> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES (en EP) > PEDAGOGIES (LES) > Pédag. coopérative > B* Pour une R-évolution coopérative dans plusieurs classes du collège REP les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Pour une R-évolution coopérative dans plusieurs classes du collège REP les Jacobins à Troyes

7 avril 2022

Pour une R-évolution coopérative aux Jacobins !

QUOI ?

Au collège les Jacobins trois niveaux se sont essayés aux classes coopératives !
Elles privilégient l’autonomie et la coopération entre élèves.

Elles s’appuient sur le principe du conseil coopératif (instance démocratique réunissant élèves et adultes, pour établir les règles de la vie de classe, développer des projets et prendre des décisions relatives à la scolarité des élèves). On peut ainsi régler certains conflits et à valoriser certains comportements. Cela peut aboutir soit à un consensus, soit à un vote pour lequel les voix des élèves et des adultes sont à égalité.
De telles pratiques nécessitent de notre part une posture différente : adaptabilité, écoute, bienveillance, posture d’observateur.
L’objectif final est que les élèves s’entraident sans que l’adulte intervienne.

Nos trois classes coopératives restent des laboratoires dans lesquels les décisions peuvent réussir, échouer et être remises en cause. Nous construisons pour et avec les élèves.

Les modalités de nos classes coopératives s’appuient sur les recherches de Sylvain CONNAC (certains enseignants ont assisté à une de ses conférences), Barthélémy PROFIT et l’OCCE. D’ailleurs, avant la période de confinement, l’ensemble des enseignants investis dans les trois classes coopératives a participé à des formations. Elles étaient co-construites par des intervenantes de l’OCCE et certains enseignantes de l’équipe.

• Bilan classes coopératives 2021 https://innovatheque-pub.education.gouv.fr/public/api-rest/documents/40834/Bilan%20classes%20coop%C3%A9ratives%202021
https://tube-numerique-educatif.apps.education.fr/w/jmyXjrHMNJvPrEnsWjKeGu

QUI ?

1 membre(s) dans l’équipe - 2 partenaire(s)

Cette action est innovante car elle concerne plusieurs classes d’un collège (ce qui est rare) et l’ensemble des adultes y participe à part égale. Ainsi la direction, l’ensemble des enseignants, les enseignants spécialisés, le pôle médico-social, la vie scolaire et les parents y sont pleinement investis.

Elle ne se contente pas d’appliquer les procédés d’une classe coopérative que l’on peut rencontrer dans le premier degré car elle y associe les principes de tutorat, de temps d’accueil (écoute musicale, lecture, relaxation, découverte cinématographique, débats, météo intérieure) propre à notre collège ainsi que des tentatives de co-enseignement.

- Les partenaires

Structure Participation Période
CARDIE Accompagements Du : 01/09/2019
Au : 01/07/2022
OCCE Formation, aide et échanges Du : 01/09/2020
Au : 01/07/2022

- Les participants

• 75 élève(s)
• 20 enseignant(s)
• 3 autre(s) participant(s)

OÙ ?

LES JACOBINS, Troyes (10), académie de Reims (019)

Collège - 6ème, 5ème, 4ème

Le collège Les Jacobins est un établissement classé REP qui accueille les dispositifs suivants : ULIS, UPE2A, classe relais. Les publics accueillis peinent à respecter les codes du vivre ensemble, certains ont une maitrise fragile voire insuffisante de la langue et sont souvent dans une grande misère sociale et culturelle.
Les indicateurs suivants l’attestent :

• Taux de boursiers : 343 boursiers cette année soit : 68%
• Pourcentage de CSP défavorisées en 2021 : 78.5%
• Nombre de nationalités représentées : 35
• Pourcentage d’élèves avec un an de retard à l’entrée en 6ème : 12.5%
• Pourcentage d’élèves en 6ème, à besoins ou fragile, au test de fluence (ROC) : 87%

Collège de centre-ville, classé REP.

