> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES... > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Citoyenneté : Emc, Edd, Histoire-géo, Philo., Lien au collège et (...) > B* "De la naissance de l’Islam à la prise de Bagdad par les Mongols " : (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* "De la naissance de l’Islam à la prise de Bagdad par les Mongols " : séquence de 6 heures au collège REP Simone Veil de Sablé-sur-Sarthe

7 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

De la naissance de l’Islam à la prise de Bagdad par les Mongols : pouvoirs, société, culture

Il s’agit d’une proposition de déroulement de séquence, avec ses activités et ses documents. Cette séance permet de travailler différentes compétences, comme l’étude de document, pratiquer différents langages avec un exercice de rédaction, ou encore les compétences liées à l’information du numérique. Elle a été mise en place avec un public REP.

Présentation de la ressource

Il s’agit d’une proposition de déroulement de séquence pour le chapitre "De la naissance de l’Islam à la prise de Bagdad par les Mongols", prévue sur 6h (hors évaluation).
Chaque heure est détaillée, vous trouverez :
• Les compétences travaillées chaque heure.
• Les activités proposées en classe
• Un corpus de documents permettant de remplir les activités.
• Les objectifs poursuivis par le professeur.
• ATTENTION : prévoir une séance en salle TICE (4ème heure)

La ressource

De la naissance de l’Islam à la prise de Bagdad par les Mongols. (7h)

Problématique : Comment fonctionnent les Empires musulmans ? Quels contacts entretiennent-ils avec les Empires chrétiens ?

- 1h

I - Les premiers empires musulmans.
Comment une nouvelle religion est-elle à l’origine de la création de nouveaux empires ?
A - La place de la religion dans les empires musulmans.
1 - Un empire fondé autour d’une religion : le rôle du calife Mohammed.

A partir d’une rapide chronologie de la vie de Mohammed
◦ Situer un fait dans une époque ou une période donnée
◦ Connaître les caractéristiques des récits historiques et des descriptions employées en histoire et en géographie, et en réaliser

Objectif : raconter la vie de Mohammed.

Mohammed est le prophète (personne qui porte le message de Dieu) de l’islam, il a reçu le message de Dieu : le Coran (livre saint des musulmans).
Mohammed essaye de convertir les Mecquois pour leur faire adopter l’islam. Il est chassé de la ville.
Il s’installe à Médine en 622 : c’est l ’Hégire (date de naissance de la religion musulmane)
Mais il revient avec son armée et s’empare de la Mecque en 630 : il devient Calife (empereur).

En 632, à la mort de Mohammed, toute l’Arabie est devenue musulmane.

2 - Une expansion gigantesque.

Carte « Le monde musulman » (Questions "une expansion gigantesque")

◦ Situer des lieux et des espaces les uns par rapport aux autres

Objectif : comprendre l’importance de l’expansion de l’Islam.

Les conquêtes des musulmans sont immenses, et vont de l’Espagne à l’ouest à l’Indus à l’est. Ils conquièrent de nombreuses régions comme l’Égypte, la Palestine, la Perse. Mais ils sont battus à Constantinople, puis plus tard, à Poitiers en 732. Ces conquêtes permettent à l’islam de se répandre. Ils soumettent beaucoup de populations, qui ne sont pas musulmanes au départ.

- 1h

B - Diriger les empires dans le monde musulman.

Carte « Plan de Bagdad VIIIème XIème siècle » et activité « Le Calife Harouna Al Rachid dirige l’Empire Abbasside »lien de téléchargement d’un fichier.

◦ Extraire des informations pertinentes pour répondre à une question portant sur le document ou plusieurs documents, les classer, les hiérarchiser
◦ Utiliser ses connaissances pour expliciter, expliquer le document et exercer son esprit critique

Objectif : Comprendre que les Califes utilisent la religion et une administration pour diriger leurs empires.

Les pouvoirs politiques et religieux sont très liés dans le monde musulman
Le Calife est un titre à la fois religieux et politique : c’est pourquoi dans les villes musulmans leur palais est souvent placé à proximité des mosquées comme c’est le cas à Bagdad.

Pour gouverner leurs empires, les Califes s’appuient sur une administration de fonctionnaires formés dans les Madrasa. A Bagdad, pour mieux diriger son empire, Harouna Al Rachid fait construire une « Maison de la Sagesse », une bibliothèque chargée de former des juristes, des scientifiques, des lettrés.

- 1h

C - Des empires rivaux.

Carte « Le monde musulman » (Questions "un monde divisé").

◦ S’approprier et utiliser un lexique spécifique en contexte

Objectif : Comprendre que le monde musulman est divisé religieusement et politiquement.

Après la mort de Mohammed, Abu Bakr et Ali veulent lui succéder. Ces deux personnages ne parviennent pas à s’entendre, et donnent naissance à deux groupes religieux différents : Abu Bakr donne naissance aux sunnites, Ali aux chiites.
Par la suite, le monde musulman compte plusieurs empires, plusieurs califes.

- 1h

II - Les contacts entre les mondes chrétiens et musulmans.
Quels contacts le monde musulman entretient-il avec les empires chrétiens ?

