2019 (avec le projet art-thérapie) puis entre 2018-2019 ( première année d’intégration de l’AT à l’EDT des élèves ) et 2020-2021 ( 3ème année d’intégration de l’AT au collège) permettent de mettre en avant une régression des sanctions

◦ Commission éducative
Passage de 6 à 4

◦ Conseils de discipline
Passage de 6 à 1

◦ Exclusion temporaire
Passage de 80 (191 jours) à 30 ( 61 jours)

◦ Exclusion définitive :
Passage de 3 à 0

- Sources d’inspiration

• Article : Art Room, Royaume Uni, 2015
Une réduction globale des difficultés de 37%,Une réduction des problèmes émotionnels de 41%,Une réduction de l’hyperactivité de 33%Une amélioration du comportement social de 24%.Alors que 22% des étudiants ayant participé au programme étaient dépressifs, seuls 4% l’étaient après leur passage dans The Art Room.
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/01/22/23288-art-therapie-creativite-service-eleves-perturbes

• Conférence : congrès international sur l’art-thérapie moderne, Fabrice Chardon, 2017
Art-thérapie : Pratiques cliniques, évaluations et recherches. Sous le patronage du ministère des affaires sociales et de la santé et la présidence d’honneur des responsables des diplômes universitaires d’art-thérapie des facultés de médecine de Tours, Lille- Ucl et Grenoble (Direction scientifique : Fabrice Chardon) Edition Press universitaires François Rabelais

QUAND ?

Du 01/09/2021 Au 01/08/2022

COMMENT ?

L’enseignante spécialisée art-thérapeute ou stagiaires seront présents 2 jours /semaine l’un dédié aux transmissions aux équipes et aux premières rencontres ( bilan/évaluation/ communication projet) + l’autre aux accompagnements et intégrés à une équipe pluridisciplinaire.

La mobilisation de la ressource existante de la fonction publique ayant la double compétence d’enseignement et d’art-thérapie est révélateur d’un vrai souhait de garantir un cadre déontologique et éthique dans le respect des missions premières de l’école. Et d’établir des liens inter degrés puisque les tuteurs mis au service des stagiaires sont issus du premier ou du second degré sans distinction du fait de l’acquisition du diplôme d’art-thérapie moderne (certification ou DU)

L’intégration de l’accompagnement sur le temps scolaire et de surcroit inclus à l’EDT de l’élève est un choix qui considère autant les difficultés de transports de certains secteurs que de la volonté de faciliter l’accès au dispositif.

- Modalités de mise en œuvre

Un protocole en 2 étapes :

1 - Phase d’accompagnement individuelle ( de 6 à 8 séances) axée sur 2 points

a) la saveur au profit de l’acquisition d’un savoir-être

b) Le passage d’un savoir-être acquis à un savoir-faire (apport de compétences techniques avec acceptations de contraintes plus élevées)

2 - Phase d’accompagnement groupal ( de 6 à 8 séances) axée sur deux points
a) l’utilisation d’un savoir -être et un savoir faire acquis au profit d’un savoir devenir
b) L’accès à un module optionnel (permettant l’évaluation de la perdurence de la persévérance/ de la motivation / de la mobilisation scolaire)

• Avec pour items d’observation dans le cadre de l’atelier :
• Intérêt/plaisir
• Adaptation de la posture Relationnelle
• Persévérance
• Potentialité/autonomie
• Intégration des contraintes
• Fierté
• Inclusion/ appartenance
• Engagement/Motivation
• Rapport aux apprentissages
• Habiletés sociales
• Impact climat scolaire

L’art-thérapeute vise une réadaptation des comportements. En considérant des cibles thérapeutiques et des objectifs ciblés, l’art-thérapeute cherchera a ré impulser le goût de l’effort (indication de la prise en charge /sollicitations institutionnelles).

L’orientation de la fin des accompagnements vers des liens avec les programmes de l’Ed. Nationale (de l’interdisciplinarité vers la transversalités des compétences et des savoirs.)

• De l’atelier … à la classe

Proposition effectuée par l’art-thérapeute en concertation avec les équipes, considérant les goûts de l’élève et ses capacités. S’appuyant également sur le volontariat des enseignants de la classe d’origine, et acceptant un travail inter, pluri ou transdisciplinaire

• La mise en place d’indicateurs : famille/ enseignants/ élève/ personnels de l’établissement, pour évaluer les bénéfices de l’action.

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

◦ EVA estime de soi / appartenance ( début et fin d’accompagnement)
◦ Cube harmonique ( modalité en art-thérapie moderne en lien avec l’art opératoire)
◦ sondage pronote

• Évaluation par des chercheurs

◦ Items et faisceaux d’items propre aux modalités évaluatives de l’art-thérapeute
◦ Protocole mis en place et validé par l’éducation nationale en lien avec la faculté de médecine de Tours , le centre de recherche CESAM, et l’école d’rat-thérapie moderne AFRATAPEM.
Tableau évaluation- indicateurs projet

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• les premiers bilans de l’expérimentation montrent que des élèves ayant bénéficié d’un accompagnement art-thérapeutique ont :

◦ une augmentation de l’estime d’eux - mêmes,
◦ une meilleure analyse de l ’environnement dans lequel ils gravitent (ce qui appartient de leur modalité de fonctionnement / et caractéristiques de l’environnement)
◦ qu’ils perçoivent mieux leur besoin et sont prêts à accepter une aide extérieure, là où cela ne l’était pas toujours en début de prise en soin.
◦ un vécu de l’expérience scolaire modifié au regard d’une meilleure qualité de cette dernière.

• L’échelle de l’estime de soi de Rosenberg retenue initialement semble trop complexe et tend à être modifiée.

• Il a été également constaté que la source motivationnelle lié à un évènement de valorisation social et/ ou en lien avec les programme est vecteur de sens et porteur dans les modifications comportementales. (hausse de l’investissement sur la durée).

ET APRÈS ?

• Bénéfice élève évalué à 40% important et 33% très important

• Bénéfice sur le climat scolaire 35% important et 21% très important

- Diffusion

• Texte https://www.youtube.com/w
• Texte https://www.youtube.com/w

- Développement et suite de l’action

Réalisation d’un pod cast avec un partenaire extérieur (Radio WEB passion) transcrivant les propos des équipes et des élèves sur le vécu de l’expérience et l’impact perçu sur le climat scolaire (organisation globale évolution des signalements)

Poursuite du partenariat avec le centre d’art contemporain des Tanneries pour valoriser les productions des élèves en les exposant dans une entité culturelle référencée, et effectuer un travail en lien avec la démarche artistique autour du développement durable (réfléxion animant la création artistique et la reconnaissance du statut d’artiste)

Essaimage de l’action sur dix établissements pilotes avec coordination de l’accueil des stagiaires et mise en place du protocole thérapeutique.

Déploiement de l’étude à l’échelle académique pour recueillir des données multicentriques.

Extrait de Innovathèque du 06.07.21
https://innovatheque-pub.education.gouv.fr/innovatheque/consultation-action/8794/nav-context

Répondre à cet article