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 3 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

Les constats principaux sont :

• La rupture de motivation et d’autonomie entre le cycle 2 et le cycle 3
• Les difficultés de l’élève à s’adapter aux exigences et au fonctionnement du collège en début de 6e
• Un climat scolaire propre à l’établissement ne favorisant pas toujours un apprentissage serein
• La grande hétérogénéité scolaire des élèves accueillis en 6e
• Le manque d’entraide et/ou la difficulté à travailler en groupe chez les élèves

- Indicateur(s) quantitatif(s)

Indicateur Périodicité Source Date initiale Valeur initiale
Pourcentage d’élève avec un an de retard Annuelle Données établissement 17/03/2022 12.5%
Taux d’élèves de 6e (à besoin/fragile) test ROC Annuelle Données établissement 17/03/2022 87%

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Le climat scolaire dans notre collège n’est pas toujours favorable à l’apprentissage au sein des cours, car souvent le travail de l’enseignant et des élèves est perturbé par la gestion des émotions et/ou des conflits, ce qui ne peut faciliter tous les travaux de groupes.

- Sources d’inspiration

Type Titre Auteur Année
Livre Apprentissage coopératif : théories, méthodes, activités Livre de Collectif 2000
Livre Construire ensemble l’école d’après Sylvain CONNAC, Jean-Charles LEON, Jean-Michel ZAKHARTCHOUK 2020
Livre Un plaisir de collège Luc CEDELLE 2008
Livre Apprendre avec des pédagogies coopératives : démarches et outils pour l’école Sylvain CONNAC 2016
Livre La coopération entre élèves Sylvain CONNAC 2017
Conférence Classe et élèves perturbateurs, quelles pratiques ? Sylvain CONNAC 2020
Livre Osez les stratégies coopératives - au collège et au lycée Guillaume CARON, Laurent FILLION, Céline SCY, Yasmine VASSEUR 2021

QUAND ?

Du 01/09/2019 Au 03/07/2039

COMMENT ?

Les particularités de nos classes coopératives au collège sont :

• Les conseils de coopération
• Le travail en autonomie et en entraide
• Le tutorat élève-adulte
• Les jeux coopératifs mettant en action dans une même équipe les élèves des différentes classes coopératives 6e, 5e et 4e
• L’autoévaluation avant les conseils de classe
• La coanimation
• Les petits métiers
• L’évaluation par compétences en 6e et 5e, associées aux notes en 4e
• Les temps d’accueil
• La salle fixe
• Les rituels du quotidien

- Moyens mobilisés

Ressource Type Volume
Jeux coopératifs Materiel 10

- Modalités de mise en œuvre

• Les conseils de coopération sont progressivement pris en charge par les élèves eux même, c’est-à-dire qu’ils tiennent les différents rôles : président.e, secrétaire, distributeur.rice de parole, responsable du temps. Aussi, l’ordre du jour peut être soit proposé par les enseignants, soit par les élèves lorsqu’ils maitrisent le fonctionnement du conseil.
• Pour favoriser le travail en entraide et en autonomie, des feuilles de route plus ou moins personnalisées sont proposées aux élèves. Elles regroupent différentes activités et évaluations à réaliser dans un temps imparti dont l’ordre et la durée sont gérés par l’élève. Certaines activités peuvent être réalisées seul ou en groupe, selon les besoins et les compétences des élèves. Ainsi nous avons mis en place un tableau : "Je veux aider et Je veux être aidé" qui évolue selon les demandes de chacun. Les élèves peuvent parfois décider de recommencer une évaluation ratée. Cela implique une circulation plus libre des élèves et une posture d’observation plus grande de l’enseignant.
• Le tutorat élève-adulte est une modalité dans laquelle chaque élève a un adulte référent (pas seulement un enseignant) pour réaliser un point régulier sur sa scolarité et son bien-être. Cela peut permettre d’anticiper des problèmes liés au vivre ensemble et des difficultés scolaires. Des contrats sont posés régulièrement pour définir des objectifs personnalisés.
• Les journées coopératives regroupent nos différentes classes coopératives autour de jeux qui permettent de développer l’estime de soi, l’entraide, la confiance en soi et en l’autre, la communication et la verbalisation. Ces ateliers sont réalisés, sur un temps banalisé, par les différentes équipes pédagogiques.
• Pour préparer le conseil de classe, les élèves réalisent une auto-évaluation sur leur semestre et proposent un bilan. Il débute par la lecture de ce bilan, puisque l’élève, accompagné par ses parents, y participe.

