> ACTEURS et PARTENAIRES > Enseignants et Pilotes. GRH > Mouvement Dsden 25 (Doubs). Postes à exigences particulières : - Plus de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Mouvement Dsden 25 (Doubs). Postes à exigences particulières : - Plus de maîtres que de classes en REP - Coordonnateur du comité exécutif du REP

27 avril Version imprimable de cet article Version imprimable

Liste des postes à exigences particulières

 

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES -
(temps complet)

L’objectif du dispositif - Plus de maîtres que de classes - est défini par la circulaire n° 2012-201 du 18-12-2012 :
- L’affectation d’un maître supplémentaire se fait dans une école ou un nombre limité d’écoles relevant d’un ou plusieurs groupes scolaires d’un même secteur de collège (…) Il s’agit, grâce à des situations pédagogiques diverses et adaptées, de mieux répondre aux difficultés rencontrées par les élèves, de les aider à effectuer leurs apprentissages fondamentaux, indispensables à une scolarité réussie et donc de conduire chaque élève à la maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. -

L’enseignant surnuméraire intervient dans le cadre d’un - projet rédigé par l’équipe pédagogique sous l’autorité du directeur d’école, validé par l’inspecteur de l’éducation nationale (IEN) chargé de la circonscription. Ce projet est inscrit dans le projet d’école comme une réponse à la difficulté scolaire. -
L’enseignant surnuméraire est placé sous l’autorité de l’inspecteur de l’éducation nationale de la circonscription.
Le poste est rattaché administrativement à une école.

- Circonscription de Dole Nord : Dole George Sand élémentaire.
Missions
- Contribuer, avec l’équipe pédagogique, à l’élaboration et la mise en œuvre du volet - Plus de maîtres que de classes - des projets d’école ou du projet de réseau d’éducation prioritaire afin de répondre aux difficultés des élèves et prévenir le redoublement.
- Selon les modalités retenues dans le cadre du dispositif, enseigner à des groupes d’élèves qui éprouvent des difficultés dans les compétences 1 et 3 du socle commun : maîtrise de la langue française, principaux éléments de mathématiques et culture scientifique et technologique : co-conduite de classe,co-intervention, prise en charge de groupes de besoins, échanges de service notamment.
- Contribuer à la prévention des difficultés dans les classes pré-élémentaires, particulièrement dans ledomaine du langage.
- Veiller à la cohérence de l’action engagée avec les aides apportées aux élèves : activités pédagogiques complémentaires, projets personnalisés de réussite éducative, stages de remise à niveau, aides spécialisées du RASED.
- Prendre part à la continuité pédagogique et éducative de la maternelle au collège, en accordant une attention particulière à l’articulation GS – CP et CM2 – 6ème.
- Contribuer à l’évaluation des effets du dispositif sur les résultats scolaires des élèves.
- Participer à la révision du volet - Plus de maîtres que de classes - des projets d’école ou du projet de réseau d’éducation prioritaire.

Connaissances et capacités demandées
- Connaissances didactiques et pédagogiques dans les domaines fondamentaux.
- Capacité à analyser les principales difficultés scolaires et y répondre, en assurant la conception et la mise en œuvre de situations d’apprentissage diversifiées et différenciées.
- Capacité à travailler en équipe dans le cadre d’un projet partagé.
- Capacité d’adaptation à des contextes variés.

Extrait de dsden25 du 09.4.21

 

COORDONNATEUR DU COMITE EXECUTIF DU RESEAU D’EDUCATION PRIORITAIRE
(mi-temps, circonscriptions de Dole Nord et Saint-Claude)

Dans le cadre de la politique académique des Réseaux d’Education Prioritaire, le secrétaire du comité exécutif participe à l’animation du REP et à la coordination des actions qui s’y déroulent. Il doit notamment :
− Contribuer au pilotage du réseau : Membre du comité exécutif du REP, le secrétaire assure le lien entre les différents membres : l’inspecteur de circonscription, le principal du collège, les directeurs des écoles maternelles et élémentaires.
Placé sous l’autorité conjointe de l’IEN et du Principal, il assure le secrétariat et le suivi des dossiers du réseau. Il veille en particulier à la mise en œuvre du Contrat d’Objectifs Scolaires et participe à son évaluation.
Il tient à jour les tableaux de bord, assure la remontée des données de suivi au rectorat, prépare l’organisation des comités exécutifs.
Il est également membre du Groupe Départemental de Pilotage de l’Éducation Prioritaire ; il peut aussi être amené à participer à des actions de formation ou à des réunions d’information au niveau académique.
Il fait connaître et valorise les expérimentations pédagogiques du REP.
− Représenter le REP dans le cadre des actions partenariales :
Il représente le REP dans le cadre des actions conduites avec la mairie, les services de l’État, les associations et les familles.
A ce titre, il est l’interlocuteur privilégié du coordonnateur du Contrat de Réussite Éducative.
Il organise et coordonne l’accompagnement éducatif.
A la fin de chaque année scolaire, le secrétaire adresse à l’IEN de la circonscription un bilan de son action à partir d’une analyse du fonctionnement du REP. Il formule éventuellement des propositions et exprime les besoins de formation identifiés.

Extrait de ac-besançon.fr du 09.04.21

Répondre à cet article