> PILOTAGE, ACCOMPAGNEMENT, ÉVALUATION, ORIENTATION > PILOTAGE national, académ., local > Pilotage académique > Pilot. acad. : Bilan, Projet > Rentrées scolaires partenariales (villes et départements) en faveur de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Rentrées scolaires partenariales (villes et départements) en faveur de l’éducation prioritaire et des cités éducatives : Brest, Clermont-Ferrand, Indre-et-Loire, Sens (Yonne), Perpignan (où le SOS Soutien scolaire est reconduit par la ville)

13 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

À Brest, le collège La Fontaine-Margot innove en matière d’éducation prioritaire

Maël de Calan, Véronique Bourbigot, Pierre Steunou, Emmanuelle Tournier et Franck Pichon, réunis au collège La Fontaine-Margot de Brest, jeudi 9 septembre 2021.

Extrait de letlegramme.fr du 10.09.21

 

Egalité des chances
Le recteur de l’académie, le maire de Clermont-Ferrand et le préfet du Puy-de-Dôme ont assisté le 2 septembre à la rentrée des élèves de l’école [REP+] Jean de La Fontaine, avant de revenir sur la récente labellisation de la 1ère cité éducative de l’académie, obtenue pour le territoire La Gauthière – Les Vergnes.

Ce quartier est le plus jeune de la ville.
Les nombreuses mesures dont les écoles REP+ de Clermont-Ferrand ont bénéficié depuis 2016 témoignent de l’engagement de l’Education nationale et de sa volonté d’installer les conditions de la réussite dans un partenariat étroit avec la ville.
A la rentrée 2020, 24 écoles, soit la totalité des écoles REP+ (12 maternelles et 12 élémentaires), avaient mis en place, pour 70 classes, des dédoublements de la GS au CE1, ce qui en 4 ans a représenté la création de 33 postes, correspondant à un coût annuel pour l’Etat de 2 310 000 euros.

En concertation avec la ville et ses partenaires associatifs, une réflexion a été engagée pour donner à chaque projet d’école une coloration culturelle, sportive ou citoyenne particulière. L’objectif est à la fois de lutter contre les déterminismes sociaux, d’ouvrir l’horizon des élèves en suscitant l’envie d’apprendre et de s’engager, tout en créant les conditions d’une véritable mixité scolaire.

Des formations et des temps de concertation ont permis aux professeurs de définir des objectifs partagés avec les ATSEM.

De très fructueux partenariats qui existaient entre les collèges et les lycées pour l’accompagnement des collégiens et des lycéens en dehors du temps scolaire se sont renforcés avec l’installation et le développement du dispositif « Devoirs Faits ».

Ces initiatives constituent le soubassement sur lequel la cité éducative de Clermont-Ferrand prend appui, avec un volontarisme partagé par tous les acteurs.

Voir le communiqué Clermont-Ferrand labellisée « Cité éducative »

Extrait de ac-clermont.fr du 02.09.21

 

Saint-Pierre-des-Corps : à la rentrée, accent sur l’éducation prioritaire

[REP+]

Pour cette rentrée scolaire 2021, le protocole sanitaire est encore au centre des préoccupations. Mais l’Indre-et-Loire met aussi l’accent sur les dispositifs d’éducation prioritaire, comme à l’école [REP+] Marceau Courier, à Saint-Pierre-des-Corps.

Mais l’autre point important de cette rentrée, c’est l’accent mis par le département sur l’éducation prioritaire.

Extrait de lanouvellerepublique.fr du 03.09.21

 

Perpignan. Rentrée scolaire : la réussite éducative comme maître-mot
Renforcer l’apprentissage des savoirs fondamentaux, la maîtrise des langues, transmettre les valeurs civiques, accroître la place du sport et de la culture… La mairie de Perpignan poursuit ses actions pour favoriser la réussite éducative.

[...] LE DEDOUBLEMENT DES GRANDES SECTIONS MATERNELLES –REP+ (Réseau d’Education Prioritaire)
Depuis 2017, l’Etat souhaite favoriser la réussite des élèves situés dans les quartiers défavorisés grâce au dédoublement des classes en zone d’éducation prioritaire REP et REP+. Jusqu’à présent, cela concernait les classes de CP et de CE1 qui, progressivement dédoublées, se sont vues octroyées un enseignant pour douze élèves. Pour cette rentrée 2021, les directives nationales ouvrent le dédoublement des classes aux grandes sections de maternelle.
A Perpignan, 9 écoles situées en REP+ vont bénéficier cette année de ce dispositif. Pour ce faire, chaque école va accueillir entre un et deux enseignants supplémentaires soit onze enseignants au total (B. Pascal, E. Herriot, P. Picasso, J. Jaurès, E. Roudayre, G. Dagneaux, C. Debussy, V. Duruy et Pont-Neuf), qui interviendront dans des demi-classes de grandes sections de maternelle.
Afin d’accompagner cette dotation, la Ville a mis en œuvre cet été, d’importants travaux d’aménagement, de cloisonnement et de création d’espaces supplémentaires, avec notamment, l’extension de l’école E. Roudayre. Un achat d’Algeco permettra d’accueillir les enfants dans de bonnes conditions dès cette année, dans l’attente des travaux d’extension qui démarreront avant le terme du 1er trimestre. L’ensemble des travaux d’aménagement représentent une enveloppe de 161.800 € intégrant l’achat des Algécos. Le programme d’extension de Roudayre est de 916 000 € TTC.