A - Des contacts pacifiques.

Activité « Des contacts pacifiques : l’exemple de Bagdad » lien de téléchargement d’un fichier et « carte du monde musulman » (Questions "Des mondes en contact")

◦ Connaître différents systèmes d’information, les utiliser
◦ Trouver, sélectionner et exploiter des informations
◦ Utiliser des moteurs de recherche, des dictionnaires et des encyclopédies en ligne, des sites et des réseaux de ressources documentaires, des manuels numériques, des SIG

Objectif : Comprendre que la ville de Bagdad entretient des contacts pacifiques avec le monde chrétien.

- 1h

Entraînement Question longue :

◦ Écrire pour construire sa pensée et son savoir, pour argumenter et écrire pour communiquer et échanger

Objectif : rédiger une question longue sur le sujet "Montrez que la ville de Bagdad entretient des contacts pacifiques avec le monde chrétien".

Correction possible :

Entre le VIIIème et le XIIème siècle, la ville de Bagdad, capitale de l’Empire Abbasside, fondée par le Calife Al Mansur entretient des contacts pacifiques avec le monde chrétien.
Des contacts pacifiques, ce sont des contacts qui se font sans violences (contacts économiques, intellectuels ou encore diplomatiques).

Tout d’abord, la ville de Bagdad entretient des liens économiques avec le monde chrétien. La ville fait du commerce, ce qui crée de la richesse. Elle se trouve au carrefour entre l’Europe et la Chine, sur la route de la soie. Elle importe de la soie, des épices depuis la Chine et l’Inde. Elle achète de l’or, des esclaves et de l’ivoire d’Afrique par la route du Nil. Par les routes en Méditerranée, elle échange ces marchandises avec le monde chrétien contre du bois et du fer.
Ensuite, la ville de Bagdad entretient des contacts intellectuels avec les chrétiens. Il y a des échanges d’idées. Ainsi, le sultan Haroun Al Rachid fait construire une « maison de la Sagesse ». C’est une immense bibliothèque où l’on forme des savants, des gens lettrés qui traduisent des textes venus du monde chrétien, comme les anciens textes grecs de l’Antiquité.
Enfin, la ville de Bagdad entretient des contacts diplomatiques avec certains empires chrétiens. La ville passe des traités d’alliance. Par exemple, Haroun Al Rachid s’allie avec Charlemagne, contre les Ommeyyades, rivaux des Abbassides, installés en Espagne, qui menacent aussi les frontières de l’Empire Carolingien.

Les contacts pacifiques entre chrétiens et musulmans sont donc nombreux au moyens âge, qu’ils soient diplomatiques, économiques ou intellectuels.

- 1h

B - Des contacts belliqueux (guerriers) : l’exemple des Croisades.

Activité « L’appel d’Urbain II à la Croisade » et « carte du monde musulman ».

◦ Comprendre le sens général d’un document
◦ identifier le document et son point de vue particulier
◦ Extraire des informations pertinentes pour répondre à une question portant sur le document ou plusieurs documents, les classer, les hiérarchiser
◦ Confronter un document à ce qu’on peut connaître par ailleurs du sujet étudié
◦ Utiliser ses connaissances pour expliciter, expliquer le document et exercer son esprit critique

Objectif : Comprendre que les contacts entre chrétiens et musulmans peuvent être violents.

Pèlerinage : Voyage religieux effectué par des croyants.

En 1095, le Pape appelle tous les chrétiens à la Croisade contre les turcs qui se sont emparés de la ville sainte du christianisme, Jérusalem. En 1096, la première Croisade débute. Les royaumes d’occident envoient des armées pour reprendre Jérusalem. Ils y parviennent, après de nombreux combats, en 1099. Par la suite, il y a eu sept Croisades, pendant le moyen âge. Les chrétiens ont été définitivement battus en 1291.

Auteur :
Quentin Renou, Professeur au collège [REP]Simone Veil, Sablé-sur-Sarthe
information(s) pédagogique(s)

niveau : tous niveaux, 5ème
type pédagogique : préparation pédagogique, scénario, séquence
public visé : non précisé
contexte d’usage : classe, salle multimedia

référence aux programmes : Programmes 2020 :

La période qui s’étend du VIe au XIIIe siècle, de Justinien à la prise de Bagdad par les Mongols (1258), est l’occasion de montrer comment naissent et évoluent des empires, d’en souligner les facteurs d’unité, ou au contraire, de morcellement. Parmi ces facteurs d’unité ou de division, la religion est un facteur explicatif important. Les relations entre les pouvoirs politiques, militaires et religieux permettent par ailleurs de définir les fonctions de calife, de basileus et d’empereur.
L’étude des contacts entre ces puissances, au sein de l’espace méditerranéen, illustre les modalités de leur ouverture sur l’extérieur. La Méditerranée, sillonnée par des marins, des guerriers, des marchands, est aussi un lieu d’échanges scientifiques, culturels et artistiques.

Extrait de pedagogie.ac-nantes.fr du 22.12.21

Répondre à cet article