> PARENTS et Autres partenaires > PARENTS > Parents (Etudes) > Collaboration entre les enseignants et les parents : 6 types d’activités (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Collaboration entre les enseignants et les parents : 6 types d’activités et 4 niveaux de collaboration (Ctreq)

9 novembre 2022

Degré de relation entre les enseignants et les parents lors d’activités de collaboration

La collaboration école-famille devrait permettre à la culture familiale et à la culture scolaire de s’influencer mutuellement. Il importe donc que le personnel enseignant travaille avec le parent et non pour le parent. Pour ce faire, les enseignantes et les enseignants doivent créer des activités de collaboration favorisant le développement d’une relation socioéducative.

Six types d’activités de collaboration

Epstein (2001)[1] identifie six types d’activités de collaboration pouvant être mis en œuvre dans une école.

Le soutien parental (p. ex. : mettre en place des ateliers d’information sur le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité [TDAH] pour les parents)
La communication (p. ex. : envoyer des messages aux parents ou leur parler au téléphone)
Le bénévolat (p. ex. : inviter les parents à décorer la classe de leur enfant)
L’apprentissage à la maison (p. ex. : superviser les devoirs de son enfant)
La prise de décision (p. ex. : s’impliquer dans le conseil d’établissement)
La collaboration avec la communauté (p. ex. : partager des locaux pour les activités sportives ou culturelles)

Quatre niveaux de relation

Ces types d’activités de collaboration école-famille influencent le degré de relation entre le personnel enseignant et les parents d’élèves. Par exemple, l’envoi d’un mot dans l’agenda de l’enfant représente un degré plus faible d’engagement entre les partenaires qu’une concertation pour l’obtention de services spécialisés. Ainsi, selon Larivée (2008, p. 223)[2], les activités de collaboration varient en fonction du degré d’engagement des partenaires. Il détermine quatre niveaux : de la consultation à l’information mutuelle ; de la concertation à la coordination ; du partenariat à la coopération ; et de la gestion à la cogestion.

Schéma

Prédominance du bénévolat /

Nous avons analysé 188 activités de collaboration réalisées dans 25 écoles primaires québécoises. Les résultats démontrent que près de la moitié (49%) des activités proposées aux parents sont de type bénévolat. Par exemple, le parent assiste à des activités culturelles, sportives, à des cérémonies de reconnaissance ou il aide à la réalisation d’activités. Malheureusement, ce type d’activités ne favorise pas un degré élevé de relation entre les partenaires. On peut donc se demander si les enseignantes et les enseignants sont conscients de l’importance de développer avec le parent une relation dynamique, de partage et de solidarité. Ces résultats font émerger un besoin criant de formation du personnel enseignant du primaire sur ses responsabilités quant à l’établissement et au maintien d’un rapport d’égalité avec les parents favorisant le partage des responsabilités.

Référence

Duval, J. Dumoulin, C. (2022). Collaboration école-famille au primaire : types de collaboration et degré de relation entre les partenaires. Série du réseau PÉRISCOPE Participation, persévérance et réussite scolaire, Étudier la participation pour comprendre Vol. 6, No. 1

[1] Epstein, J. L. (2001). School, family, and community partnerships : Preparing educators and improving schools. Westview Press.

[2] Larivée, S. J. (2008). Collaborer avec les parents : portrait, enjeux et défis de la formation des enseignants au préscolaire et au primaire. Dans E. C. Molina & C. Gervais (dir.), Les stages de formation à l’enseignement. Pratiques et perspectives théoriques (p. 219-247). Québec, QC : Presses de l’Université du Québec.

Extrait de cetreq.qc.ca du 17.10.22

Répondre à cet article