> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales A L’ECOLE > Ecole (Emi, Numérique) > B* Mettre en oeuvre un contrat de travail en sciences expérimentales avec le (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Mettre en oeuvre un contrat de travail en sciences expérimentales avec le numérique au collège REP+ Lise Ophion de Matoury (Guyane)

15 avril Version imprimable de cet article Version imprimable

Projet sélectionné pour les JNI2021

Contrat de travail avec le numérique en sciences expérimentales

QUOI ?

L’action s’appuie sur la mise en œuvre d’un contrat de travail en SVT et physique-chimie en s’appuyant sur des supports numériques en classe et une alternative accessible en ligne. L’accent est mis sur l’implication et l’autonomie des élèves en leur laissant régulièrement le choix de l’ordre des problèmes à résoudre et des compétences travaillées. Ces éléments permettent de coconstruire un parcours personnalisé au fil des séquences. Le travail à faire à la maison est valorisé qu’il soit obligatoire ou optionnel en intégrant les divers parcours éducatifs. Dès le début du contrat de travail, les dates-clés sont données aux élèves.

L’équipe pédagogique a mis au point une grille de compétences ainsi que des curseurs communs aux deux disciplines. Pour une meilleurs appropriation, les outils et ressources utilisés suivent également un formatage commun.

Expérimentation

Curseurs compétences cycle 4
Grille de compétences - élèves
Exemple contrat de travail Physique
Exemple contrat de travail SVT
https://tube-outremer.beta.education.fr/videos/watch/b70d2412-0482-447e-9aec-1cbddeed4df0
https://tube-outremer.beta.education.fr/videos/watch/c7f97883-95de-45c7-bf35-b08dedafb090

Qui ?

3 membre(s) dans l’équipe

La stratégie adoptée est commune dans son organisation, sa mise en œuvre et les outils numériques utilisés dans les deux matières concernées (SVT et physique-chimie). Les compétences et les niveaux de positionnement s’inscrivent dans une démarche commune entre les deux matières (curseurs), le formatage des documents clés également. Les enseignants concernés utilisaient régulièrement les outils numériques et désiraient généraliser une utilisation pertinente et unifiée du numérique. Cette organisation est permise par un travail d’équipe régulier et une rétroaction permanente.

Le public ciblé est peu habitué à travailler en autonomie :

• difficultés de maîtrise de la langue (0,9 au test de 6ème en français et maths par rapport à un score académique de 1),
• retard scolaire accumulé (entre 5% et 13% des élèves ont 2ans ou plus de retard à l’entrée en 6ème),
• peu de travail à la maison.

L’usage du numérique reste principalement récréatif et peu d’élèves l’utilisent dans un cadre scolaire.

- Les participants

• 182 élève(s)
• 3 enseignant(s)
• 0 autre(s) participant(s)

OÙ ?

LISE OPHION, Matoury, Guyane (973)
Collège - 3ème

L’établissement concerné est un collège REP + de l’Académie de Guyane au sein duquel les difficultés scolaires sont nombreuses. La fracture numérique y est importante au sein des familles notamment expliquée par un milieu social défavorisé. (IPS(collège)= 64,5 / IPS(Académie)=73,5)

Le réseau internet actuel étant fragile au sein de l’établissement, une des contraintes de la mise en œuvre a été de trouver une solution exploitable en réseau local.

Au sein de l’établissement, l’évaluation est réalisée uniquement par compétences depuis 3 ans.

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 7 classe(s)

Pourquoi ?

- Problème identifié

Vue les importantes difficultés scolaires, beaucoup d’élèves se montraient peu actifs face aux apprentissages, notamment à cause d’un rythme de travail imposé. Les élèves ne parvenaient pas à créer du lien entre problèmes, notions pures et compétences.

Il semblait nécessaire de différencier plus fortement en proposant un parcours d’acquisition des compétences plus proches des besoins de chaque élève. L’outil numérique est apparu comme un bon facilitateur de part sa flexibilité. De plus :

• Le confinement a mis en relief un très faible pourcentage d’élèves ayant accès ou sachant utiliser les outils numériques nécessaires à la continuité pédagogique (environ 10%). Il nous est paru encore plus urgent de former les élèves sur les outils numériques en plus du travail de l’autonomie déjà entamé.
• L’outil peu utilisé en classe nous a paru suffisamment attractif pour dynamiser l’enseignement et motiver les élèves.