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

L’année 2021-2022 est en cours et un bilan définitif ne peut être établi.

Durant l’année scolaire, différentes réunions communes à l’ensemble des équipes des classes coopératives ont été menées qui ont permis de faire le bilan suivant :

La gestion de trois classes coopératives par un petit groupe d’enseignants rend difficile la tenue régulière des réunions, des aides offertes aux élèves, car l’équipe manque souvent de temps et peut s’essouffler rapidement. Ce qui a pu être possible la première année avec une seule classe coopérative s’est révélé moins satisfaisant les années suivantes avec actuellement trois classes coopératives de niveaux différents (6e, 5e et 4e). Ce constat oblige l’équipe à s’interroger constamment sur les modalités mises en place.

Cependant nous n’avons aucun doute sur la plus-value pour les élèves et pour les enseignants de ce projet en dépit des difficultés rencontrées.

Bilan 2020 - 2021

- Indicateur(s) quantitatif(s) actualisé(s)

Indicateur Date initiale Valeur initiale
Pourcentage d’élève avec un an de retard 17/03/2022 12.5%
Taux d’élèves de 6e (à besoin/fragile) test ROC 17/03/2022 87%

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Les points positifs actuels pour la classe coopérative existante depuis le début du projet sont des facilités à :

• travailler en autonomie et en groupe,
• gérer leur temps et l’organisation de leur travail,
• s’entraider,
• effectuer un retour sur leurs travaux et leurs évaluations.

Les élèves insistent sur leur bien-être au sein de la classe. Cependant, il n’a pas été possible d’éviter des conflits et des tensions qui mettent parfois à mal la cohésion de la classe et ralentissent les apprentissages. Il est difficile de faire la part des choses entre les problématiques de l’adolescence et d’éventuelles carences du fonctionnement coopératif.

Pour les deux autres niveaux, il était impératif de gérer d’autres problèmes, essentiellement liés à la période sanitaire, avant de pouvoir mettre en place les modalités de travail coopératif et l’implication des parents. Ainsi, les élèves sont encore en train d’acquérir les compétences d’autonomie, d’entraide et de méthodologie.

ET APRÈS ?

Le fonctionnement coopératif débuté il y a trois ans en classe de 6ème s’est poursuivi jusqu’alors jusqu’en 4ème. Parallèlement, chaque nouvelle année a vu l’ouverture d’une nouvelle classe coopérative.

Certains professeurs de l’équipe pédagogique d’une des classes coopératives se sont inspirés de certaines modalités (comme le conseil de coopération ou les petits métiers) pour apaiser le climat scolaire de la classe dont ils étaient professeur principal. De plus, la semaine d’accueil des 6ème comprend désormais un conseil de coopération pour présenter cette instance à l’ensemble des élèves.

- Diffusion

Diffusion Type Document, lien Date
Dépliant de présentation
Lors d’un conseil de coopération, les élèves ont voté et proposé la construction d’un dépliant faisant la promotion de la 5e coopérative. Les éléments constitutifs du dépliant ont été débattus ; il a été réalisé par les élèves.
Texte Dépliant de présentation 5e coopérative 2020-2021.pdf 31/05/2021

- Développement et suite de l’action

Il est évident que le projet va se poursuivre. Toutefois, des questions se posent à nous pour les années à venir :

• Faut-il étiqueter une classe comme étant coopérative dès le niveau 6ème ou plutôt tester différentes modalités dont celles coopératives dans toutes les classes de 6ème pour pouvoir ouvrir une classe coopérative seulement pour le cycle 4 ?
• Quelles sont les plus-values et les complications à maintenir la même cohorte de classe coopérative sur les quatre années du collège ? Donc, que faire pour la 3ème l’an prochain : arrêter la classe coopérative, maintenir la cohorte ou la modifier (sachant que certains élèves s’essoufflent dans ce fonctionnement et que l’équipe enseignante risque d’être insuffisante pour accompagner quatre classes coopératives) ?

Extrait d’Innovathèque du 23.03.22

Répondre à cet article