> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 8 types de documents > Educ. prior. (Textes officiels) > Postes de PE aux concours : forte baisse dans les académies de Créteil et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Postes de PE aux concours : forte baisse dans les académies de Créteil et Versailles, très concernées par l’éducation prioritaire (Le Café)

19 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

Concours des PE : Créteil et Versailles saignés en 2021
Le ministère publie la répartition des postes de professeurs des écoles mis aux concours. On le savait depuis novembre : un millier de postes sont supprimés en 2021. Ce qu’on découvre c’est que les académies de Créteil et Versailles sont particulièrement ciblés par une baisse importante des postes offerts aux concours normal et spécial. Le concours spécial de Versailles n’est même plus mentionné. Les économies de moyens, déjà douteuses en pleine épidémie, sont faites aux dépens des académies les plus populaires.

En 2020 10790 postes étaient offerts aux différents concours de professeurs des écoles. En 2021 il n’y aura que 9890 postes soit près d’un millier de postes supprimés cette année. Les 900 postes en moins sont surtout prélevés sur le concours externe : 9515 postes en 2020 contre 8684 en 2021. Il y a aussi un peu moins de postes au 3eme concours : 689 au lieu de 742.

La répartition des postes par académie montre que les académies les plus touchées sont Créteil et Versailles, c’est à dire les académies les plus populaires, comptant le plus d’écoles en éducation prioritaire.

En 2020, 1520 postes du concours externe étaient ciblés sur Créteil et 1690 sur Versailles. En 2021 ce ne sera que 1420 à Créteil et1408 à Versailles. Cent postes sont retirés à Créteil et 282 à Versailles !

Ces académies populaires sont aussi victimes de la réduction des postes aux concours spéciaux de professeurs des écoles. En 2020, 500 postes étaient offerts à Créteil et 200 à Versailles. En 2021, seulement 300 postes sont offerts à Créteil et le concours de Versailles n’apparait plus.

Dans ces deux académies sous tension, Créteil perd 300 postes par rapport à 2020 et Versailles 482 ! La révision de la politique d’éducation prioritaire se met en place avant même les expérimentations de la réforme. Quand le ministère réduit le nombre de postes mis aux concours il le fait aux dépens des gros bataillons en Rep et Rep+.

Ces réductions nient aussi la situation réelle dans ces académies où la crise sanitaire à l’impact le plus lourd sur les enfants et où le manque de moyens est déjà criant. En pleine épidémie l’Education nationale poursuit une politique anti-sociale.

Dans l’enseignement privé, 170 postes disparaissent avec seulement 900 postes mis aux concours, la baisse se portant sur le concours externe (825 postes contre 993 en 2020). Versailles, Créteil et Lille perdent le plus de postes.

F Jarraud

Répartition des PE en 2021

Répartition des PE en 2020

Extrait de cafepedagogique.net du 18.03.21

 

Extrait de touteduc.fr du 18.03.21

Répondre à cet article