> VI- PÉDAGOGIE(S) (Innovation et CNR, Disciplines, Espaces, Actions locales) > PEDAGOGIES (LES) > Pédag. explicite (Généralités) > Enseignement explicite : pratiques et stratégies, par Marie Bocquillon, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Enseignement explicite : pratiques et stratégies, par Marie Bocquillon, Christophe Baco, Antoine Derobertmasure, Marc Demeuse, De Boeck, janvier 2024

29 janvier

Enseignement explicite : pratiques et stratégies

Auteur(s) : BOCQUILLON Marie, BACO Christophe, DEROBERTMASURE Antoine, DEMEUSE Marc

Editeur(s) : De Boeck
Pédagogies en développement, 304 p., 33,90 €

Année d’édition : 2024 (paru en janvier 2024)

Les fondamentaux de la formation à l’enseignement explicite : en théorie et en pratique.

Pour choisir ses pratiques pédagogiques, tout enseignant est confronté à une multitude d’informations de qualité variable. Certaines reposent sur des traditions ou encore des opinions, tandis que d’autres reposent sur des recherches de terrain, ayant permis d’en démontrer l’efficacité. C’est notamment le cas de l’enseignement explicite, une approche pédagogique qui permet au plus grand nombre d’élèves de réussir, et ce, indépendamment de leurs caractéristiques initiales telles que l’origine sociale. En ce sens, l’enseignement explicite est donc également équitable.

En utilisant cette démarche, l’enseignant tente de rendre accessible à tous ce qui se passe en classe (les démarches, les objectifs...), considérant que l’implicite peut être néfaste aux apprentissages, notamment des élèves en difficultés.

Pour ce faire, l’enseignant met en oeuvre un ensemble de gestes professionnels de gestion des apprentissages et de classe présentés en détail dans ce livre. Les stratégies décrites sont « transversales » et utiles pour

les différents niveaux d’enseignement ;
les différentes disciplines.

Extrait de deboecksuperieur.com de janvier 2024

 

Voir la sous-rubrique Pédag. explicite (Généralités)

Rappelons que cette notion est appréhendée de manière différente en Belgique (cf. cet ouvrage) et au Québec d’une part, et en France dans le secteur de l’éducation prioritaire d’autre part.

Répondre à cet article