> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 10 types de documents > Educ. prior. (Rapports officiels) > Educ. Prior. Rapports de l’IG > Quelle place pour l’éducation prioritaire dans l’actuelle Igésr ? Une note du (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Quelle place pour l’éducation prioritaire dans l’actuelle Igésr ? Une note du Quotidien des ZEP

3 novembre 2021

Mission et organisation de l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche
IGÉSR Inspection générale

L’IGÉSR est un corps placé sous l’autorité directe et conjointe des ministres chargés de l’éducation, de la jeunesse et des sports, de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Elle assure des missions d’évaluation, d’expertise, de contrôle et d’appui.

Missions de l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche
Outre les attributions qui lui sont conférées par la loi et par les textes réglementaires, l’IGÉSR exerce des missions d’inspection, de contrôle, d’audit, d’évaluation, d’expertise, d’appui et de conseil dans les domaines de l’éducation, de l’enseignement supérieur, de la recherche, de la jeunesse et des sports. Elle intervient également dans le domaine de la lecture publique, de la documentation et des bibliothèques.

Ces missions sont diligentées à la demande des ministres chargés de l’éducation, de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, de la jeunesse et des sports ou effectuées en application du programme d’activité de l’inspection générale. La partie du programme de travail ainsi que les missions portant sur la lecture publique, la documentation et les bibliothèques peuvent également être arrêtées à la demande du ministre chargé de la culture.

L’IGÉSR peut également être sollicitée par le Premier ministre. Elle peut être autorisée par l’un des ministres sous l’autorité desquels elle est placée à effectuer des missions à la demande d’autres ministres, d’organismes publics, de collectivités territoriales ou de leurs groupements, de fondations ou d’associations, d’États étrangers, d’organisations internationales ou de l’Union européenne.

Organisation de l’IGÉSR
Le chef de l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche dirige l’activité du service. À ce titre, il répartit les missions entre les membres de l’inspection générale et fait connaître aux ministres intéressés les conclusions de leurs travaux. Il assure la gestion du corps et peut proposer aux ministres, en tant que de besoin, les mesures relatives à l’organisation et au fonctionnement du service.

Le chef de l’inspection générale s’entoure d’inspecteurs généraux exerçant les responsabilités particulières de chefs de collège, responsables de mission et chefs de pôle. Cette équipe constitue le comité de direction de l’IGÉSR.

Cheffe de l’IGÉSR : Caroline Pascal

Composition du comité de direction
Pascal Aimé
Patrick Allal
Miriam Bénac
Marc Foucault
David Hélard
Patrick Lavaure
Patrick Le Pivert
Philippe Marcerou
Olivier Sidokpohou
Anne Szymczak
Guy Waiss

 

Collèges, missions et pôles de l’IGÉSR

Collège Expertise disciplinaire et pédagogique
Responsable : Olivier Sidokpohou

Collège Établissement, territoires et politiques éducatives
Responsable : Guy Waiss
Le collège Établissements, territoires et politiques éducatives de l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche couvre toutes les questions relatives aux politiques éducatives (hors contenus d’enseignement), leurs organisations, leurs modalités de fonctionnement et leurs moyens d’action dans le domaine scolaire, dont le climat et la vie scolaire, l’orientation, l’accompagnement éducatif.

Les missions du collège Établissements, territoires et politiques éducatives
Ses champs d’expertise et d’observation vont des établissements, de la maternelle aux lycées, y compris CPGE et STS, aux services déconcentrés et à l’administration centrale, dans les directions et services en charge de ces questions, et peuvent s’étendre aux relations avec les collectivités territoriales et le monde associatif.

L’expertise du collège s’étend au suivi et l’accompagnement des élèves (parcours scolaire : obligation scolaire, continuités, ruptures, décrochage, école inclusive au sens large du terme, orientation, dont le "bac-3, bac+3") et aux questions touchant au climat et la vie scolaire, l’action éducative, sportive et culturelle, dont les ressources documentaires en lien avec le collège Bibliothèques, documentation, livre et lecture publique.

À la demande des ministres, le collège a vocation à se charger de missions, avec l’appui des correspondants académiques, de la mission enseignement primaire ou de tout collège concerné, sur :
l’évaluation des politiques publiques relevant de son champ d’expertise qu’elles soient ministérielles ou interministérielles,
le suivi et l’accompagnement du fonctionnement des services de l’administration centrale, des services déconcentrés, des territoires académiques, des écoles et des établissements du second degré et le suivi de leur évaluation,
tout particulièrement, la mise en place d’une évaluation systématique des établissements scolaires en travaillant en lien avec les équipes académiques, d’une part, et avec le Conseil de l’évaluation de l’école, d’autre part,
les inspections et contrôles, y compris dans le cadre de dysfonctionnements, dans les services administratifs ou les établissements scolaires,
l’aide à la décision sur les réformes que les ministres souhaitent engager et toute expertise demandée par les directions d’administration centrale ou le cabinet des ministres.

