> VI- PÉDAGOGIE (Généralités, Disciplines, Actions locales) > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Langue orale, Théâtre, Improv.) (en cours) > B* Le collège REP Pierre Mendès-France et d’autres collèges en EP à Paris (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Le collège REP Pierre Mendès-France et d’autres collèges en EP à Paris engagés dans la démarche du CNR Éducation sur l’oral

19 janvier

Le collège Pierre Mendès France et un réseau REP engagés dans la démarche du CNR-Éducation

Le collège Pierre Mendès-France, en association avec les collèges (REP et REP+) Utrillo, Georges Méliès, Colette Besson, Helène Boucher et Georges Duhamel, s’est engagé dans un projet d’accompagnement à l’acquisition de compétences orales pour les élèves de 4ème. Partant du constat que la maîtrise des codes de l’oral, et le sentiment de légitimité à s’exprimer devant les autres, sont des marqueurs forts d’inégalités sociales, une réflexion collective, associant des chefs d’établissement, des enseignants de lettres (référents oralité) d’établissements prioritaires, une IA-IPR de Lettres de l’académie de Paris, et l’association Trouve Ta Voix, a été menée pour proposer aux collégiens un parcours d’ateliers d’initiation à la prise de parole.

Ce parcours s’appuie sur plusieurs observations :

  • Un grand nombre d’élèves rencontre des difficultés à s’exprimer à l’oral : le manque de confiance en soi, le sentiment de ne rien avoir à dire, la difficulté à se détacher du texte, l’incapacité pour certains à structurer leur propos, à transmettre leurs idées avec clarté, sont autant d’enjeux identifiés lors des temps d’apprentissage de l’oral.
  • Une majorité d’élèves peine à s’écouter, à interagir de manière constructive et bienveillante, et plus largement à s’ouvrir aux idées de leurs pairs. Lorsque des désaccords surgissent, les jugements et a-priori dominent les discussions en classe. La peur du regard de l’autre est alors un véritable frein à la progression des élèves à l’oral.
  • Les élèves manquent souvent de mots, de vocabulaire pour exprimer leurs émotions, pour extérioriser ce qu’ils vivent et ce qui compte pour eux. Quand on n’a pas les mots pour dire ce que l’on ressent, le lien social se fragilise et les violences gagnent du terrain, au sein de l’école comme en dehors : agressivité, harcèlement, rixes...

Pour adresser ces enjeux, un parcours d’ateliers en 10 séances, s’inscrivant pleinement dans le continuum de l’oral des établissements, a été conçu avec l’association Trouve Ta Voix. Les ateliers reposent sur la mise en place d’un cadre d’expression sain et bienveillant, sur la coopération entre élèves, et sur l’acquisition de clés sur le fond et la forme d’une prise de parole utiles pour la construction du parcours d’avenir des élèves comme pour le plein épanouissement de leur vie personnelle.

Description du projet :

Le parcours proposé a pour fil rouge la construction d’un récit fictif à plusieurs voix, sur une thématique citoyenne choisie par les élèves (exemples : harcèlement, écologie, égalité femmes hommes...). Le détour par la fiction vise à permettre aux élèves de mieux interroger le réel, et d’exprimer leurs émotions et leurs idées avec plus de liberté et de confiance, tout en développant leur imaginaire. Au terme du parcours, un événement de restitution inter-établissement sera organisé dans un lieu prestigieux de la ville, symbole d’ouverture culturelle ou démocratique, avec pour objectif de célébrer l’engagement des élèves, mettre en lumière leurs réalisations et marquer la fin d’une expérience collective forte. Toutes les classes participantes y seront conviées. Des représentants de l’Académie, de la ville, ainsi que des artistes seront invités à participer au jury afin de récompenser l’ensemble des élèves. La finalité du programme sera un événement nommé “Nos collégiens ont la parole” au cours duquel les élèves des différents établissements prendront la parole pour restituer le récit à plusieurs voix préparé durant les séances. Les familles seront invitées à participer à cet événement, qui sera également nourri par des interventions diverses sur le thème de la prise de parole. Les différents acteurs (professeurs, élèves, familles) des différents établissements pourront donc être en lien et voir les productions des élèves. Ces dernières seront également filmées et/ou enregistrées sous format de podcasts et pourront être conservées par les établissements, les élèves et les familles.

Objectifs :

  • Permettre l’acquisition de compétences orales transversales (écoute, construction logico-narrative, acquisition d’un lexique, techniques de prise de parole, art de la rhétorique, méthodes de dialogue) importantes pour la réussite académique et professionnelle.
  • S’engager dans un projet collectif qui repose sur l’échange et le débat (parcours citoyen).
  • Développer l’esprit critique, la capacité à penser par soi-même, à prendre position par la parole et à étayer son point de vue par des arguments.
  • Permettre aux élèves de gagner en confiance en eux et de prendre conscience que leur voix compte.
  • Améliorer le climat scolaire : établir un climat de confiance et améliorer la qualité des relations entre élèves. Favoriser la coopération et l’inclusion de tous les élèves.
  • Accompagner les élèves dans leur parcours civique afin de leur permettre d’être des citoyens actifs et éclairés.
  • Renforcer la motivation et l’engagement des élèves à travers des activités qui ont du sens pour eux.

Extrait de ac-paris.fr de décembre 2023

Répondre à cet article