> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES... > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Décrochage, Remotivation, Orientation) > B* Passerelle vers la réussite : un parcours de remotivation avec des (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Passerelle vers la réussite : un parcours de remotivation avec des ateliers sur 3 périodes de l’année au collège ECLAIR Elsa Triolet de Vénissieux

21 janvier 2014

2014 PASSERELLE VERS LA RÉUSSITE

Collège Elsa Triolet
3 AVENUE DIVISION LECLERC , 69694 VENISSIEUX
Site : http://colelsatriolet.fr/College_Elsa_Triolet/Notre_college.html
Auteur : Samia Aknouche
Mél : samia.aknouche@ac-lyon.fr

Le projet Passerelle a pour but de favoriser les transitions entre différentes périodes et différents niveaux. La première partie du dispositif consiste à proposer un accueil de rentrée en septembre à tous les collégiens sous forme d’ateliers de méthodologie et de motivation, adaptés à chaque niveau. Ces ateliers permettent aux élèves de remobiliser leurs connaissances, et d’avoir une vue d’ensemble de l’année qui s’ouvre et des principales échéances qui les attendent.
Le deuxième temps du dispositif a lieu à la rentrée de janvier. Il s’agit de relancer la dynamique de réussite suite au bilan du premier trimestre, et d’y associer les parents. Nous envisageons d’élaborer un troisième temps qui serait un bilan de fin d’année, qui permettrait aux élèves de partir avec un bagage consolidé.

Plus-value de l’action
Un fonctionnement plus collectif, avec des attentes et des exigences communes, partagées et connues de tous, mises en avant à l’échelle de l’établissement

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
500 élèves, de la 6e à la 3e

A l’origine
La conception du dispositif est née de plusieurs constats : La mise en route et la mise au travail sont laborieuses en début d’année. Nous percevons des inquiétudes relatives à la rentrée scolaire de la part des parents, des élèves et des personnels. En outre, l’augmentation du nombre des échéances pour chaque niveau est tout autant source d’angoisse pour les élèves et les familles que pour les professeurs (PDMF à démarrer en cinquième, orientation à préparer en quatrième et troisième, stages en entreprise, évaluations et validation du Socle, organisation de l’épreuve d’Histoire des arts). Enfin, l’envie de créer une dynamique de classe et d’établissement par la mise en place d’un dispositif d’envergure mobilisant tout le monde est forte au sein du réseau Triolet.

Objectifs poursuivis
Objectifs pédagogiques :
- Comprendre et faire comprendre les exigences et les enjeux du collège.
- Remotiver les élèves sur les apprentissages.
- Mettre les élèves en dynamique de réussite. - Favoriser le travail en équipes.
Références aux objectifs du Projet Académique Axe 1 : Garantir l’équité scolaire pour favoriser la confiance dans l’école Axe 2 : Garantir les conditions de la réussite de tous les élèves Axe 3 : Mieux piloter pour garantir l’équité territoriale Axe 4 : Garantir le développement des compétences professionnelles Références au Contrat d’objectifs de l’établissement Axe 1 : sur la cohésion des équipes Axe 2 : vie et parcours de l’élève dans le réseau Socle commun Rappel des enjeux de la validation du Socle pour chaque niveau Evaluation du Palier 7 : autonomie et initiative

Description
Le dispositif PASSERELLE VERS LA RÉUSSITE propose un accueil et un travail en ateliers interdisciplinaires sur deux journées de rentrée, à tous les collégiens de la 6e à la 3e. Nous avons déjà mis en place deux journées « passerelles » à la rentrée 2012. Encouragés par un premier bilan positif, nous avons souhaité élargir nos perspectives et nos ambitions, approfondir et étendre le projet avec l’aide du Cardie. Nous avons renouvelé les journées d’accueil de septembre à la rentrée 2013, et elles ont été suivies d’un deuxième temps à la rentrée de janvier. Nous envisageons de compléter le dispositif par une troisième série d’ateliers à la fin de l’année, pour donner l’occasion aux élèves de partir avec un bilan approfondi de leur année scolaire.

Modalité de mise en oeuvre
PASSERELLE VERS LA REUSSITE JOURNEES D’ACCUEIL SEPTEMBRE 2013 Des ateliers pluridisciplinaires ont été mis en œuvre dans le cadre de coanimation et de séances interdisciplinaires. Les ateliers sont définis par niveau, en fonction des spécificités propres à chaque cycle (adaptation au fonctionnement du collège en sixième, PDMF et règlement en cinquième, stage en entreprise et orientation en quatrième et troisième, DNB en troisième).
Accompagné des deux coordinateurs, chaque préfet des études organise les modalités de mise en œuvre selon son niveau. Un certains nombres d’ateliers sont assurés avec la participation d’intervenants extérieurs (bioforce) Les ateliers « tournent » : par un système de rotation prévu sur les demi-journées, chaque élève participe avec sa classe à tous les ateliers prévus pour son niveau.

PASSERELLE VERS LA REUSSITE L’ENVOL 6 ET 7 JANVIER 2014 Les 6 et 7 janvier 2014 ont eu lieu le deuxième temps PASSERELLE, en écho aux journées d’accueil du mois de septembre 2013. Le travail en atelier privilégie là encore la coanimation pluridisciplinaire et la transversalité des activités. Nous avons proposé des séances scolaires de méthodologie (tenue des cahiers, apprentissage des leçons, élaboration d’une fiche de révisions en 3e...) et de bilans (à partir d’une lecture précise et critique des bulletins du premier trimestre), des séances de sensibilisation à l’orientation (rédaction du rapport de stage, préparation à la soutenance orale, entretien avec la conseillère d’orientation), ainsi que des ateliers d’ouverture à de nouveaux sujets (développement durable, médiation).

