> ACTEURS et PARTENAIRES > Enseignants (Identité, Métier) > Enseignants (Positions et Témoignages) > L’école est un jardin. L’élève, un être en fleur, par Diana Léocadie et Sydalise (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’école est un jardin. L’élève, un être en fleur, par Diana Léocadie et Sydalise Dufestin, Libranova, 2021 (la médiation par l’environnement, témoignage d’enseignantes en collège REP+)

9 mai

L’école est un jardin. L’élève, un être en fleur
Diana Léocadie et Sydalise Dufestin
Libranova, août 2021, 116 p., 13,90€

La métaphore florale, fil conducteur de cet ouvrage, propose une entrée novatrice, celle d’une poétique de la pédagogie : l’école, un jardin ; l’élève, un être en fleur, en devenir. Il montre, à travers diverses expériences qu’il est possible d’appuyer sur le levier de l’environnement pour renouveler le rapport aux apprentissages et au savoir. Que l’environnement soit réel ou rêvé, « ce qui compte ce n’est pas tant le but mais le chemin ».

Le passage par l’écriture est une volonté d’apporter un témoignage du terrain, du quotidien de la classe, dans son ordinaire et son extraordinaire. C’est donc aussi un recueil d’expériences, un carnet d’aventures qui relate des innovations et des réflexions sur la démarche d’un enseignement en mouvement, comme le monde dans lequel il s’inscrit.

[...] Notre école-jardin prend ancrage dans une démarche, celle de la médiation par l’environnement. Concevoir celui-ci comme un médiateur c’est aussi avoir conscience de la nécessité de réconcilier l’élève avec les apprentissages. C’est en percevoir toutes les inflorescences au cœur des programmes, des parcours et recréer des liens entre les disciplines.
Une expérimentation en éducation prioritaire avec un public fragile a fait naître cette démarche : Au milieu des arbres, à Cambuston, il y a, là, l’enfantqui-apprend…, titre donné en écho aux propos de R.-F. Gauthier dans son Rapport sur les savoirs scolaires.

Elle met en exergue l’impact de l’environnement sur l’élève et les apprentissages, en en faisant un levier simple d’utilisation et particulièrement efficace pour retrouver désir et plaisir d’apprendre.
Comment l’environnement peut-il devenir un médiateur ? Et comment évaluer le pouvoir de cette médiation ?

 

Diana LEOCADIE et Sydalise DUFESTIN
Sydalise Dufestin et Diana Léocadie sont professeures de Français au collège [REP+] de Cambuston, situé sur la côte Est à Saint-André, à l’île de la Réunion. Elles ont expérimenté diverses démarches pédagogiques, sur des thèmes tels que la persévérance, le théâtre, l’éducation au développement durable, la diversité culturelle, le patrimoine, des médiateurs puissants pour entrer dans les apprentissages et donner envie d’apprendre. Elles ont partagé ces démarches à travers des articles dans Les Cahiers Pédagogiques et dans La Revue de Santé Scolaire et Universitaire.

Extrait de librinova.com du 01.09.21

Répondre à cet article