> ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES EN EP (par niveau et thème) > Actions locales à la MATERNELLE > Maternelle - Form. (Espaces scolaires) > B* Développer avec les élèves la BCD de l’école et l’ouvrir aux parents à (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Développer avec les élèves la BCD de l’école et l’ouvrir aux parents à la maternelle REP+ Anne Frank de Maubeuge (CNR)

12 juin

Livr’et vous
Projets innovants CNR Notre école, faisons la ensemble

Fonction du porteur de projet DIRECTEUR

Ecole maternelle [REP+] Anne Frank Maubeuge
Adresse complète Rue du Pont de Pierre

Eventuellement autres écoles ou établissements selon leur code UAI 0596519R

Nb élèves bénéficiaires du projet 290

Date de validation du projet 26/09/2023
Date de début du projet 9 avril 2023 à 00:00

DESCRIPTIF DU PROJET

Objectifs

 Développer le plaisir de la lecture à l’aide des bibliothèques de classe, d’école et nomade en utilisant un outil numérique, Bookinou ;
 Développer des compétences langagières ;
 Valoriser les compétences parentales ;
 Renforcer et tisser des liens étroits entre les familles et l’école ;
 Donner des outils aux familles pour poursuivre les actions et les activités menées à l’école à la maison, les rassurer et leur montrer qu’ils jouent un rôle important dans la scolarité de leur enfant ;
 Faire prendre conscience aux parents qu’ils sont les premiers éducateurs de leur enfant ;
 Permettre une meilleure prise en compte des besoins des parents et des enfants.

Lutter contre le décrochage scolaire ;Lutter contre les difficultés scolaires ;L’évaluation des élèves ;L’accompagnement des parcours et l’orientation ;L’apprentissage des fondamentaux (plan maths et français) ;Lien école-famille Lutter contre les assignations sociales et territoriales ;Climat scolaire (prévention et lutte contre les discriminations, les violences, le harcèlement) ;Ecole inclusive ;Education artistique et culturelle Autre

Idées initiales

Cette année notre groupe scolaire a été évalué. Les différentes réunions nous ont servi de concertations.

Depuis quelques années, nous avons observé un accroissement du nombre de nos élèves en difficulté face à la compréhension. Ces difficultés s’expriment dans les résultats de nos élèves aux différentes évaluations nationales (CP, CE1 et 6ème). Seuls 10 % de nos élèves arrivent au collège avec un niveau satisfaisant en compréhension.
Le projet pédagogique « Livr’ et vous » a pour objectif de remédier à ces difficultés en remettant « le livre » au centre des apprentissages et notamment par le biais de Bookinou, la consolidation des liaisons inter-cycle, le renforcement des actions de parentalité et les partenariats.
Pour réaliser cela, il est nécessaire de faire participer les familles au développement du langage de leurs enfants en pratiquant la culture du livre à l’école comme à la maison. Il s’agit, en outre, de montrer aux parents qu’ils jouent un rôle important dans la scolarité et l’éducation de leurs enfants.
Or, certaines familles n’ont que très peu, voire pas du tout, accès aux livres, quand d’autres sont dans l’incapacité de lire en français des histoires à leurs enfants. C’est ainsi que l’accès à la lecture de certains enfants s’avère compromis. Notre projet prend donc ici tout son sens.

Des activités pédagogiques, des emprunts de Bookinous et de livres, ainsi que des rencontres avec des professionnels et des actions inter-cycles seront proposées aux élèves ainsi qu’à leurs familles. Elles pourront prendre la forme d’ateliers d’écriture et d’illustration d’histoire, de projet avec la médiathèque, d’après-midis jeux de société, d’interventions de partenaires extérieurs (conteur, illustrateur, éditeur, psychologue de la PMI), etc. Les actions déjà menées, comme le café des parents, et l’implication des familles dans les ateliers seront renforcées.
Toutes ces activités auront pour but d’accentuer les liens parents/enfants/écoles de la Toute Petite Section au CM2. Cela favorisera la mise en place d’un solide partenariat et permettra la réduction des inégalités scolaires et sociales et sécurisera le parcours des élèves en développant la co-éducation. L’entrée dans les apprentissages des enfants sera facilitée par l’adhésion de leurs familles au projet.

Pourquoi ce projet ?