Les ateliers se répartissent en 4 thématiques :
- APPROFONDIR. Les ateliers scolaires (tenue des cahiers, copie du cours, apprentissage des leçons, ateliers examens -DNB, ASSR, HIDA).
- REBONDIR. Il s’agit d’exploiter les bilans (bulletins du 1e trimestre, résultats aux devoirs communs et DNB blanc)
- SE DÉCOUVRIR, SE PROJETER, S’ORIENTER. Préparation des orientations concertées aux côtés du professeur principal et de la COP
- RESPECTER, SE RESPECTER, VIVRE ENSEMBLE. Des ateliers sur l’éducation et la citoyenneté répondant à des préoccupations quotidiennes (développement durable, médiation, harcèlement, ASSR) - Un café des parents sur la thématique de la réussite scolaire (« Comment puis-je aider mon enfant à réussir au collège ? ») a été animé par des professeurs, une CPE, l’assistante sociale et l’infirmière scolaire. Les partenaires locaux et régionaux ont été de nouveau sollicités et ont répondu présents pour animer les ateliers (BIOFORCE, ÉNERGIE JEUNE, MAIF)

Trois ressources ou points d’appui
Le travail par compétence et par pôle - littéraire, scientifique, artistique. Les problématiques spécifiques à un niveau d’enseignement, portées par les préfets des études Le soutien de la direction, l’impulsion des axes de travail par les coordinateurs et les préfets à l’échelle de l’établissement

Difficultés rencontrées
- Les difficultés à organiser un prolongement des actions passerelle dans l’année, liées à l’abondance des projets et à la multiplication des échéances. - La planification fin décembre, en période de surcharge de travail pour tous, d’ateliers à assurer début janvier dès la reprise.

Moyens mobilisés
Tous les personnels du collège sont impliqués (enseignants, CPE, assistants pédagogiques, infirmière, assistante sociale) Les personnels sont groupés en binômes associant les nouveaux arrivants avec des collègues plus expérimentés, notamment en septembre, ce qui permet un accueil tourné vers les adultes en plus de celui prévu pour les élèves. L’harmonisation de tous les acteurs ne s’est pas toujours avérée aisée. Par ailleurs, nous avons rencontré des difficultés à dresser un bilan chiffré et précis des actions impulsées. Les difficultés à suivre et poursuivre le projet sur l’année ont été une autre préoccupation. Enfin, le manque de temps et de ressources plus lisibles pour la conception des ateliers et la réalisation des bilans auprès des adultes comme des élèves et des familles a représenté une source d’inquiétude jusqu’au dernier moment.

Partenariat et contenu du partenariat
Plusieurs partenaires locaux et régionaux ont été sollicités et ont répondu présents pour co-animer les ateliers autour de la santé, de la citoyenneté et de la sécurité. Bioforce a animé des ateliers sur le harcèlement, la MAIF des ateliers sur la préparation à l’ASSR, et Énergie Jeunes sur la motivation et la confiance en soi.

Liens éventuels avec la Recherche
(contacts, travaux engagés ou références bibliographiques en appui de votre action)*

Evaluation
Evaluation / indicateurs
- une satisfaction des nouveaux personnels arrivant sur l’établissement qui ont trouvé leur intégration facilitée par ce dispositif
- une satisfaction des enseignants à coanimer des ateliers parfois assez loin de leur discipline habituelle
- une ouverture d’esprit des élèves qui voient leurs enseignants dans un cadre différent de leur discipline - une implication des équipes dans la création d’ateliers correspondants aux besoins des différents niveaux - une harmonisation des exigences à l’échelle de l’établissement et à l’échelle d’un même niveau

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Un questionnaire a été proposé aux élèves à l’issue de chaque atelier en septembre, plus un questionnaire de mi-parcours à la fin de la première journée en janvier. La majorité des élèves sont intéressés et satisfaits du contenu des ateliers. Nous avons également proposé un questionnaire aux enseignants suite aux journées de janvier. Les résultats semblent pour l’instant positifs. Les enseignants se sont montrés volontaires et ont souvent assuré des ateliers sur des heures supplémentaires. Leurs remarques sont constructives pour faire évoluer le dispositif vers plus d’efficacité. Les intervenants extérieurs ont été satisfaits de leurs interventions et sont prêts à les renouveller lors des prochaines sessions.

Nous avons remarqué suite aux journées passerelles :
- une satisfaction des nouveaux personnels arrivant sur l’établissement qui ont trouvé leur intégration facilitée par ce dispositif
- une satisfaction des enseignants à coanimer des ateliers parfois assez loin de leur discipline habituelle - une ouverture d’esprit des élèves qui voient leurs enseignants dans un cadre différent de leur discipline
- une implication des équipes dans la création d’ateliers correspondants aux besoins des différents niveaux
- une harmonisation des exigences à l’échelle de l’établissement et à l’échelle d’un même niveau

Effets constatés
Sur les acquis des élèves : • diversification des modalités d’apprentissages • visibilité sur les exigences communes aux enseignants • ouverture de la relation aux enseignants lors d’ateliers qui ne concernent pas la discipline habituelle

Sur les pratiques des enseignants : • coanimation dans le cadre du travail disciplinaire (des ateliers élaborés à plusieurs, avec des échanges d’idées pour envisager une progression d’un niveau à l’autre)

Sur le leadership et les relations professionnelles : un dynamique de projet au sein de l’équipe

Sur l’école / l’établissement : • une dynamique de travail collectif • un sens donné aux évaluations et aux bilans trimestriels • un regain de sens donné aux enseignements, à leur pluralité, à la diversité et à l’école pour les élèves et les familles

Plus généralement, sur l’environnement Un climat scolaire apaisé

Extrait de experitheque : Paserelle vers la réussite

Répondre à cet article