NOUVEAU : L’OPERATION « PETIT DEJEUNER » A L’ECOLE
A compter des vacances de Toussaint, la mairie s’engagera dans le dispositif des petits déjeuners à l’école qui sera mis en place à titre expérimental dans huit écoles maximum en REP et REP+ avec des enseignants volontaires.
L’aide de l’Etat à hauteur de 1,30 €/petit déjeuner, sera sollicitée pour mettre en place pendant le temps scolaire deux petits déjeuners maximum/semaine.
La Ville accompagnera techniquement cette opération qui s’appuie sur les équipes éducatives de terrain.

L’OFFRE DES ACCUEILS DE LOISIR RENFORCEE : CULTURE, PATRIMOINE, SPORT AU PROGRAMME
La rentrée scolaire est aussi le temps de la reprise des Accueils de loisirs des mercredis qui ouvriront cette année dès le 8 septembre et dont le fonctionnement se prolongera pendant les petites vacances.
L’augmentation notable de la fréquentation des accueils de loisirs lors de la période estivale qui vient de s’achever, montre qu’ils restent indispensables tant pour les organisations familiales que pour l’enrichissement éducatif des enfants.
Ces structures vont bénéficier de propositions d’intervenants municipaux en matière de culture, de patrimoine, de sport, non seulement les mercredis mais aussi pour d’autres occasions dans la semaine, notamment au cours de mini-stages.
Ces interventions thématiques, initiées l’année dernière, seront développées et renforcées avec notamment, l’opération de printemps autour du patrimoine qui sera amplifiée et pérennisée.

RECONDUITE ET AMPLIFICATION DES ACTIONS DE SOUTIEN SCOLAIRE
Cette année scolaire verra également se reconduire et s’amplifier des actions initiées l’année dernière

“SOS Soutien scolaire”
04 68 62 38 41 : un numéro à la disposition des étudiants volontaires pour aider les élèves en difficulté.
De nouveaux recrutements de jeunes volontaires seront effectués en septembre pour un dispositif reconduit de novembre 2021 à juin 2022.
Cette initiative unique en France, voulue par le maire dès sa prise de fonction, a pour but de s’attaquer au terrible problème du décrochage scolaire, un phénomène largement aggravé par les différents confinements qui se sont succédés.
Face au succès de l’opération, la mairie reconduit ce dispositif.

L’objectif est de venir en aide gratuitement aux élèves en difficulté de 4e, 3e et 2de, par le biais de cours de français, mathématiques, histoire-géographie et sciences.
Au total, de mai à août 2021, 170 élèves ont bénéficié de cette aide aux devoirs réalisée par une quinzaine d’étudiants sélectionnés, effectuant leur service civique (prise en charge d’une partie de leur rémunération par la mairie).

• Opération « civisme et citoyenneté » avec la Police municipale
Cette année encore, une équipe de la Police municipale se rendra, le temps d’une demi-journée, dans différentes écoles primaires de la ville. Comme l’an passé, cette dernière interviendra auprès de classes CM1-CM2, et abordera différentes thématiques avec les élèves, essentiellement liées aux valeurs de la République et à la sécurité routière.

• La mairie reconduit sa participation au dispositif « Cité Educative »
70 000 € ont été débloqués pour la précédente année scolaire.
29 écoles de Perpignan bénéficient de ce dispositif.
Les objectifs consistent, d’une part, à conforter le rôle de l’école par de nouvelles méthodes d’apprentissages, d’autre part, à lutter contre l’illettrisme des enfants.
Ce dispositif rassemble la Préfecture, l’Education nationale et la Ville de Perpignan.

• Espace Numérique de Travail
La possibilité est offerte aux équipes enseignantes des écoles d’utiliser l’Espace Numérique de Travail proposé par l’Inspection Académique.
Ce dispositif a pour but de faciliter la communication entre les écoles et les familles : vie scolaire, suivi de l’enfant et éventuellement travail à distance.
La mairie prend en charge les coûts d’utilisation de cet Espace Numérique de Travail.
Pour cette rentrée scolaire, la mairie de Perpignan met tout en œuvre pour le bien-être des enfants, pendant leur temps scolaire comme périscolaire, avec pour objectif à travers les différents dispositifs installés : la réussite éducative de tous.

Extrait de ouillade.eu du 02.09.21

 

Des fléaux sont à éradiquer au collège des Champs-Plaisants : plus qu’une priorité, c’est une nécessité !

Le président du Conseil Départemental de l’Yonne Patrick GENDRAUD a visité le collège des Champs-Plaisant où plusieurs problématiques ont été évoquées par le principal Marc DUMEZ. Parmi les priorités : la citoyenneté, la lutte contre le sexisme, le développement durable ou la continuité du REP (Réseau d’Education Prioritaire) qui intègre de nombreuses activités pour les élèves.

Extrait de presse-evasion.fr du 11.09.21

Répondre à cet article