Nous avons centré nos projets d’école sur la parentalité et cela dans le but de construire l’École de la réussite de tous nos élèves. Une grande partie des parents de nos élèves sont en effet très éloignés de l’institution scolaire, soit par une appréhension du système éducatif, soit à cause de la barrière de la langue (de nombreuses familles ne parlent pas bien, voire pas du tout, le français). Depuis 5 ans, nous avons proposé de nombreuses actions pour y remédier :
 Projet « J’emmène mes parents à la découverte de ma ville, Maubeuge et de ses environs » ;
 Projet « À l’école en famille » ;
 Les cafés des parents ;
 La mallette des parents ;
 Projet « Sport autour du monde » ;
 Ateliers jeux de société, cuisine, sport...
Aujourd’hui, les familles sont au rendez-vous et participent en nombre à chaque événement.
Cependant, les effets sur les résultats des élèves, notamment en compréhension, ne sont toujours pas satisfaisants.
Nous sommes partis du constat que les élèves de nos écoles n’ont pas la culture du livre à la maison et que les écrans y sont très présents. Lors d’un café des parents, par exemple, de nombreux parents nous ont avoué ne jamais lire d’histoires à leurs enfants et notamment au moment du coucher.
En outre, nous savons que les enfants qui réussissent le mieux scolairement sont ceux pour lesquels une coopération a été renforcée entre l’école et les parents. Partant de ce constat, nous pensons que chercher à développer la culture du livre dans les familles pour offrir aux élèves une plus grande égalité des chances fait partie des missions de l’école.
C’est pourquoi l’équipe enseignante, avec l’appui des représentants des parents d’élèves, a décidé de mettre en place ce projet.

Plan d’action

« La maîtrise de la lecture est essentielle à la réussite de la scolarité. Accéder à une lecture fluide se prépare très en amont, dès l’école maternelle. Le travail régulier sur le vocabulaire, la découverte du principe alphabétique, l’écoute, la compréhension de textes lus par l’adulte et la manipulation de livres développent l’intérêt et le plaisir de l’enfant dans la lecture » d’après Éduscol.

Comment faciliter l’accès aux livres au quotidien et développer le plaisir de la lecture du cycle 1 au cycle 3 ? Telle est la question partagée qui a guidé l’écriture de ce projet pédagogique.

1. Rénovation et créations de bibliothèques :

▪ Rénovation des deux bibliothèques d’école (BCD)
Nos deux écoles possèdent chacune une BCD (Bibliothèque Centre Documentaire) Elles sont indépendantes des petites bibliothèques que chaque enseignant a pu créer dans sa classe. Nos BCD sont anciennes et certains livres datent des années 1980 et sont très abimés. Il est donc nécessaire de reconstituer un fond et de rénover les lieux. Les achats de livres se feront en fonction des listes de sélection d’ouvrages proposées sur Éduscol.

Ce projet a plusieurs objectifs pour lesquels différentes actions sont possibles :

 > Donner le plaisir de lire :
• aménager un coin pour que les enfants puissent s’installer confortablement et au calme pour lire (achat de mobilier adapté) ;
• acheter des livres neufs et attrayants en tous genres, choisis par les enseignants et les élèves ;
• proposer aux enfants des activités ludiques autour du livre en BCD ;
• faire intervenir des auteurs, des conteurs en rapport avec le contenu de la BCD ;
• organiser ou créer des expositions de livres venant de l’extérieur ou sur un thème ;
• mettre en rapport étroit l’apprentissage de la lecture (sa méthode, ses manuels scolaires...) avec les « vrais » livres de la BCD et apprendre à lire dans des albums, des romans...
• découvrir des contes, des poèmes..., ou par des lectures offertes.

 > Rendre l’élève autonome dans la BCD :

a. se repérer dans la BCD :
• faire des jeux d’orientation en BCD, jouer à la chasse au trésor...
• comprendre le classement des livres de la BCD en rangeant seul un ouvrage à la bonne place.

b. savoir chercher :
• faire connaissance avec les différentes parties du coin recherche ;
• rechercher sur un ordinateur ;
• répondre à des questionnaires ;
• préparer un exposé, un compte rendu.

c. savoir se repérer dans un ouvrage :
• travailler sur la couverture du livre ;
• travailler sur la quatrième de couverture...

 > Accès à la culture :
• faire venir des conteurs, des auteurs ;
• acheter des ouvrages bilingues.

 > Ouverture de la BCD aux familles :
• ouvrir la BCD grâce à la présence de deux contrats civiques ;
• inviter les familles lors d’expositions de livres ou de la venue d’auteurs.

 > Rendre la BCD fonctionnelle :
• coter les ouvrages, les résumer, leur donner des mots-clés ;
• désherber les vieux ouvrages ou les ouvrages non adaptés à l’école primaire ;
• informatiser chaque classe pour accéder à BCDI ;
• installer un ordinateur en BCD pour la recherche ;
• acheter des étagères pour un accès et un rangement facile ;
• former tous les enseignants à l’utilisation de BCDI.

