> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 10 types de documents > Educ. prior. Actions de formation et Formation > Educ. prior. Actes nationaux hors Education nationale > A l’université de Savoie, un master de sociologie où les ZEP seront (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

A l’université de Savoie, un master de sociologie où les ZEP seront étudiées

17 juin 2008

Extrait du site de l’Université de Savoie, le 16.06.08 : UFR Lettres, Langues et Sciences Humaines : master de Sociologie

Description du master : « Dynamiques socio-familiales et action publique territorialisée »

A - Objectifs généraux et description des compétences visées :

Cette spécialité « DYFAT » propose d’articuler deux types de connaissances.

1- Une connaissance précise et approfondie des structures familiales, de leur diversité, de leurs transformations au cours des années récentes ou plus lointaines, et de l’impact que les évolutions socio-économiques ont eu et continuent à avoir sur les familles. Ce sont à la fois les structures familiales, les modes de fonctionnement des familles, les relations entre ses membres, qui se trouvent ébranlés et qui, au fil des décennies, se recomposent.
Les relations entre les familles et les institutions publiques sont affectées par ces transformations. Ce premier niveau de connaissance constitue une forme de pré-requis.

2- La formation se propose, à un deuxième niveau, d’éclairer les dynamiques familiales au regard des actions publiques territorialisées dont elles font directement ou indirectement l’objet. Que ce soit dans le domaine de l’éducation, du social ou encore du développement de projets de territoire, les familles sont alors considérées non pas en tant que telles, mais plutôt dans leur rapport aux formes d’action publiques, institutionnelles, socio-économiques qui sont censées soit faciliter leur intégration dans la société contemporaine, soit valoriser leurs initiatives privées ou publiques. Certaines de ces actions sont mises en place à la suite du constat de « difficultés » (situation d’exclusion, décrochage scolaire, absence d’intérêt pour la chose publique, souffrance identitaire). D’autres actions tentent de mettre en avant et de mettre en valeur les potentiels d’actions des familles, pour promouvoir des projets de développement aussi bien personnels que collectifs (tout particulièrement dans le cadre de projet de territoire des populations).

En d’autres termes, ce Master, loin de se limiter à une connaissance approfondie des dynamiques familiales, vise aussi à comprendre et analyser le mode d’ancrage et d’inscription des familles dans leurs territoires.

Les objectifs visés dans le cadre de la spécialité DYFAT sont donc de préparer, en formation initiale ou continue, des professionnels (de niveau cadre) capables d’analyser les situations familiales, y compris dans leurs éventuelles particularités locales, et de comprendre leur rapport spécifique aux projets et aux actions publiques qui les visent ou les touchent.

Cela suppose l’acquisition par les étudiants de compétences au diagnostic (de situations familiales et du rapport entre dynamiques socio-familiales et action publique territorialisée). Autrement dit, à l’issue de la formation, ils doivent être en mesure de replacer ces situations dans un contexte global, de les resituer dans une perspective historique et sociale (d’où l’importance d’une certaine pluridisciplinarité) permettant de les comprendre en profondeur.

Ces compétences sont donc complétées par un savoir-faire « d’ingénierie » qui rend apte à agir en conséquence de cause, sans se tromper ni d’objet ni de cible, et qui met les futurs professionnels du laster DYFAT en mesure de concevoir des « dispositifs » d’action ou d’accompagnement pertinents.

Un dernier objectif pédagogique concerne l’acquisition par les étudiants de compétences techniques de base relevant tant du domaine de la « finance, gestion de projet, administration » que de l’utilisation d’outils de recueil, d’analyse et de traitement de données ; des compétences certes pour partie transversales à différents secteurs mais pour le moins nécessaires à toute perspective de professionnalisation dans un des domaines ou secteurs analysés dans le cadre de cette formation (éducation, social, développement de territoire).

Lire la suite

Répondre à cet article