> ENSEIGN. SUPERIEUR et OUVERTURE SOCIALE > Ouverture sociale > Ouverture sociale. Les actions des Grandes écoles autres que Sciences (...) > L’Ecole Centrale de Marseille a reçu le label "Cap ingénieuses" pour son (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’Ecole Centrale de Marseille a reçu le label "Cap ingénieuses" pour son action en faveur de la féminisation des métiers d’ingénieurs dans 4 collèges REP+

17 mai

Cap Ingénieuses : la CDEFI (Conférence des écoles d’ingénieurs) lance la deuxième campagne de labellisation sur un sujet d’actualité : la féminisation des pôles ingénieurs !

Cap ingénieuses : l’objectif
Le label Cap Ingénieuses a été créé il y a un an pour porter le grand projet de mixité dans les écoles d’ingénieurs et mettre en place des mesures auprès des filles plus jeunes qui n’osent pas s’orienter dans ce type d’études. Ces dernières années, le taux de femmes en école d’ingénieur semble stagner entre 25% et 30%. C’est pourquoi la CDEFI a voulu lutter à la source contre les stéréotypes de genre et l’autocensure en agissant auprès des enfants et adolescents. Des projets pédagogiques ont été organisés par les élèves ingénieur.e.s dans les écoles primaires et les collèges pour faire passer le message d’égalité des genres.

L’attribution du label
Pour étudier les dossiers déposés, un comité de labellisation Cap Ingénieuses composé de représentants de la CDEFI, de leur mécène (ATC France) et de leurs partenaires (l’Agence universitaire de la Francophonie, Elles bougent, Femmes ingénieures, STMicroelectronics et Talents du numérique) se sont réunis.

En 2021, sur 10 projets menés, 9 ont obtenu le label Cap ingénieuse ! La CDEFI a choisi de renouveler l’expérience pour 2022 en proposant 20 nouveaux projets et 8 labels ont été attribués :

[...] « Genre de sciences », projet de Centrale Marseille mené en collaboration avec les collèges [tous en REP+] Mallarmé, Jean Moulin, Jean-Claude Izzo et Édouard Manet de Marseille ;
[...]

Le prix Cap Ingénieuses
Le prix Cap ingénieuses sera attribué à un projet parmi ceux labellisés. L’an dernier, le lauréat était le projet « L codent L créent » mené par une quarantaine d’élèves de l’ENSTA Bretagne en partenariat avec plusieurs collèges. L’objectif était d’inciter les jeunes filles à s’engager dans des formations dédiées au numérique, là où les femmes ne représentent aujourd’hui que 13 % des effectifs en informatique. À travers ces ateliers (programmation python, sensibilisation aux stéréotypes de genre…), les élèves-ingénieur·e·s du projet « L Codent L Créent » ont souhaité montrer l’exemple aux plus jeunes, démystifier les études supérieures, partager leurs acquis en tant qu’élèves-ingénieur·e·s et déconstruire les stéréotypes des métiers techniques et d’ingénierie.

Cette année, le prix Cap Ingénieuses sera remis le 19 mai ! Pour plus d’informations sur l’initiative Cap Ingénieuses : https://www.ingenieuses.fr/

Extrait de planetegrandesecoles.com du 08.05.22

Répondre à cet article