> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 8 types de documents > Educ. prior. (Positions) > Educ. prior. Positions politiques > Le projet 2022 du PS pour l’éducation prioritaire : - Organiser des Assises (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le projet 2022 du PS pour l’éducation prioritaire : - Organiser des Assises dès l’automne 2022 - Elaborer un nouveau référentiel - Intégrer les lycées dans le dispositif

9 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Le PS se présente comme le parti de l’école et des enseignants
"Nous sommes et demeurerons le parti de l’école", écrit le PS dans son programme arrêté fin août. "Nous ne croyons pas au discours servi par la majorité au pouvoir qui met dos à dos le mérite et l’égalité, et abandonne les « vaincus de la compétition scolaire » à ce qu’elle pense être leur destin de mauvais élève. Nous ne croyons pas non plus à la fable d’un « nivellement par le bas ». Nous croyons encore moins à la promesse d’un élitisme bienfaisant consistant, en réalité, essentiellement à substituer à la promesse républicaine d’« une place pour chacun », l’injonction du « chacun à sa place »". Le PS promet de "réhabiliter le métier d’enseignant". "Mieux les former, mieux les rémunérer, mieux les accompagner dans leurs missions et les protéger dans une société souvent agressive vis-à-vis de l’école sont pour nous la condition première de tout renouveau du système éducatif". Le programme promet d’agir pour la mixité sociale dans les établissements et d’assurer un "minimum jeunesse" et "une dotation en capital de plusieurs milliers d’euros pour que démarrer dans la vie ne soit plus le privilège de quelques-uns".

Le programme

Extrait de cafepedagogique.net du 08.09.21

 

Voir pp. 43-45 le chapitre "Une république émancipatrice qui fait grandir tous ses enfants."
Voir aussi les propositions page 78 et page 80

EXTRAIT de la page 80
Proposition 57
Organiser des assises de l’éducation prioritaire dès l’automne 2022. Evaluer les effets et affirmer les besoins de l’éducation prioritaire de façon collective et transparente. Elaborer avec les acteurs de terrain un nouvau référentiel permettant d’actualiser la cartographie des établissements prioritaires, les moyens nécessaires, les pédagogies et les évalautions adaptées. Intégrer les lycée dans le dispositif d’éducation prioritaire.

 

Les propositions du PS pour l’éducation
Sur les 111 propositions du Parti socialiste pour la présidentielle 2022, six, de la 56ème à la 61ème, concernent directement l’enseignement. Le PS affirme qu’il est et demeurera "le parti de l’école" et s’oppose à "la logique malthusienne des réformes en cours du lycée ou de la formation professionnelle".

Mixité sociale. Le PS propose d’ "organiser un dialogue à l’échelle de chaque territoire avec tous les partenaires de l’école, pour établir de façon concertée les nouvelles modalités de carte scolaire visant à garantir une mixité sociale et scolaire adaptée aux établissements comme au territoire". Avec les collectivités locales pourraient être définis des critères de "modulation de certaines dotations" aux établissements privés sous contrat et des "obligations concertées en termes de mixité sociale et scolaire".

Prioritaire. Seraient organisées "dès l’automne" des assises chargées d’évaluer les effets et d’affiner les besoins de l’éducation prioritaire, mais aussi d’élaborer "un nouveau référentiel permettant d’actualiser la cartographie des établissements prioritaires", mais aussi de définir "les moyens nécessaires, les pédagogies et les évaluations adaptées". Les lycées pourraient être intégrés aux dispositif.

Enseignants. Il faudrait "rétablir une formation initiale et continue", "revaloriser les carrières et les rémunérations", mettre en place "une véritable culture RH au sein de l’Éducation nationale".

Territoires. "Des projets éducatifs de territoire" permettraient de coordonner les actions "des acteurs de la communauté éducative" et de faire "le lien avec la culture et le monde de l’éducation populaire".

Décrochage. Chaque jeune se verrait proposer "un accompagnement individuel assuré par un enseignant, un personnel éducatif ou un partenaire de l’école" de façon à ce que tous aient accès à un soutien scolaire gratuit et soient amenés à construire un projet.

Le projet évoque encore un "passeport orientation" qui ouvrirait un "droit à la découverte des métiers" et un "droit au stage". Il faudrait "développer l’alternance à tous les niveaux de formation", "instaurer un droit à la reprise d’étude" et "un véritable droit à la formation tout au long de la vie", "valoriser des années de césure".

D’autres propositions concernent d’autres aspects des politiques éducatives.

Protection de l’enfance. Le PS propose d’organiser "des états généraux de la protection de l’enfance, précédés d’assises locales" avant d’ "élaborer un véritable Code de l’enfance" et de "réformer l’aide sociale à l’enfance au profit d’un service de protection de l’enfance". Il propose la création d’un ministère "à la protection de l’enfance" et la nomination dans chaque département "d’un interlocuteur unique des services de l’État pour le président du conseil départemental.

Jeunes majeurs. Les Départements devraient mettre en place des "contrats jeune majeur" pour les 18-21 ans, voire 25 ans qui leur ont été confiés mineurs.

Minimun jeunesse. Un minimum jeunesse "ouvert aux 18-24 ans", conditionné au niveau de revenu, leur "serait versé automatiquement". Une "dotation tremplin" donnerait à chacun "un capital permettant de financer tout ou une partie de sa formation et de ses projets".

Vacances. Le PS propose la création d’ "un fonds national d’aide au départ afin de financer le départ des 3 millions d’enfants totalement exclus du droit aux vacances".

Parcoursup. Il faudrait "remplacer Parcoursup par un nouveau parcours d’orientation plus respectueux du projet personnel des jeunes".

Justice. L’éducatif devrait être "l’objectif réel de la justice pénale des mineurs", tandis que les moyens de la protection judiciaire de la jeunesse seraient renforcés.

Extrait de touteduc.fr du 08.09.21

 

En bas à gauche les mots-clés de l’article
et ci-dessous les 10 derniers articles de la rubrique Educ. prior. Positions politiques (chemin en haut de la page 🏠)

Répondre à cet article