La BCD deviendra alors un lieu accueillant. Il serait intéressant d’aménager des temps d’ouverture qui coïncident avec les temps de récréation, notamment entre midi et 13h30, pour que les élèves qui le souhaitent puissent consacrer ce temps à lire ou à préparer un exposé par exemple. Le but est que les élèves apprécient ce lieu et y passent volontiers du temps.

▪ Création d’une bibliothèque de classe avec des albums enregistrés – autonomie, motivation et engagement des élèves en cycles 1 et 2

L’une des ambitions de ce projet est de favoriser l’accès aux livres en permettant aux élèves, dès leurs trois ans, de choisir un album, de le feuilleter et de l’écouter librement de manière régulière. Depuis toujours, il existe des bibliothèques, des espaces « livres » dans les classes. Mais ce projet porte en lui une nouveauté : un compagnon numérique, le Bookinou, qui sera un allié dans sa mise en œuvre. L’usage de cet outil numérique est accessible aux enfants dès 2 ans, sans écran et sans onde. Il fonctionne avec tous les livres et il suivra l’enfant dans ses apprentissages. La prise en mains de cet outil intuitif étant très rapide, les élèves pourront, à l’aide de ce compagnon, déclencher en autonomie l’histoire enregistrée du livre choisi.
Dans cette bibliothèque et avec son compagnon, l’élève pourra régulièrement choisir une lecture, l’écouter avec l’objet livre à ses côtés. Il aura alors l’occasion de reprendre des phrases entendues, de s’imprégner du vocabulaire de l’histoire, d’éprouver du plaisir à mémoriser les formulettes, d’enrichir ses connaissances, de développer sa compréhension orale, de partager avec ses pairs ce moment, de développer son attention et sa concentration.

La motivation des élèves pour la lecture du livre sera nourrie par deux façons de construire la bibliothèque de classe :
• la première : les propositions de livres seront faites par l’enseignant. Il proposera des livres travaillés en classe et connus des élèves. Des livres lus et travaillés les années précédentes
trouveront aussi leur place. L’équipe pédagogique inscrira ces ouvrages dans un continuum. Dans ce cadre deux modalités d’apprentissage seront organisées : apprendre en s’exerçant et
apprendre en mémorisant et en se remémorant.
• la deuxième : les propositions de livres seront faites par les élèves. Ils pourront choisir des livres déjà présents dans la bibliothèque, mais dont l’histoire n’a pas été enregistrée par l’enseignant.
Dans l’espace dédié se trouvera une boîte à livres où les élèves seront invités à y déposer leurs « choix littéraires ». Les besoins de compétence, d’appartenance et d’autonomie seront alors nourris et auront comme bénéfice l’engagement de l’élève dans sa lecture.

▪ Création d’une bibliothèque nomade - engagement des familles
Ce projet a également comme ambition d’amener des lectures à la maison par notamment un accès facilité aux livres pour les familles qui en sont éloignées. Une petite valise appelée « Bibliothèque nomade », sera proposée aux familles. Elle voyagera de famille en famille et contiendra les lectures de la classe (albums travaillés, comptines du moment...) et un Bookinou.
Ce projet s’inscrit dans une démarche de co-éducation et de développement de relations avec les familles en les engageant elles-aussi dans ces lectures offertes avec leurs enfants. Les échanges seront riches avec les enseignants et peut-être que se développera une Bibliothèque nomade avec les propositions des familles.

2. Travail sur les métiers autour du livre plus particulièrement aux cycles 2 et 3 :

Ce projet s’inscrit dans une démarche de liaison inter-cycle et d’ouverture culturelle (PEAC). Les élèves des cycles 2 et 3 travailleront sur les métiers autour du livre dans le but de créer des petits albums, qu’ils enregistreront sur Bookinou pour les élèves de maternelle.
Ces élèves développeront leurs compétences langagières en lecture à haute voix et en fluence mais également en compréhension et vocabulaire tout en participant à un projet commun.

 Ils pourront en effet enregistrer les albums qu’ils auront choisis pour les élèves et ils pourront aussi être amenés à lire et enregistrer des albums demandés par les élèves de cycle 1 avec l’aide d’un
conteur. Des échanges de messages écrits pourront être envisagés entre les classes pour définir ensemble l’enrichissement des bibliothèques.
 Selon leur niveau de classe, ils créeront des albums de A à Z (histoires, illustrations, couverture, résumé...) avec l’aide de professionnels (auteurs, illustrateurs, éditeurs...). Des liaisons entre différentes classes pourront être mises en place pour que les élèves du cycle 1 participent également à ces créations comme par exemple le fait de réaliser les illustrations d’une histoire écrite par une classe d’un autre cycle.

