> IV- EDUCATION. GÉNÉRALITÉS (hors EP) : Types de doc. > Education-Généralités (Rapports officiels) > Entre les élèves en France, des inégalités "considérables" mais qui ne se (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Entre les élèves en France, des inégalités "considérables" mais qui ne se creusent plus (Eric Lecharbonnier, Ocde, aux Echos)

30 décembre 2022

Entre les élèves, des inégalités « considérables » mais qui ne se creusent plus
La France est souvent présentée comme le pays du grand écart en matière d’inégalités scolaires. Le ministre de l’Education nationale veut « retoucher » la carte de l’éducation prioritaire, pour plus de mixité dans les établissements. Pap Ndiaye va fixer des objectifs aux recteurs.

[...] En France, L’écart peut atteindre 107 points, alors que la moyenne de l’OCDE est de 89 points. « C’est considérable », pour Thierry Rocher, chargé de ces questions au service statistique du ministère de l’Education nationale.

La carte « statique » de l’éducation prioritaire
Les inégalités sociales sont « précoces », souligne-t-il. Et elles « s’amplifient à l’école et au collège », notamment en mathématiques, une discipline où les marqueurs sociaux sont « très forts ».

[...] « Ne pas tomber dans le fatalisme »
Aussi importants soient-ils, les écarts entre élèves ne se creusent plus. « Il y a une stabilisation de ce niveau élevé d’inégalités sociales, affirme Eric Charbonnier, expert chargé de l’éducation à l’OCDE. On ne peut pas s’en satisfaire, mais il faudra suivre cette tendance car il y a en France, depuis 2012, une véritable envie de lutter contre les inégalités sociales. »

Extrait de lesechos.fr du 28.12.22

Répondre à cet article