> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES (en EP) > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales A L’ECOLE > Ecole (Emi, Numérique) > B* Le numérique et l’optimisation des espaces comme leviers de motivation (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Le numérique et l’optimisation des espaces comme leviers de motivation à l’école REP Orangis de Ris-Orangis (91)

2 juin

Le numérique et l’optimisation des espaces comme leviers de motivation

QUOI ?

Repenser l’enseignement en intégrant des outils numériques au quotidien dans un espace qui offre une mobilité et une certaine liberté aux élèves, accroît leur envie de venir à l’école et renforce leur motivation.

Expérimentation

QUI ?

3 membre(s) dans l’équipe

Ambassadrice du Numérique dans le département, j’ai à coeur de permettre aux élèves d’utiliser les outils numériques comme leviers d’apprentissage au sein d’un environnement de classe permettant la mobilité de chacun au service du collectif.

- Les participants

• 24 élève(s)
• 1 enseignant(s)
• 0 autre(s) participant(s)

OÙ ?

ORANGIS, RIS-ORANGIS (91), académie de Versailles (025)

Ecole élémentaire - CP, CE2

Amener le numérique de manière raisonnée et avec une vraie plus-value pédagogique permet d’ouvrir les élèves à d’autres activités sur les écrans.

J’ai mis en place ce fonctionnement quand j’enseignais en CP et suis maintenant en CE2. Je poursuis ces pratiques.

En établissement REP, toutes les familles n’ont pas à leur disposition de matériel numérique.

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 1 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

• L’objectif de cette expérimentation est de permettre aux élèves de faire des choix éclairés dans leur parcours scolaire en s’appuyant sur des outils numériques leur permettant de s’entraîner seuls, par exemple de lire et de pouvoir s’écouter pour progresser, de se renseigner et se documenter autrement qu’en sollicitant l’enseignant, de gagner en autonomie, de trouver une motivation à venir à l’école et de s’y sentir en confiance. Lier par ailleurs l’usage du numérique à l’aménagement de l’espace de travail offre une plus grande liberté aux élèves qui, ne se sentant pas oppressés, donnent le meilleur d’eux-mêmes.

• Le recours à l’Intelligence Artificielle permet en outre d’adapter les propositions pédagogiques aux élèves en fonction de leurs besoins et de leurs progrès.

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• la démotivation, le manque d’autonomie
• un besoin de différenciation de plus en plus présent

QUAND ?

Du 10/01/2018 Au 09/07/2026

COMMENT ?

• Sur certains créneaux définis, le matériel numérique est à disposition des élèves qui peuvent s’en saisir pour travailler seuls ou à plusieurs. Ils peuvent visionner des capsules vidéo afin de découvrir ou revoir une notion, s’entraîner en jouant sur différentes plateformes éducatives, dont certaines proposent un tableau de bord à l’enseignant ainsi qu’une vraie aide à la différenciation en intégrant l’intelligence artificielle à ses outils. Les élèves peuvent également utiliser les outils pour s’enregistrer en lecture et s’écouter afin de se corriger en autonomie et ainsi présenter leur production uniquement lorsqu’elle les satisfait.

• Les espaces de travail non figés permettent aux élèves de s’installer où et avec qui ils le souhaitent, ce qui mène naturellement à du tutorat et de l’interaction entre pairs.

- Moyens mobilisés

Ressource Type Volume Pièce jointe
tablettes ordinateurs Matériel x xx

- Modalités de mise en œuvre

• Sur des plages horaires d’environ 30 minutes, les élèves utilisent les outils numériques mis à leur disposition et sont entièrement responsables de leurs apprentissages.
• Les outils numériques peuvent également être mis à disposition des élèves qui souhaitent faire des recherches, regarder une capsule vidéo, s’enregistrer pour une lecture ou une récitation, s’entraîner sur certaines notions...

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

Je constate une réelle plus-value pédagogique dans l’apport de ces outils et de ces pratiques numériques dites raisonnables et raisonnées.

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Les élèves sont volontaires pour utiliser le matériel et en disposer comme il leur plaît. Certains font le choix de travailler hors la classe et investissent les couloirs. Ils se sentent en confiance et valorisés car ils sont acteurs et décisionnaires.
• La motivation est très présente, ils tiennent à ces plages horaires et la ludification des activités leur permet de travailler sans même s’en apercevoir.

ET APRÈS ?

• Les élèves manifestent un fort intérêt pour les outils numériques et les modalités de travail qu’ils offrent. L’autonomie est développée et le statut de l’erreur est modifié car les élèves ont la possibilité de ne garder que la version de leur travail qui les satisfait le plus.
• Les outils qui s’appuient sur l’Intelligence Artificielle sont un gain de temps pour organiser une différenciation ciblée pour les élèves à besoins et permettent à chaque enfant de travailler exactement les compétences identifiées pour lui d’après ses réussites et ses difficultés.

- Diffusion

Diffusion Type Document, lien Date
x Texte https://monnuage.ac-versailles.fr/s/nD9n9MoKYWmyza3|x

- Développement et suite de l’action

• Une action qui mériterait d’être poursuivie et menée encore plus fréquemment sur des plages horaires plus longues. Un financement de matériel numérique serait souhaitable afin de permettre ces modalités.
• Il serait très intéressant d’étendre ces pratiques à toutes les classes de l’établissement.

Extrait d’Innovathèque du 12.04.23

Répondre à cet article