> ENSEIGN. SUPERIEUR et OUVERTURE SOCIALE > Ouverture sociale > Ouverture sociale. Grandes écoles (sauf Sciences Po) > Ouverture sociale (Positions de chercheurs et ex-responsables du (...) > Diversité et ouverture sociale dans les grandes écoles : deux méthodes, selon (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Diversité et ouverture sociale dans les grandes écoles : deux méthodes, selon un professeur de l’ESSEC

28 avril 2009 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait de lesechos.fr du 28.04.09 : « L’amorce d’une révolution silencieuse »

Aujourd’hui, il y a deux types d’approche : celle de Sciences po qui, avec ses « conventions ZEP », propose une voie d’accès différente du concours classique ; et l’autre, qui consiste avant tout à intervenir en amont du concours pour aider les élèves de première, de terminale et prépa : c’est notamment le programme « Pourquoi pas moi ? », de l’Essec, adopté depuis par d’autres écoles. Les deux démarches coexistent.
Mais à mon avis, la voie choisie par l’Essec ne suffit pas. Il faut instaurer une politique du « coup de pouce », une forme de discrimination positive.

Lire l’article intégral

Répondre à cet article