> VI- PÉDAGOGIE(S) (Innovation et CNR, Disciplines, Espaces, ACTIONS LOCALES) > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Décrochage, Absentéisme, Remotivation) > Lutte contre le décrochage scolaire par le biais d’ateliers sportifs au (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Lutte contre le décrochage scolaire par le biais d’ateliers sportifs au collège REP+ Jean Vigo d’Epinay-sur-Seine

3 mai

Jean Vigo fait bouger ses élèves décrocheurs !

Le collège [REP+] Jean Vigo à Epinay-sur-Seine, en partenariat avec les Cités éducatives de la ville, a développé un dispositif de lutte contre le décrochage scolaire par le biais d’ateliers sportifs. Impulsé au départ par Mme CHAMIOT-CLERC, une ancienne professeure d’espagnol de l’établissement, et par un médiateur, Mohamed STITOU, qui s’inscrit encore dans ce dispositif, ce dernier s’appuie sur un déploiement d’actions très diverses, et depuis sa mise en place, il a sensiblement impacté le rapport des élèves décrocheurs vis-à-vis de leur scolarité, mais aussi vis-à-vis des adultes de l’établissement, leur permettant de renouer des liens en confiance nécessaires dans leur cheminement vers la réussite.

Le suivi GPDS dans l’établissement

Dans l’établissement, le dispositif GPDS (Groupe de Prévention du Décrochage Scolaire) est soutenu, de façon parallèle, par le travail de référents, le référent décrochage, et le référent ambition réussite. Les actions menées ont permis de mieux ancrer le suivi du GPDS au sein de l’établissement en en renforçant l’assise. Ce GPDS réunit régulièrement dans l’année différents acteurs de l’établissement (infirmière, assistante sociale, conseillère d’orientation psychologue, etc) pour établir la meilleure solution à envisager en fonction de la situation de chaque élève, mais aussi en fonction de ses atouts. A l’issue de chaque GPDS, deux solutions sont proposées ; un tutorat, entre pairs ou assuré par un professeur tuteur, ou un suivi dans le dispositif « Ambition réussite de l’établissement ».

Mme Sabine KABILE, CPE de l’établissement, coordonne les actions liées à la prévention contre le décrochage, et notamment le tutorat, sous toutes ses formes. Elle intervient sur les niveaux 6ème, 5ème, 4ème et pour le tutorat, sur le niveau 3ème.

Par ailleurs, Mme Lilia AMMAM, deuxième CPE de l’établissement, est la référente Ambition réussite, sur les classes de 4ème de l’établissement. Ce dispositif « ambition réussite » est dédié aux élèves identifiés comme étant des décrocheurs, à la fois au niveau de leur taux d’absentéisme, mais aussi au niveau de leur comportement, souvent très problématique vis-à-vis de leurs camarades et de leurs professeurs. Elle travaille avec deux APS, Mohamed STITOU, et Pacôme AKOWANOU. Après un entretien avec les élèves identifiés sur ses problèmes de décrochage, un entretien qui révèle souvent une forme de déni du côté de l’élève d’ailleurs, un panel très diversifié de leviers est présenté qui comprend des ateliers sportifs mais aussi des visites de caserne de pompiers, par exemple, afin qu’ils puissent mieux comprendre la notion de respect, en la décontextualisant du cadre scolaire.

En parallèle de ces ateliers et de ces visites, des réunions bilans hebdomadaires menées par les APS et par Mme AMMAM, permettent de mener un travail de réflexion sur différents thèmes, sur leur posture, sur le rapport au savoir, sur leur projection en matière d’orientation mais aussi sur les compétences psycho-sociales, et notamment sur la notion d’empathie. Ces réunions hebdomadaires suivent une organisation précise qui suit un ordre du jour en lien avec le thème choisi.

Les ateliers sportifs : une des clés du succès du dispositif

Les ateliers sont très divers : plongée, box, escrime, escalade. Les élèves peuvent choisir différentes activités mais leur participation est compromise si à l’issue de la réunion bilan, les problèmes de comportements relevés dans la semaine sont trop importants. M.Marzilli, responsable du CSME (club sportif multisections d’Epinay-sur-Seine), coordonne l’organisation de ces ateliers qui plaisent énormément aux élèves et qui leur permettent de se révéler.
Ces actions conjuguées ont permis d’aboutir à des résultats significatifs en matière de décrochage. L’attraction des ateliers sportifs agit comme un véritable levier de réussite dans ce dispositif.

Extrait de carep.ac-creteil.fr du 05.04.24

Répondre à cet article