> ENSEIGN. SUPERIEUR et OUVERTURE SOCIALE > Ouverture sociale > Ouverture sociale. Généralités > Ouverture sociale (Positions de chercheurs et ex-responsables du (...) > Selon le sociologue Patrick Weil, l’amendement à la loi sur le Supérieur qui (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Selon le sociologue Patrick Weil, l’amendement à la loi sur le Supérieur qui permet aux meilleurs élèves de chaque lycée d’accéder aux filières sélectives n’est pas de la discrimination positive

19 juin 2013

Les meilleurs élèves de chaque lycée pourront accéder directement aux filières sélectives de l’enseignement supérieur. Cet amendement à la loi sur l’enseignement supérieur et la recherche, adopté à l’Assemblée nationale, est inspiré des travaux de Patrick Weil, politologue et directeur de recherche au CNRS.

[...] Donner un accès privilégié à certains élèves en particulier, est-ce une mesure de discrimination positive ?

Absolument pas. Car cela ne vise pas une catégorie ethnique ou un groupe social en particulier. C’est un droit ouvert à tous les élèves méritants d’accéder aux filières sélectives. Ce dispositif s’inspire de ce qui a été fait aux Etats-Unis, notamment au Texas ou en Californie en alternative à l’ "affirmative action".

Sur la base de leurs résultats scolaires, les meilleurs élèves de chaque lycée ont droit d’accéder directement aux universités de ces deux Etats qui sont parmi les meilleures du pays. Cette approche a montré son efficacité dans la lutte contre les discriminations notamment sociales et géographiques. [...]

Propos recueillis par Emmanuel Vaillant

Extrait de letudiant.fr du 18.06.13 : Patrick Weil : "Un droit pour les élèves méritants d’accéder aux filières sélectives n’est pas de la discrimination positive"

Répondre à cet article