> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > Climat scolaire, Harcèlement > Climat, Harcèlement (Actes) > Gérer les élèves "perturbateurs" et les autres. Education et sanctions en (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Gérer les élèves "perturbateurs" et les autres. Education et sanctions en éducation prioritaire, avec Benjamin Moignard ( 3 comptes rendus de la rencontre OZP du 24 avril 2013)

10 mai 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

 -----LES RENCONTRES DE L’OZP-----

n° 103 - mars 2013

  Gérer les élèves "perturbateurs" et les autres. Education et sanctions en éducation prioritaire

Compte rendu de la réunion publique du 24 avril 2013

Intervention de Benjamin Moignard, maître de conférences en sociologie à Paris-Est Créteil, chercheur à l’Observatoire International de l’éducation et de la prévention.

En introduction, Benjamin Moignard précise que
- la gestion des élèves perturbateurs est davantage une question récurrente que nouvelle - qu’elle a toujours été présente dans l’environnement sous d’autres appellations
- qu’elle coexiste souvent avec l’Éducation prioritaire sans se confondre avec elle.

Le contexte
La question des « désordres scolaires » qui englobe la violence à l’école et les troubles du comportement reste associée aux enjeux de démocratisation de l’école en France. L’importance de l’école est très affirmée bien que cela soit relativement nouveau. En effet, sur une échelle démocratique, c’est récemment que le diplôme est devenu une norme. Avant, on pouvait accéder à un métier sans être diplômé et cela n’avait aucune importance puisque très peu de personnes l’étaient. Aujourd’hui, l’idéal démocratique de l’école est « travailler pour réussir ». Le Président Obama en est l’exemple parfait.
En France plus qu’ailleurs, l’école a un rôle essentiel dans la légitimité des positions sociales des uns et des autres, c’est elle qui permet de « se situer socialement dans une société qui n’est pas égalitaire » (F. Dubet).

Lire la suite dans le document joint ci-dessous en version PDF (5p.)

 

Voir aussi le compte rendu du Café pédagogique du 26.04.13

Voir aussi le compte rendu de vousnousils.fr du 16.05.13 : Elèves perturbateurs. La sanction n’est pas éducative car elle a trop peu d’effet sur eux

 

Voir aussi La médiatrice de l’Education nationale critique l’abus des conseils de discipline et des exclusions qui fabrique des décrocheurs

Documents joints



  • PDF - 58.8 ko

Répondre à cet article