- Indicateur(s) quantitatif(s)

Indicateur Périodicité Source Date initiale Valeur initiale
Niveau d’acquisition fin de 3e D2 (MS+TBM) Annuelle Donnée établissement 03/07/2020 55%
Compétences maîtrisées en SVT (3e1, 3, 4, 6) S1 Semestrielle Données établissement 29/01/2020 57%
Compétences maîtrisées en PC (3e1, 3, 4, 6) S1 Semestrielle Données établissement 29/01/2020 35%
Devoir maison rendu Semestrielle Données suite au confinement 23/06/2020 10%
Compétences maîtrisées en PC (3e2 et 3e7) S1 Semestrielle Données établissement 29/01/2020 24%
Niveau d’acquisition fin de 3e D1.3 (MS+TBM) Annuelle Données établissement (fin de cycle) 03/07/2020 32%
Niveau d’acquisition fin de 3e D4 (MS+TBM) Annuelle Données éatbissement 03/07/2020 68%

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Ambiance générale de classe,
• Mise au travail des élèves,
• Sens donné aux compétences par les élèves

- Sources d’inspiration

• Livre : Enseigner sans exclure, Sylvain Connac, 2017

QUAND ?

Du 28/08/2020 Au 08/07/2021

COMMENT ?

L’action s’appuie sur divers supports utilisés dans les deux matières :

• Une grille commune de compétences et les curseurs correspondants,
• Des documents papiers avec le même formalisme et permettant une trace écrite claire,
• Un réseau local (ENT-BOX) permettant de rendre accessible toutes les ressources en classe,
• Une plate-forme externe permettant de les rendre accessible à la maison,
• Un exerciseur en ligne (Quizinière) permettant de banaliser le travail à faire à la maison,
• Un générateur d’exercices interactifs (H5P) permettant de s’entraîner en autonomie.
• Un PC par binôme.

Les séquences ont une trame commune aux deux matières afin que les élèves s’approprient plus rapidement le fonctionnement. Cette approche nécessite un travail collaboratif régulier au sein de l’équipe.

Tous ces éléments permettent de différencier, via l’outil numérique. Le choix individuel des compétences travaillées est fait par l’élève et peut être discuté avec le professeur.

- Moyens mobilisés

Ressource Type Volume Lien
PC/tablette/souris Matériel 30
Casques / dédoubleurs Matériel 30
Chariot de transport Matériel 2
Routeur WIFI Matériel 2
Tableau blanc transportable Matériel 5
Plateforme ENT BOX - accès local (1 par professeur) Matériel 3 http://entbox.ticedu.fr/
Plateforme type NETBOARD - accès en ligne (1 par matière) Matériel 2

- Modalités de mise en œuvre

Le premier dialogue avec les élèves a porté sur la diversité de profils de maîtrise des compétences (basé sur une évaluation formative en début d’année) afin que chacun cible les compétences acquises ou à travailler au fil des séquences.

Un contrat de travail présente plusieurs problèmes qui doivent être résolus. Une certaine liberté est laissée aux élèves quant à l’ordre ou aux compétences travaillées. Cette liberté permet, sans stigmatisation, aux élèves de choisir leur activité en fonction de leur appétence et de leur niveau de maîtrise des compétences. En fonction des notions traitées, d’autres activités soit en classe entière soit en groupe permettent de varier le rythme de travail en s’appuyant moins sur l’outil numérique. Par exemple, les activités expérimentales ou d’investigation plus longues et certains temps de remédiation sont imposés sur une durée définie par le professeur.

Une partie « Pour aller plus loin » permet aux élèves de faire des activités supplémentaires (entrainements, parcours éducatifs, méthodologies…) non obligatoires mais valorisées.

En classe, l’utilisation du blog d’ENT-BOX permet de mettre en place les activités interactives et ressources numériques. Les élèves sont autonomes sur l’ordinateur en binômes ou seuls.

A la maison, une plateforme est à disposition des élèves pour poursuivre le travail de façon autonome et non obligatoire. En parallèle, certains devoirs maisons obligatoires peuvent être rendus selon l’avancement de l’élève. Ces derniers peuvent permettre de réaliser des séances du type "classes inversées".

