> ACTEURS et PARTENAIRES > Enseignants (Identité, Métier) > Enseignants (Etudes, Dossiers et Guides, Actes) > Le métier enseignant et la rentrée (revue de presse des Cahiers)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le métier enseignant et la rentrée (revue de presse des Cahiers)

6 septembre 2021

Enseignants

[...] Faut-il recruter les professeurs autrement ?
“DISSENSUS. L’école de la République manque de profs. Le système actuel n’incite pas les jeunes générations à rejoindre le navire de l’Education nationale. Ne faudrait-il pas donner aux principaux des collèges et aux proviseurs des lycées le soin de recruter les enseignants sur entretien ? Le débat est ouvert entre Sophie Venetitay, secrétaire générale du syndicat Snes-FSU, et Marc Vannesson, secrétaire général du think tank Vers le Haut.” abonnés

La rentrée est aussi l’occasion de parler du métier d’enseignant.
De la zone à la salle des profs : des enseignants issus de quartiers racontent
“En ce jour de rentrée scolaire, Jasmine Touitou a décidé de faire témoigner trois professeurs dont l’origine sociale ne prédestinait pas forcément à devenir enseignant. Trois destins issus de quartiers populaires, qui pas volonté politique ou la force des choses se sont retrouvés face à des élèves qui leur ressemblent. Témoignages.” Le Bondy Blog

L’enquête. Rentrée : les jeunes profs épuisés de plus en plus nombreux à démissionner
“Depuis une petite décennie, les enseignants français démissionnent de plus en plus, et de plus en plus jeunes. L’augmentation est lente, mais constante. Comment expliquer ces départs hâtifs, parfois avant même leur titularisation ?” Les Echos
SOS Profs. Démission : y a-t-il une vie après l’enseignement ?
“Claquer la porte : beaucoup de profs en rêvent sans doute, mais peu franchissent le pas, tant les débouchés sont difficiles à trouver
« Trois…quatre… Oui c’est bien ça, cinq ». Margaux refait rapidement ses comptes, mais il n’y a pas d’erreur : elles étaient neuf copines à passer ensemble le concours de professeure des écoles à Paris en 2013 ; elles ne seront que quatre à faire la rentrée cette année. Les cinq autres sont parties vers d’autres horizons. Provisoirement pour deux d’entre elles, qui se sont mises en disponibilité. Définitivement pour les trois autres, qui ont purement et simplement démissionné de l’Education nationale.” Alternatives économiques

L’armée des profs contractuels fait sa rentrée scolaire
“Jeunes diplômés, candidats malheureux au concours, ex-salariés du privé en reconversion… Les professeurs contractuels sont désormais incontournables au sein de l’éducation nationale. Mais, dénonce un sénateur de droite, l’institution les traite comme de la « chair à canon ».” par Denis Peiron (La Croix)

Être prof, c’est (aussi) être contesté
“« Je tire la sonnette d’alarme », « On s’autocensure », « plus moyen d’enseigner ces sujets » : à l’approche d’échéances électorales nationales, espérons que le moins de collègue possible accepte cette année de se déverser dans les colonnes des journaux les plus réactionnaires. L’école démocratique, républicaine et publique fait face à de réelles menaces… qui ne sont pas ses élèves.” Médiapart

Extrait de cahiers-pedagogiques.net du 05.09.21

Répondre à cet article