> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Citoyenneté : Emc, Edd, Histoire-géo, Philo., Lien au collège et (...) > B* Construire un projet de classe coopérative sur 3 ans et échanger avec un (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Construire un projet de classe coopérative sur 3 ans et échanger avec un collège espagnol au collège REP Victor Hugo d’Auby (Nord)

23 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Vers la coopération

QUOI ?

Se partager les responsabilités, décider collectivement pour construire ensemble des savoirs et savoir-faire : c’est le défi lancé à une équipe éducative et deux classes de collège.

Le projet propose de poursuivre en 3ème, avec la même cohorte, l’expérience d’une classe coopérative débutée en 5e et d’engager une classe de 6e sur la même voie. Ces deux classes développent l’entraide, la confiance et la coopération en favorisant l’écoute, la parole et la dimension collective.

La mise en place de pratiques coopératives permet de responsabiliser les élèves, de les amener à être acteurs de leur cursus afin de construire leur parcours de jeunes citoyens.

Mettre à profit la relation avec un collège à Alicante en Espagne dans le cadre du programme Erasmus + pour observer le système éducatif espagnol, échanger avec des professionnels de l’éducation mais aussi construire un partenariat qui permettrait des échanges entres classes et des échanges de pratiques pédagogiques coopératives.

QUI ?

8 membre(s) dans l’équipe

Afin de favoriser l’entraide et l’acquisition progressive de l’autonomie, Une équipe enseignante met en place des pratiques de coopération et de collaboration dans une classe de :

• 6e en EPS, mathématiques, français, anglais, histoire-géographie.
• 3e en espagnol, anglais, français, mathématiques, EPS.

La classe de 3e est constituée d’un groupe d’élèves travaillant « Vers la coopération » depuis la 5e.

Le pôle santé-social, la CPE, la COP ainsi que la Direction sont parties prenantes du projet.

- Les participants

• 48 élève(s)
• 9 enseignant(s)
• 5 autre(s) participant(s)

OÙ ?

VICTOR HUGO, Auby (59), Lille (009)
Collège - 6ème, 3ème

Le collège d’Auby, classé REP, est situé au cœur d’un bassin minier et industriel. La commune est proche de Douai.

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 2 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

La difficulté à trouver/prendre sa place dans un groupe et le manque de motivation sont apparus comme les obstacles majeurs aux professionnels du collège. Cela se traduit par un taux d’absentéisme élevé, et un nombre croissant d’élèves en situation de décrochage scolaire.

La liaison CM2/6e nous a permis d’identifier de nombreux problèmes de vivre ensemble entre enfants, comment devenir collégien ?

L’équipe constate également :

• une passivité et un manque de curiosité intellectuelle, voire d’ouverture
• le manque d’autonomie des élèves
• l’arrivée d’une génération qui passe la plupart de son temps devant les écrans : le besoin de revenir à de la manipulation, de gagner en esprit pratique
• le manque de confiance en soi, en l’École
• la difficulté d’associer tous les représentants de la communauté éducative
• le manque de temps dont elle dispose pour se réunir et se concerter.

- Indicateur(s) quantitatif(s)

Indicateur Périodicité Source Date initiale Valeur initiale
Taux d’absentéisme cl coopérative 5e Annuelle Données établissement 01/09/2020 2.9
Taux d’absentéisme autres cl de 5e Annuelle Données établissement 01/09/2020 4.9

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Par l’analyse réflexive individuelle et collective de l’équipe, de la classe et des parents concernant le climat scolaire, la motivation, la violence, l’autonomie.

QUAND ?

Du 30/08/2019 Au 04/07/2022

COMMENT ?

Construire ensemble pour redonner du sens aux apprentissages en menant des activités concrètes pensées avec les élèves.

Il s’agit d’inventer une forme de vivre ensemble au sein du collège :

• en renforçant l’écoute, la prise de parole, la responsabilisation et la confiance en soi, à travers différentes instances/activités : le Conseil, le Quoi de Neuf, les exposés qui développent la recherche, le partage, une ouverture aux autres et favorisent la curiosité.
• en développant la citoyenneté lors du Conseil, instance démocratique.
• en consolidant le lien avec les familles en les invitant à des restitutions de travaux, à participer à des discussions.

Prendre appui sur les compétences transversales de chacun (savoir-faire).

Valoriser les productions des élèves par une évaluation des compétences non chiffrée.

Accompagner l’élève dans sa construction collective pour l’amener vers l’autonomie en laissant le groupe classe prendre la place de l’enseignant, le mettant dans une posture de lâcher prise.