Composition du collège Établissements, territoires et politiques éducatives
Responsable : Guy Waïss
Adresse du site : 1 rue Descartes, 75005 Paris
Adresse postale : 110 rue de Grenelle 75357 Paris SP 07

Laurence Adeline
Patrick Allal
Pascal-Raphaël Ambrogi
Rachid Azzouz
Déborah Bé
Abdennour Bidar
Françoise Boutet-Waiss
Patrice Bresson
Laurent Brisset
Martine Caraglio
Élisabeth Carrara
Hanifa Cherifi
Philippe Christmann
Béatrice Cormier
Laurent Crusson
Yves Delécluse
Annie Dyckmans-Rozinski
Éric Fardet
Nadette Fauvin
Catherine Gagelin
Marie Claude Franchi
Patrick Guichard
Patrick Guidet
Martine Gustin-Fall
Aziz Jellab
Zaïr Kedadouche
Stéphane Kesler
Marie-Cécile Laguette
Patrick Le Pivert
Marie-Hélène Leloup
Édouard Leroy
Évelyne Liouville
Pierre Lussiana
Françoise Mallet
Christophe Marsollier
Hervé Mecheri
Jean-Marc Merriaux
Jean-Luc Miraux
Jean Narvaez
Fabien Oppermann
Alain Perritaz
Bernard Pouliquen
Jean-François Raynal
Henri Ribieras
Martine Saguet
Philippe Santana
Philippe Sultan
Yannick Tenne
Fabienne Thibau-Lévèque
Sylvie Thirard
Frédéric Thomas
Hervé Tilly
Nelson Vallejo-Gomez
Stéphane Villar
Roger Vrand
Frédéric Wacheux
Christian Wassenberg
Frédérique Weixler
Michèle Weltzer

 

Collège Jeunesse, sports et vie associative
Responsable : Patrick Lavaure

Collège Enseignement supérieur, recherche et innovation
Responsable : Pascal Aimé

Collège Bibliothèques documentation, livre et lecture publique
Responsable : Philippe Marcerou

Mission Enseignement primaire
Responsable : Anne Szymczak

Mission des correspondants académiques
Responsables : Anne Szymczak et Guy Waiss

Mission ministérielle d’audit interne
Responsable : Patrick Le Pivert

Inspecteurs santé et sécurité au travail
Responsable : Pascal Aimé

Pôle Coordination des missions
Responsable : Anne Szymczak

Pôle Affaires juridiques et contrôle
Responsable : Patrick Allal

Pôle Affaires internationales
Responsable : Marc Foucault

Pôle Voie professionnelle et apprentissage
Responsable : David Hélard

Pôle Ressources humaines et formation
Responsable : Patrick Le Pivert

Pôle Coordination des groupes d’échange et d’information
Responsable : Miriam Bénac

Extrait de education.gouv.fr, mis à jour septembre 2021

 

Note du QZ :
Actuellement il n’existe pas à l’Inspection générale de "collège" spécifiquement dédié à l’éducation prioritaire. Celui qui semble le plus s’en rapprocher est le "collège Établissements, territoires et politiques éducatives" (voir composition ci-dessus) qui couvre un champ beaucoup plus large et composite mais dans lequel on relève quelques noms d’inspecteurs généraux ayant participé à des rapports sur ce domaine ou sur des domaines proches comme la pauvreté.

L’organigramme officiel de l’Inspection générale n’a jamais comporté de groupe Education prioritaire.
Cependant, à l’initiative en 2007 d’Anne Armand, auteure de deux rapports sur l’EP, puis en 2011 du doyen Erick Roser et en 2016 de la doyenne Anne Armand, ont été créés, en superposition des groupes disciplinaires et de spécialités mais en dehors de l’organigramme officiel, des groupes "d’étude et d’expertise" dans le domaine de l’Education prioritaire.
Ces groupes transversaux permettaient aux IG qui en faisaient partie d’assurer une veille sur l’éducation prioritaire, de se rencontrer et de partager leurs retours de terrain sur ce dispositif.
Depuis la réforme de l’inspection générale, ces groupes ont cessé d’exister et le collège actuel "Établissements, territoires et politiques éducatives" comprend trop d’inspecteurs (près d’une soixantaine) et a en charge des domaines trop nombreux et disparates pour pouvoir consacrer une attention suffisante à la seule l’éducation prioritaire.

 

Voir la longue liste des rapports des IG sur l’éducation prioritaire Educ. Prior. Rapports de l’IG

Répondre à cet article