> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Emi, Numérique) > Collège (Actions autres ou interdisciplinaires) > B* Repenser la trace écrite pour en favoriser la mémorisation et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Repenser la trace écrite pour en favoriser la mémorisation et l’appropriation. Projet sur 2 ans au collège REP+ Jean Zay de Lens

15 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Repenser la trace écrite pour en favoriser la mémorisation et l’appropriation

QUOI ?

Comment favoriser la fixation des connaissances et améliorer la maîtrise des compétences des élèves ? Comment rendre le travail personnel de l’élève plus efficient ? Comment contribuer au développement des compétences orales des élèves ? Comment faire évoluer la trace que les élèves gardent du cours pour en favoriser la mémorisation et l’appropriation ?

Le projet permet de réfléchir à :
• la réduction du temps consacré à un recopiage "mécanique" de la trace écrite au profit d’autres activités (questionnement individuel, collectif, exercices et notamment réalisations de vidéos des expériences menées pendant le cours) ;
• la personnalisation de la trace conservée du cours afin d’en favoriser la mémorisation et l’appropriation ;
• l’enrichissement de la trace écrite par les vidéos réalisées pendant le cours et contribuant au développement des compétences orales ;
• une meilleure articulation entre l’oral et l’écrit en sciences-physiques et dans d’autres disciplines.

http://sciences-attendus-fin-de-cycle.e-monsite.com

QUI ?

4 membre(s) dans l’équipe

Le projet est conduit par un professeur de sciences-physiques mais la réflexion est partagée avec un professeur d’histoire-géographie.

- Les participants

• 156 élève(s)
• 2 enseignant(s)
• 0 autre(s) participant(s)

OÙ ?

[REP+] JEAN ZAY, Lens, Lille (009)

Collège - 6ème, 3ème
Le collège Jean Zay est un établissement REP+ situé au coeur du bassin minier. Il accueille des élèves majoritairement issus de quartiers défavorisés.

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 9 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

Les différentes approches pédagogiques (démarche d’investigation, situations déclenchantes, expériences et expérimentations…) des notions scientifiques inscrites dans les programmes entrainent une appétence certaine chez les élèves pour les Sciences Physiques durant les séances en classe. Néanmoins très peu d’entre eux consolident leurs acquis. Le constat semble toujours être le même : pas ou très peu de travail à la maison. Ce constat fait en Sciences Physiques semble être partagé avec l’ensemble des disciplines, notamment celles donnant lieu à des épreuves terminales pour le brevet.

L’objectif de ce projet est donc d’essayer de donner un autre sens à la trace écrite par une attractivité plus importante de celle-ci, pour que les élèves se l’approprient plus facilement, gagnent en autonomie et l’assimilent.

- Indicateur(s) quantitatif(s)

Indicateur Périodicité Source Date initiale Valeur initiale
Tx de validation socle, notamment domaines 1, 2, 4 Annuelle Données établissement 01/09/2021 0.1
Nb de vues des vidéos proposées aux élèves Annuelle Données professeur 01/09/2021 0.1
Nb de vidéos réalisées par les élèves Annuelle Données professeur 01/09/2021 0.1
Résultats à l’oral du DNB Annuelle Données établissement 01/09/2021 0.1
Résultats aux évaluations en Sciences Physiques Annuelle Données établissement 01/09/2021 0.1

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Engagement dans le travail personnel.
• Meilleure maîtrise des connaissances et des méthodes de travail.
• Aisance à l’oral et résultats à l’épreuve orale du DNB.

QUAND ?

Du 01/09/2021 Au 31/08/2023

COMMENT ?

• Meilleure prise en compte des modes d’apprentissage des élèves pour favoriser l’appropriation des contenus par tous.
• Optimiser le temps de présence des élèves en classe en visant à reporter sur un temps hors classe les tâches annexes dont la tâche d’expression écrite.
• Enrichissement des traces écrites / leçons par des vidéos sélectionnées par l’enseignant et/ou réalisées pendant les expériences / manipulations conduites en classe.
• Contribution au développement des compétences orales grâce à la réalisation des vidéos.
• Constituer à partir des différents travaux une base de données accessibles pour les révisions en vue des évaluations et du DNB.
• Adapter les traces écrites du cours pour les élèves à besoins éducatifs particuliers afin de favoriser la compréhension des contenus et leur permettre de se concentrer plus facilement sur la démarche scientifique.

- Modalités de mise en œuvre

• Utiliser la totalité de la séance pour favoriser l’interaction, les échanges et le travail formatif.
• Construire une trace écrite avec les élèves mais laisser le choix aux élèves de la copier, de la numériser, ou même de coller une copie (proposée par l’enseignant via le logiciel utilisé par le collège) pour le cours suivant ou par l’utilisation d’une clé USB en fin de cours pour les élèves ayant des soucis de connexion chez eux. Un sondage réalisé en classe de 3ème montre que 80 % des élèves de ce niveau choisissent de recopier la leçon chez eux pour 15 % qui optent pour le stockage sur support numérique.
• Le cours accessible est enrichi de vidéos des différentes expériences réalisées lors de la séance, vidéos commentées, travaillées et filmées par les élèves. Le cours accessible n’est plus statique mais dynamique, Les élèves peuvent personnaliser la trace conservée du cours, en mobilisant leur créativité s’ils le souhaitent. Ils peuvent ensuite la consulter avec plus de plaisir, sans contrainte et se l’approprier plus facilement.
• Cette accessibilité au cours peut être adaptée aux élèves à besoins éducatifs particuliers - notamment dyspraxiques et dyslexiques (adaptation de la police, de la taille de l’écriture...) : l’adaptation retirant un poids pour ces élèves qui doivent fournir un effort cognitif supplémentaire par rapport aux autres, et leur permettant de se concentrer sur la démarche scientifique et la compréhension du cours.
• Lorsqu’un élève explique son expérience à travers une vidéo, il prend la parole devant un groupe, il fait des phrases complètes ; il n’hésite pas à expliquer certains points pour être compris en utilisant des notions précises ; il trie et organise les informations et explications ; il s’habitue à articuler davantage, à parler plus fort et à une vitesse adaptée ; il apprend à parler sans réciter ou lire ses notes.

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique
Bilan intermédiaire établi en fin d’année scolaire.

- Indicateur(s) quantitatif(s)

Indicateur Date initiale Valeur initiale
Tx de validation socle, notamment domaines 1, 2, 4 01/09/2021 0.1
Nb de vues des vidéos proposées aux élèves 01/09/2021 0.1
Nb de vidéos réalisées par les élèves 01/09/2021 0.1
Résultats à l’oral du DNB 01/09/2021 0.1
Résultats aux évaluations en Sciences Physiques 01/09/2021 0.1

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Projet en cours.

ET APRÈS ?

• Permettre aux élèves d’acquérir de nouvelles méthodes d’apprentissage, en sciences mais aussi dans les autres disciplines.
• Faire évoluer et personnaliser la forme de la trace que l’élève garde du cours pour en favoriser la mémorisation et l’appropriation.
• Contribuer au développement des compétences orales, de l’autonomie et améliorer l’estime de soi chez les élèves.
• Mutualiser les pratiques pédagogiques.

- Développement et suite de l’action

Implication d’un professeur d’histoire-géographie dans le projet (mutualisation de la réflexion avec le professeur de sciences-physiques) mais l’équipe pourra facilement s’élargir, puisque la réflexion sur la trace que les élèves peuvent conserver du cours intéresse toutes les disciplines.

Extrait de Innovathèque du

Répondre à cet article