- Modalités de mise en œuvre

L’équipe éducative vit comme les élèves le Conseil qui permet à chacun de trouver sa place dans le groupe, et de décider collectivement :

• Conseil des élèves (1h/semaine) : pour que les élèves soient acteurs de leurs scolarité (propositions de projets de classe, prise de décisions, organisation des plans de classes...). Lieu de médiation et de résolution collective des conflits qui passe par la parole, la construction de consensus, la mise en place de réparations. Vivre et apprendre la démocratie.
• Conseil des adultes : (1h/quinzaine) : il permet un meilleur suivi des élèves et de la classe, le partage et l’analyse de pratiques, la construction d’outils communs et une meilleure cohérence et cohésion.
• Responsabilités proposées et prises par les élèves en Conseil des élèves, par les adultes au Conseil des adultes (« Ne rien dire que nous n’ayons fait », F.Oury)

Une partie des enseignants de l’équipe met en place des pratiques collaboratives, coopératives ou émancipatrices :

• En 6e, travailler sur la transversalité et la manipulation : 2h d’enseignements manuels/quinzaine : co-intervention avec un enseignant de la SEGPA
• Pratiques coopératives : travaux de groupe, entraide, tutorat, augmentation des interactions entre élèves et diminution du temps de parole du professeur.
• Techniques Freinet : plan de travail, texte libre, correspondance, quoi de neuf…
• L’analyse réflexive, retour individuel et collectif sur les apprentissages.
• Communication non violente, formation aux messages clairs
• Evaluation (non chiffrée) par valorisation des productions d’élèves et par compétences. Les productions d’élèves deviennent des objets socialisables à partager dans la classe et/ou dans le collège et/ou à l’extérieur.
• Analyse de fin de séance ou de séquence : l’élève écrit ou dit ce qu’il a appris, comment il a appris, et ce qui l’a gêné (elle est une évaluation à elle-seule).

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

Un premier bilan, avec des résultats quantitatifs et qualitatifs, apparaissent dans l’évaluation de la première année d’expérimentation (2019-2020) dans une classe de 5e (accessible en PJ).

Un bilan sera rédigé en juillet 2021 concernant les classes de 5e et 4e Vers la coopération, puis en juillet 2022 concernant la "6e Construire ensemble" et la "3e Vers la coopération".

Bilan année 1 2019-2020 (5e)

- Indicateur(s) quantitatif(s) actualisé(s)

Indicateur Date initiale Valeur initiale
Taux d’absentéisme cl coopérative 5e 01/09/2020 2.9
Taux d’absentéisme autres cl de 5e 01/09/2020 4.9

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Dans la classe de "5e Vers la coopération" (2019-2020), la confiance instaurée a permis à plusieurs élèves plutôt discrets de prendre leur place dans le groupe, en s’inscrivant dans le projet : soit en faisant une proposition, soit en prenant une responsabilité et en s’y tenant. L’assiduité des élèves est également une donnée qui montre que le fonctionnement Vers la coopération permet à chaque élève de (re)trouver du sens à venir au collège et à participer à la vie de la classe.

L’équipe s’est concertée davantage grâce à la tenue régulière du Conseil des adultes. La communication a été facilitée. Les propositions pédagogiques sont devenues plus cohérentes. Le suivi des élèves, à BEP notamment, nombreux dans cette classe, a pu être régulier et constructif.

Faire l’expérience d’un fonctionnement similaire à celui de la classe donne de la légitimité à l’équipe, et à chaque professionnel et du sens à notre métier.

La majorité des élèves a choisi de poursuivre en "4e Vers la coopération".

ET APRÈS ?

• Prévenir le décrochage scolaire
• Maintenir l’engagement et la motivation de l’élève
• Favoriser une cohésion d’équipe et du groupe-classe
• Accompagner chacun vers la réussite
• Faciliter la communication entre élèves, entre élèves et adultes
• Favoriser l’entraide, la prise de responsabilité, l’autonomie, la confiance en soi
• Développer la démarche citoyenne, le respect des règles et le respect mutuel
• Favoriser un climat propice à l’échange et au partage
• Modifier l’approche pédagogique : passer « du face à face » au « côte à côte »

- Développement et suite de l’action

Le groupe-classe de 2019-2020 est actuellement en 4e (2020-2021), et poursuivra avec ce fonctionnement coopératif en 3e en 2021-2022 (selon les bilans de fin d’année, sondages et analyses).

L’équipe éducative a choisi de proposer un fonctionnement similaire dès l’arrivée au collège, dans une classe de 6e en 2021-2022, afin de mettre en place un système basé sur l’écoute, la parole et la responsabilisation.

Elle a également travaillé sur des propositions pédagogiques axées sur la transversalité et la manipulation, en intégrant des enseignements techniques (savoir-faire).

Extrait de Innovathèque du 15.06.21

 

Voir le mot-clé Interétablissements (gr 4)/

Répondre à cet article