> VI- PÉDAGOGIE(S) (Innovation et CNR, Disciplines, Espaces, ACTIONS LOCALES) > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales à la MATERNELLE > Maternelle (Lien Ecole-quartier, Patrimoine) > B* Un projet de recherche sur la coéducation en partenariat avec ATD Quart (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Un projet de recherche sur la coéducation en partenariat avec ATD Quart Monde à la maternelle Saint-André Boisseau du REP+ H. Barnier de Marseille

11 juin

Un projet de recherche collaborative AMPIRIC/EAFC sur la coéducation pour améliorer la réussite des élèves

Ce projet « Collaboration interprofessionnelle pour la réussite des élèves (CIPRE) » est mis en œuvre dans l’école maternelle Saint-André Boisseau du REP+ H. Barnier. Suivi par le laboratoire ADEF, en partenariat avec ATD Quart Monde, il s’appuie sur la démarche de « croisement des savoirs et des pratiques © » pour permettre à un collectif composé d’enseignants, parents, partenaires associatifs, encadrants éducatifs et chercheurs, de coconstruire des actions visant à favoriser la réussite des élèves.

Un projet de recherche collaborative AMPIRIC/EAFC mené par le laboratoire ADEF avec les enseignants de l’école Saint-André Boisseau, des personnels de la circonscription, du réseau REP+ et ATD Quart Monde.

En 2022-2024, l’école Saint-André Boisseau accompagnée par une conseillère pédagogique et la coordinatrice REP+ ont monté, en collaboration avec le laboratoire ADEF et ATD Quart Monde, un projet AMPIRIC/EAFC 2022-2024 intitulé « Nouveau regard sur l’école et les partenaires de la coéducation ».

Partant d’un constat établi par l’équipe de l’école sur un taux d’absentéisme des élèves paraissant plus élevé que celui des écoles à proximité, les enseignantes ont souhaité mettre en place des dispositifs pour lutter contre l’absentéisme. Pour les accompagner dans la construction de ces projets, l’équipe a fait appel à ATD Quart Monde pour sa démarche « le croisement des savoirs et des pratiques en situation de précarité »©.

Pour en savoir plus sur cette démarche

Il est rapidement apparu la nécessité de faire un partenariat avec la recherche, plus précisément avec le laboratoire ADEF.

Année 1

En amont du travail avec l’équipe enseignante, une étude sociologique du quartier a été faite en interrogeant les parents sur ce qui les empêchait de placer leurs enfants à l’école.

Par la suite, accompagnée d’ATD Quart Monde, l’équipe a travaillé dans la démarche du croisement : les enseignants ont pris le temps de réfléchir à la place des parents dans l’école et à des projets qui pourraient permettre d’aller à la rencontre des parents pour diminuer l’absentéisme.

Les parents de l’école ont été invités à réfléchir à leur place dans l’école et à la mise en place de projets qui pourraient les rassurer pour placer plus facilement leurs enfants à l’école.

Un temps de croisement a permis de coconstruire deux dispositifs : « visite de classe » (VDC) et « entretien de suivi individuel des élèves ». Les modalités de ces deux dispositifs ont été décidées par les enseignants et les parents ensemble.

La recherche a été mise à contribution pour évaluer l’absentéisme en comparant les absences de l’école avec deux autres écoles et en vérifiant les corrélations entre l’absentéisme et les critères envisagés par les enseignantes (âge de l’enfant, place dans la fratrie, lieu d’habitation…).

Année 2

L’équipe enseignante a mis en place les dispositifs coconstruits. Un café des parents a été animé, une fois par mois, pour continuer la réflexion des parents sur des thématiques qu’ils ont choisies et pour évaluer les dispositifs.

L’évaluation des dispositifs a été faite en croisement avec les enseignants et les parents et par des entretiens menés par la recherche. Les dispositifs ont donné satisfaction à toute la communauté éducative et des améliorations ont été réfléchies ensemble.

L’évaluation de l’absentéisme par la recherche continue pour vérifier l’intuition des enseignantes selon laquelle il diminue.

Les enseignantes ont aussi demandé des apports de la recherche sur le carnet de suivi pour pouvoir réécrire le leur, elles ont aussi profité du temps de croisement pour demander aux parents leurs attentes.

Année 3 et 4

Pour les années à venir, un renouvellement du projet AMPIRIC est demandé pour continuer les évaluations de la recherche :

Évaluation des changements de posture des enseignants et celles des parents après avoir expérimenté la démarche du croisement.

Enquête sur les questions d’absentéisme

▪ Étude et comparaison des taux de présence avec :

  • L’école élémentaire associée ;
  • Une école maternelle avec un profil des parents accueillis supposés similaires ;
  • Une école maternelle de proximité géographique.

Enquête sur la réussite scolaire des élèves :

▪ Etude et comparaison des résultats aux évaluations nationales de début de CP des élèves scolarisés précédemment à Boisseau.
Étude de l’évolution des deux dispositifs mis en place VDC et ESIE :
▪ Réflexion sur les conclusions de l’année précédente et régulation autour des axes d’amélioration des deux dispositifs identifiés ;
▪ Coconstruction et mise en place d’un carnet de suivi des élèves pour faire évoluer le dispositif ESIE ;
▪ Suivi et évaluation de ces deux dispositifs par les outils de la recherche (enquête parents et enquête enseignants + récolte de données quantitatives qui seront comparées à l’année précédente).

Etude d’un nouveau dispositif :
▪ Réflexion et coconception avec l’ensemble des partenaires du dispositif ;
▪ Suivi et évaluation de ce dispositif par les outils de la recherche (adapté en fonction du type de dispositif qui sera choisi).

En parallèle, le travail avec ATD Quart Monde continuera avec l’animation du groupe de parents une fois par mois, l’évaluation des dispositifs en croisement, la coconstruction de nouveaux dispositifs : réunion de rentrée, carnet de suivi… mais aussi une formation des enseignants à la démarche du croisement des savoirs et des pratiques pour qu’ils puissent l’adapter dans leur lien avec les parents.

Ce projet a été présenté lors de la Journée Académique de la Pédagogie du 10 avril 2024.

Voici la liste des participantes au projet pour l’éducation nationale, ATD Quart Monde et la recherche  :

  • Elisabeth SCARPARI Directrice d’école Ecole maternelle Saint-André Boisseau : ce.0130924J@ac-aix-marseille.fr
  • Florence FOUQUE Enseignante
  • Estelle KERBRAT Enseignante
  • Ingrid LANCE Enseignante
  • Charlotte VICENTE Enseignante
  • Lucie ESCALIER Enseignante
  • Catherine Orlando IEN Circonscription Marseille 1
  • Magali RUIZ Coordonnatrice REP+
  • Valérie WEBB Conseillère pédagogique
  • Sylvie PHILIPP Psychologue
  • Clotilde GRANADO Référente ATD Quart Monde ATD Quart Monde
  • Caroline HACHE MCF Laboratoire ADEF
  • Odile THUILIER MCF

Extrait de pedagogie.ac-aix-marseille.fr du 15.04.24

 

Collaboration interprofessionnelle pour la réussite des élèves (CIPRE) - La coéducation au service de la réussite des élèves - un projet de recherche collaborative AMPIRIC/EAFC mené à l’école maternelle Saint-André Boisseau

 

Le croisement des savoirs (ATD Quart Monde)

Répondre à cet article