> ACTEURS et PARTENAIRES > Enseignants et Pilotes. Statut et GRH > Les députés refusent la prime REP aux Aesh et Aed (Le Café)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les députés refusent la prime REP aux Aesh et Aed (Le Café)

13 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

AESH et AED : La proposition de loi Victory tuée par la majorité
Les AESH et les AED n’auront ni CDIsation immédiate ni même droit à la prime Rep. Il aura fallu 4 votes seulement pour retirer ce qui faisait l’originalité de la proposition de loi de Michelle Victory (PS). Présenté en commission de l’éducation de l’Assemblée nationale le 12 janvier, le texte a été éviscéré par la majorité qui a retiré l’essentiel de son contenu.

Un texte qui permet la CDIsation immédiate

La proposition de loi prévoyait dans son article 1 que les 91 000 accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) soient "recrutés par contrat à durée indéterminée" et que "les heures de travail soient affectée d’un coefficient de pondération de 1.2. L’article 2 de la proposition de loi portait sur les 63 000 AED. Il prévoyait que "les assistants d’éducation sont recrutés par des contrats d’une durée déterminée ou indéterminée. Lorsque les contrats sont conclus pour une durée déterminée, celle‑ci est au maximum de trois ans". La proposition de loi faisait aussi profiter ces deux catégories de la prime Rep et Rep+.

La majorité contre

Le texte de Michèle Victory s’est heurté à des amendements déposés par deux députées de la majorité, Géraldine Bannier (Modem) et Jacqueline Dubois (LREM). Parmi les arguments avancés pour s"opposer à la proposition de loi, l’accusation d’électoralisme ou l’idée qu’il faut observer les nouveaux recrutés et attendre avant de les CDIser, comme si ces personnels là étaient différents des autres. Ces amendements suppriment la CDIsation immédiate des AESH et AED au profit d’une CDIsation soumise à l’arbitraire de l’administration au bout de 3 et 6 ans. Au final il n’y a aucun progrès pour les AESH et très peu pour les AED.

Blocage aussi sur la prime Rep

Comme ces amendements suppriment aussi la possibilité de bénéficier de la prime Rep, Michele Victory et Béatrice Descamps ont déposé des amendements prévoyant de rétablir le bénéfice de cette prime pour les AED et les AESH, des personnels qui sont bien au contact des élèves et participent au climat des établissements. Ces amendements ont eux aussi été repoussés par la majorité.

Devant son texte totalement vidé de ses mesures , Michèle Victory , déçue, invite les députés de la majorité à "se poser en âme et conscience la question de leu motivation". Il leur reste une semaine. Le texte sera examiné en séance le 20 janvier.

François Jarraud

Le dossier législatif

Sur la proposition de loi

Extrait de cafepedagogique.net du 13.01.22

 

Voir aussi le communiqué de l’Unsa du 27..10.21 Indemnité éducation prioritaire pour les AESH et AED : le choix de l’injustice

 

Voir
la sous-rubrique Enseignants et Pilotes. Statut et GRH
le mot-clé Assistant d’éducation (gr 3)/

Répondre à cet article