Ce projet s’inscrira dans des actions déjà existantes dans les écoles :
 le quart d’heure lecture ;
 le concours « Jeunes Conteurs en Herbe » pour les CM2-6ème ;
 la fête du livre jeunesse ;
 le concours « Mémoire vivante » ;
 le prix des Incorruptibles.

Des thèmes spécifiques seront présentés aux élèves avec l’aide d’intervenants (la médiatrice scolaire, la médiathèque de Maubeuge, la psychologue scolaire, la maison de la famille...) :
 égalité fille/garçon ;
 la laïcité ;
 le harcèlement ;
 le développement durable
L’équipe éducative de l’école sera engagée également dans l’enregistrement d’histoires lues. Les familles seront elles aussi associées à cet enrichissement du fond des livres enregistrés. Cette proposition complètera l’action de la Bibliothèque nomade.

3. Sensibilisation des familles :

L’implication des familles est plus que nécessaire pour que ce projet ait les effets escomptés. C’est par le biais des « Cafés des parents », action bien implantée dans les écoles, que le projet sera proposé. En effet, des interventions de professionnels (psychologues de la PMI et de l’éducation nationale, conteurs, médiathèque...) seront organisées pour insister sur l’importance de lire des histoires à son enfant et ainsi renforcer la co-éducation.
De ces rendez-vous découleront la création d’ateliers « Parents-conteurs » animés par un conteur pour « apprendre » aux parents à lire des histoires même s’il peut y avoir la barrière de la langue ou de la lecture. Une présentation de la bibliothèque nomade sera réalisée pour que les familles s’en emparent. Des visites et des ateliers seront également organisés à la médiathèque pour que les familles prennent l’habitude d’y aller.
Il sera possible de faire un lien avec le dispositif « école ouverte » où des cours de français sont proposés aux parents qui le souhaitent.
Il sera important également de valoriser la langue d’origine des enfants multilingues ou non francophones. C’est pourquoi, les familles seront invitées sur la Semaine des langues vivantes mais aussi tout au long de l’année à partager des moments d’éveil à la diversité linguistique et à la pluralité des cultures.

Plusieurs actions pourront être menées :
 offrir une lecture dans sa langue maternelle à la classe ;
 enregistrer des histoires pour la bibliothèque nomade.

4. Prolongement :

 Bookinou, un outil pleinement inclusif :
Par ses multiples utilisations possibles, Bookinou permet aux enseignants de proposer une pédagogie différenciée en offrant la possibilité à chacun d’écouter des histoires adaptées à sa zone de compétences et ses centres d’intérêt. En ce sens, Bookinou s’adapte à tous les enfants ordinaires et à ceux à besoin éducatifs particuliers :
 les enfants non-lecteurs ;
 les enfants en difficultés de lecture et de compréhension (phrases, textes, consignes), malentendants, dyslexiques... : vitesse de lecture modulable, adaptation possible d’un casque pour
malentendants afin de faciliter l’écoute... ;
 les enfants en difficultés de résolution de problèmes ;
 les enfants allophones ;
 les enfants dys mnésiques.
 Bookinou, un outil au service des apprentissages :
Faire classe dehors : Utiliser Bookinou afin de permettre aux élèves une plus grande autonomie dans leurs recherches, leurs expérimentations. Par exemples :
 Lancer des défis enregistrés par l’adulte ou par les enfants d’autres classes ;
 écouter un extrait documentaire pour apporter des connaissances en lien avec le milieu naturel ;
 Réaliser une construction avec des objets naturels en suivant les étapes données à l’oral par Bookinou.

Éveil aux langues : Bookinou peut être utilisé pour permettre aux élèves d’être exposés aux langues de manière régulière et variée à travers des situations pensées par l’enseignant :
 des jeux sonores pour faciliter et encourager les productions orales simples ;
 des jeux de dansés, être en mouvement et l’interprétation faciliteront la conscience de la mélodie propre à une langue ;
 offrir des lectures dans des langues différentes, en direct et/ou enregistrée dans la bibliothèque du Bookinou.
Afficher moins

Type de prestation demandée dans le cadre de CNR Achat de matériel

Extrait de cnr-nefle.gogocarto.fr du 09.04.23

Répondre à cet article