L’évaluation formative des compétences est réalisée pendant les activités. Les compétences évaluées de façon sommative sont indiquées lors de la présentation de chaque contrat.

Le professeur intervient ponctuellement en classe entière et privilégie l’accompagnement individualisé.

Celui-ci permet de proposer plusieurs scénarii aux élèves et de les enrichir et vers l’entrée de travail par compétences.

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

◦ Les élèves s’approprient de mieux en mieux le schéma de travail proposé : le choix des activités et leur suivi est plus rapide, la réflexion sur les compétences plus poussée. Le travail personnel est encore à renforcer mais de plus en plus d’élèves s’approprient les outils proposés en dehors de la classe. Le fait d’avoir deux plateformes, "en classe" / "à la maison", freine l’utilisation de la seconde.

◦ Des difficultés persistent pour les élèves non lecteurs ou avec un retard scolaire important. Les documents sont peut être trop complexes pour ces derniers. Néanmoins très peu d’élèves sont dans l’attente et on note une meilleure implication dans les activités (notamment dans les exercices auto-corrigés).

◦ Pour 2 classes, le projet n’est mis en œuvre que dans l’une des deux matières. En comparant l’autonomie des élèves et leur mise au travail à une classe de niveau comparable, on note un impact plus faible.

◦ Les professeurs sont satisfaits de leur projet et ils comptent le poursuivre.

- Indicateur(s) quantitatif(s) actualisé(s)

Indicateur Date initiale Valeur initiale Date finale Valeur finale
Niveau d’acquisition fin de 3e D2 (MS+TBM) 03/07/2020 55%
Compétences maîtrisées en SVT (3e1, 3, 4, 6) S1 29/01/2020 57% 19/01/2021 55%
Compétences maîtrisées en PC (3e1, 3, 4, 6) S1 29/01/2020 35% 19/01/2021 43%
Devoir maison rendu 23/06/2020 10% 17/01/2021 45%
Compétences maîtrisées en PC (3e2 et 3e7) S1 29/01/2020 24% 19/01/2021 32.5%
Niveau d’acquisition fin de 3e D1.3 (MS+TBM) 03/07/2020 32%
Niveau d’acquisition fin de 3e D4 (MS+TBM) 03/07/2020 68%

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Expérimentation en cours (résultats à mi-année)

• Ambiance générale : pas de problème de gestion de classe, peu d’utilisation hors contexte du numérique, respect global du matériel, bon relationnel enseignants/ élèves
• Mise au travail : plus rapide mais inégale, une plus grande part d’élèves s’investissent dans la réalisation des exercices proposés sans intervention de l’enseignant
• Rendu des devoirs optionnels : à améliorer
• Compréhension du travail : meilleure appropriation des compétences et des niveaux attendus, meilleur suivi du plan de travail...
• Questionnaire sur le ressenti des élèves : à réaliser prochainement

ET APRÈS ?

• Quel que soit le profil de l’élève, on note une plus forte implication dans le travail réalisé. Cette implication (mise au travail, réalisation du travail obligatoire à la maison, réalisation des exercices "pour aller plus loin") est effectivement variable selon l’appétence scolaire de chacun, mais des progrès en terme de motivation intrinsèque ont été réalisé pour tous.
• Moins de perte de sens entre chaque séance (espacées d’une semaine) et une meilleure appropriation des problèmes scientifiques à résoudre, qui optimise l’enseignement des sciences expérimentales.
• Développement de l’autonomie de chaque élève, sur les supports numériques mais également dans leurs fonctionnements en et hors la classe (prise en main de leur parcours scolaire).

- Développement et suite de l’action

• Prévues :

◦ Présentation du projet au sein de l’établissement pour l’élargir à d’autres disciplines à la rentrée prochaine et communication sur le site du collège.
◦ Présentation du projet à l’ensemble des professeurs de SVT au cours d’un webinaire (mai 2021).
◦ Communication sur les sites disciplinaires académiques SVT et physique-chimie.

• Envisagées :

◦ Utiliser une unique plateforme en classe et à distance (se base principalement sur wordpress et H5P)
◦ Présentation au niveau académique.

Extrait de Innovathèque du 19.01.21

Répondre à cet article