> INEGALITES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, SOCLE > Socle commun, Interdegrés, Compétences > Socle commun, Interdegrés, Compétences (Positions) > Selon le site de l’Unesco, les charters schools aux Etats-Unis augmentent la (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Selon le site de l’Unesco, les charters schools aux Etats-Unis augmentent la ségrégation (Le Café)

6 avril

Les charters schools augmentent la ségrégation
Elément phare du projet éducation de V Pécresse, l’application en France de Charter schools, avec la concurrence entre elles, est présenté comme la solution pour relever le niveau des élèves des écoles populaires. Selon Franck Adamson (California State University), qui s’exprime sur le site de l’Unesco à propos des écoles américaines, il n’en est rien. "La concurrence dans les écoles à charte conduit souvent à la sélection des élèves, l’une des pratiques les plus préjudiciables à l’équité en matière d’éducation", écrit il. "La sélection se produit lorsque les écoles conseillent ou expulsent les élèves en utilisant différentes stratégies, y compris un manque de transparence dans les pratiques d’inscription, des indices aux parents que d’autres écoles serviraient mieux leurs enfants et des écoles trouvant des raisons de suspendre ou d’expulser les élèves ayant de faibles résultats aux tests... La montée en puissance des écoles à charte a vu les communautés perdre leurs écoles publiques alors que les décideurs les ferment ou les convertissent en écoles à charte. Par exemple, des recherches sur le système de Chicago montrent qu’à mesure que la privatisation de l’éducation augmentait dans toute la ville, les Afro-Américains devenaient de plus en plus séparés dans des écoles à faible revenu et uniraciales en raison à la fois des inscriptions dans les écoles à charte et des fermetures d’écoles publiques... Il existe un conflit d’intérêts inhérent entre le droit universel à l’éducation et l’objectif d’augmenter le profit . Alors que nous sommes confrontés à des défis mondiaux croissants, nous ne pouvons pas nous permettre de fracturer davantage l’offre d’éducation en diluant l’investissement public dans l’intérêt du profit privé ; au lieu de cela, nous devons collectivement concrétiser la vision de l’ONU et du droit conventionnel qui garantit le droit à une éducation publique de haute qualité pour tous les élèves".

Sur le site

Par fjarraud , le mardi 05 avril 2022.

Extrait de cafepedagogique.net du 05.04.22

Répondre à cet article