> II- EDUCATION PRIORITAIRE (Politique. d’) : Types de documents, Concept, (...) > EDUC. PRIOR. TYPES DE DOCUMENTS > Educ. prior. Positions de chercheurs et d’experts ou ex-responsables du MEN > Aux frontières de Paris, apprendre de la Zone et de ses conflits (The (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Aux frontières de Paris, apprendre de la Zone et de ses conflits (The Conversation)

11 septembre 2023

Aux frontières de Paris, apprendre de la Zone et de ses conflits
auteur
Jérôme Beauchez
Sociologue et anthropologue, Université de Strasbourg

Après les émeutes urbaines de fin juin-début juillet 2023, le Conseil de la Métropole du Grand Paris a adopté une résolution qui doit « permettre aux quartiers en difficulté de retrouver une dynamique positive de développement ».

Cette résolution fait partie des 12 orientations du Schéma de cohérence territoriale – le SCoT –, voté le 13 juillet 2023 avec pour ambition de constituer « la colonne vertébrale de la Métropole pour les 15 années à venir ».

Comment cette nouvelle dynamique est-elle censée se réaliser au niveau des « quartiers en difficulté » ? Par un plan d’urbanisme surplombant et un ensemble de décisions politiques qui, depuis les hauteurs de l’expertise, se projetteraient au sol des banlieues ? Après le rappeur Médine et ses différents collectifs qui ont scandé « c’est nous le Grand Paris », les juristes Xavier Matharan et Serge Pugeault ont exprimé autrement leur volonté d’élargir le droit de participer pleinement à la ville. Aussi viennent-ils d’en appeler à la formation d’une assemblée constituante pour réussir « le pari du Grand Paris » ; une réussite qui suppose d’inviter toutes les catégories de la population – dont celles des banlieues – à prendre part aux décisions.

Extrait de theconversation.com du 08.09.23

 

Voir aussi du même jour :

Zones commerciales périphériques : de l’eldorado économique au péril territorial

Répondre à cet article