> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 8 types de documents > Educ. prior. Formation. Actes de stages et colloques > Educ. prior. Actes et stages locaux > B* Forum des écoles ; Comment aider les élèves à « entrer en tâche » : 2 actions (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Forum des écoles ; Comment aider les élèves à « entrer en tâche » : 2 actions de la Circonscription 1er degré IEN La Côtière, Miribel (Ain) dans des écoles en RRS

3 mars 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum des écoles,
Action sélectionnée pour les journées de l’Innovation de mars 2013

Circonscription 1er degré IEN La Côtière, Miribel
Place de l’Hôtel de Ville , 01700 Miribel
Site du CARDIE
Auteur : Hervé Baud
Mél : ce.0011249c@ac-lyon.fr

L’équipe de circonscription a mis en place un plan de formation sur 3 ans dans les 3 disciplines prédictives de la réussite scolaire : mathématique-français-sciences, dans le cadre de démarches actives : résolution de situation problème – négociation graphique – démarche d’investigation.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
288 enseignants

A l’origine
Les démarches pédagogiques sont essentiellement de type transmissif. Volonté d’impulser des démarches actives qui mettent les élèves en situation de recherche et de production.

Objectifs poursuivis
Finaliser un plan de formation triannuel – informer – mutualiser – impulser des pratiques pertinentes

Moyens mobilisés
Enseignants de la circonscription et formateurs ayant accompagnés les équipes

Partenariat et contenu du partenariat
1 collège dans le cadre d’actions liées au RRS

Evaluation
Accompagnement des équipes

Effets constatés
Sur les pratiques des enseignants : Mise en réseau d’équipes – développement d’actions dans les écoles

Extrait du site Expérithèque : Forum des écoles

 

Comment aider les élèves à « entrer en tâche » ?
Action proposée aux Journées de l’Innovation de mars 1013

Circonscription 1er degré IEN La Côtière
Place de l’Hôtel de Ville , 01700 Miribel
Site du CARDIE
Auteur : Patrick Rollet
Mél : patrick.rollet@ac-lyon.fr

Il existe bien souvent un fossé d’incompréhension entre l’enseignant et ses élèves quant à la réalisation d’une tâche demandée par le premier et la compréhension, l’interprétation que peuvent en avoir ses apprenants. Ceci s’amplifiant avec les difficultés individuelles récurrentes qui agissent comme de véritables catalyseurs et plongent les plus en peine dans une véritable souffrance scolaire. Quels seraient les leviers à activer pour faciliter l’entrée en tâche et donner du sens aux apprentissages pour tous les élèves.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
3 classes de cycle 3 et 1 classe de cycle 2 1 CE1 + 1 CE2 + 2 CM1 soit une centaine d’élèves concernés

A l’origine
- Incompréhension entre l’enseignant et ses élèves quant à la réalisation d’une tâche
- Comment agir pour faciliter l’entrée en tâche des élèves notamment ceux en difficulté
- Comment donner du sens aux apprentissages.

Objectifs poursuivis
Objectifs généraux :
- Sensibiliser les enseignants au problème de la difficulté scolaire
- Informer les enseignants sur les dispositifs pédagogiques permettant d’aider les élèves en difficultés
Objectifs spécifiques et opérationnels :
- Chercher, construire et appliquer des dispositifs pédagogiques permettant d’aider les élèves à entrer en tâche et donner du sens à leurs apprentissages.
Deux questions pour expérimenter une recherche action :
- Comment faire pour que l’activité soit dévolue à chacun des élèves, au temps sensible de l’entrée en tâche ? Quelles variations peut-on apporter à la conception des tâches pour les élèves ?

Description
- Temps 1 : conférence pédagogique de circonscription sur « l’évaluation » débouchant sur des dispositifs pédagogiques d’aide et de remédiation.
- Temps 2 : mise en place d’une recherche action dans une école volontaire (Beynost 01) visant à proposer aux élèves plusieurs possibilités d’entrer en tâche :
▪ déterminer plusieurs parcours possibles et personnalisables lors d’une même activité collective
▪ s’emparer (ou pas) d’outils d’aide différents en fonction du degré de difficulté ressentie lors de la réalisation d’une activité collective
▪ changer la posture de l’apprenant et le mettre en situation de production plutôt que de réalisation
- Temps 3 : animations pédagogiques lors du stage RRS et du forum des écoles sous forme de témoignages et comptes rendus d’expériences par les enseignants ayant vécu la recherche action dans leur classe.

Difficultés rencontrées
- Très chronophage, difficile de dégager du temps pour les enseignants
- Difficile de fédérer des équipes d’école entières

Moyens mobilisés
Un formateur académique

Partenariat et contenu du partenariat
Centre académique Michel Delay Vénissieux (69) et plus particulièrement M Marc Prouchet.
- Une conférence sur « la difficulté »
- Un accompagnement in situ de la recherche action

Evaluation
- Auto-évaluation du groupe tout au long de la recherche action.
- Mesures des résultats obtenus directement au contact des élèves

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : Participation effective de tous les élèves qui agissent sur leur mode d’apprentissage et réagissent à leurs erreurs.
- Sur les pratiques des enseignants : Véritable prise en compte des différents profils d’apprenants en proposant des « entrées en tâche » différentes ; en anticipant sur les éventuelles difficultés rencontrées, en donnant du sens aux apprentissages.
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Reconnaissance effective du travail réalisé en encourageant les acteurs de ces travaux à le partager avec d’aitres enseignants
- Sur l’école / l’établissement : Renforcement de la cohésion du groupe

Extrait du site Expérithèque : Comment aider les élèves à « entrer en tâche » ?

Répondre à cet article