> INEGALITES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE.. > INEGALITES SOCIALES (Types de document) > Inégalités sociales (Rapports officiels) > L’état de l’École 2016. Coûts, activités, résultats (n° 26, décembre 2016) : (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’état de l’École 2016. Coûts, activités, résultats (n° 26, décembre 2016) : malgré ses réussites, notre système éducatif peine à réduire les inégalités sociales en matière de résultats scolaires et d’accès au diplôme.

7 décembre 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

L’état de l’École 2016. Coûts, activités, résultats
Numéro 26, décembre 2016

Pour la vingt-sixième année consécutive, L’état de l’École réunit les indicateurs statistiques essentiels pour analyser le système éducatif français et apprécier les politiques mises en œuvre. Structuré autour des moyens affectés à l’École, des conditions de scolarisation et des résultats des élèves, il s’attache à décrire les principales évolutions en cours et apporte l’éclairage des comparaisons internationales. Il souligne les efforts engagés ainsi que les progrès restant à accomplir, notamment en matière de lutte contre les inégalités liées à l’origine sociale, aux contextes économique et culturel des élèves.
Cette édition s’enrichit d’une nouvelle fiche sur la scolarisation des élèves en situation de handicap.

Sommaire

- Présentation

L’effort financier pour l’école s’est accentué ces dernières années
[...] En outre, l’effort fait en direction des établissements regroupant le plus d’élèves rencontrant des difficultés se lit à travers la nouvelle carte
de l’éducation prioritaire et la création des REP+ [...]

Malgré toutes ses réussites, notre système éducatif peine à réduire les
inégalités sociales dans deux domaines : les résultats scolaires et l’accès au diplôme.
Dans le domaine des résultats scolaires, les évaluations Cedre consacrées à la maîtrise de la langue à la fin de l’école et à la fin du collège apportent un éclairage inquiétant : même si les résultats sont stables depuis douze ans, les différences de niveau restent très marquées par l’origine sociale.
Les compétences en lecture des jeunes, mesurées lors de la journée de défense et de citoyenneté mettent en lumière que 9,9 % d’entre eux rencontrent des difficultés, la moitié de ceux-ci étant très sérieusement handicapée dans la vie courante, même si une comparaison sur les cinq dernières années montre une légère diminution.
Les disparités sont importantes selon le milieu social en ce qui concerne l’obtention du baccalauréat, le baccalauréat obtenu et les études supérieures, et elles ont peu varié depuis dix ans : ainsi 84 % des enfants de cadre obtiennent le bac contre 57 % des enfants d’employés ou d’ouvriers. Les baccalauréats obtenus sont différents : 77 % des enfants de cadres bacheliers obtiennent un baccalauréat général contre 32 % des enfants d’ouvriers bacheliers. À l’inverse, 44 % des enfants d’ouvriers bacheliers obtiennent un baccalauréat professionnel contre 9 % des enfants de cadres.
Par ailleurs, dans le contexte d’un marché du travail dégradé, il existe des disparités importantes et les écarts entre les niveaux de diplôme se creusent puisque 11,6 % des jeunes diplômés de l’enseignement supérieur sont au chômage contre 51,4 % de ceux possédant le brevet des collèges ou n’ayant aucun diplôme.
Enfin, les écarts se sont également creusés entre les filles et les garçons puisque, dans les années 1990, 33 % des filles et 32 % des garçons obtenaient un diplôme supérieur, alors que, dans les années 2012/2013/2014, 50 % des filles ont un diplôme de l’enseignement supérieur contre 40 % des garçons

- Coûts

- Activités

- Résultats

- Tableaux de données et graphiques

Version PDFF (86 pages)

Extrait de education.gouv.fr : L’état de l’École 2016. Coûts, activités, résultats

Répondre à cet article