> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Cla (Contrats locaux d’accompagnement) > Lors d’une rencontre avec le Snes sur l’éducation prioritaire, Nathalie Elimas (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Lors d’une rencontre avec le Snes sur l’éducation prioritaire, Nathalie Elimas annonce qu’à la rentrée 2022 les Cla ne seront pas généralisés et qu’il n’y aura pas de disparition des REP

30 novembre 2021

Education prioritaire : les dernières informations
Compte-rendu de la rencontre avec Nathalie Elimas, la secrétaire d’Etat chargée de l’Education prioritaire.

La FSU a rencontré la secrétaire d’État en charge de l’Éducation prioritaire, Nathalie Elimas, le jeudi 25 novembre.

Pour le 2d degré, le SNES-FSU a pointé les éléments suivants

Quel avenir pour les CLA ? Souvent présentés comme le prochain dispositif de l’Éducation prioritaire, a-t-il vocation à être généralisé à la prochaine rentrée ? Qu’en est-il de l’évaluation de l’expérimentation menée dans 3 académies (Nantes, Lille et Marseille) ?
La secrétaire d’État nous a précisé que les CLA ne seraient pas généralisés à la rentrée 2022. Un extension à certaines académies pourrait être annoncée dans le cadre de la préparation de la rentrée 2022, mais il n’y aura pas de généralisation à toutes les académies pour la rentrée. L’évaluation de l’expérimentation se déroulera en deux temps : un volet national en décembre/janvier et un volet académique au printemps.

Qu’en est-il du label REP ? Va-t-on vers une délabellisation à la rentrée 2022 ?
Selon la secrétaire d’État, il n’y aura pas de disparition des REP à la rentrée 2022. Le label est maintenu, les CLA sont un dispositif qui vient s’ajouter aux labels existants.
Des collèges de lycée ex-ZEP nous signalent être sans nouvelle du versement de la prime ZEP sous forme d’IMP.

La prime des ex-lycées ZEP était intégrée dans le dispositif de sauvegarde jusqu’en 2020. L’an dernier, le ministère avait fini par prolonger cette prime en recommandant aux Recteurs de la verser par des IMP. Pour 2021-2022, la secrétaire d’Etat nous précise que tous les personnels concernés vont continuer à recevoir cette prime, sous forme d’IMP, sauf ceux dont les lycées sont dans des CLA dans les académies concernées. Nous avons signalé quelques académies/situations de blocage, le ministère va bien rappeler que cette prime doit être versée aussi cette année avec des IMP. En cas de difficultés, rapprochez-vous de votre section académique

La FSU a également pointé les problèmes liés à la logique de contractualisation au coeur des CLA et les moyens nécessaires pour l’Education prioritaire. De nombreux dispositifs sont déployés actuellement (cités éducatives, TER) où les collectivités territoriales prennent une place importante. Nous avons rappelé que le pilotage relevait de l’Education nationale et non des collectivités territoriales.

Des précisions ont été apportées les évolutions sur les bourses, la volonté d’améliorer l’information sur l »éligibilité aux familles, l’élargissement du dispositif des petits déjeuners gratuits, l’ouverture de la bourse au mérite aux élèves de CAP.

La FSU a également rappelé ses revendications pour l’Éducation prioritaire dans les territoires d’outre mer et la nécessité d’avancer rapidement sur ce dossier.

Pour aller plus loin
Notre dossier Education prioritaire
Le point sur les dispositifs à la rentrée 2021

Extrait de snes.edu du 29.11.21

Répondre à cet article