> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES... > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (EAC) > B* Le nourrissage culturel par les contes et par les mythes dans deux (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Le nourrissage culturel par les contes et par les mythes dans deux collèges et des écoles REP+ de Nancy et Laxou

28 janvier

Le nourrissage culturel par les contes et par les mythes

QUOI ?

Les contes et les mythes traversent les âges et les civilisations, mais invariablement, ils apportent toujours un enseignement favorable aux apprentissages. Ainsi, dès le plus jeune âge, les enfants sont favorisés dans leurs activités réflexives et langagières, lesquelles participent à l’éveil de leurs compétences.

En parallèle, la lecture de mythes et contes sont des outils de remédiation qui réencouragent l’appétence pour les textes sous ses différentes formes et favorisent le raccrochage scolaire de jeunes, desquels les difficultés ont conduit à leur éloignement.

Mythes et contes abordent des questionnements transversaux, dont l’approche est permise à tous les âges. Ils contribuent à la curiosité des apprenants et le dispositif participe dès lors à leur réussite scolaire.

Recherche

Le projet de nourrissage culturel est issu des travaux de psychopédagogues, et notamment ceux de Serge Boimare. Ce dernier a initié une pratique pédagogique visant à réconcilier des élèves en difficultés avec les apprentissages scolaires, en s’appuyant sur les mythes et les contes pour les aider à gagner en sérénité face aux activités réflexives ultérieures. Ces supports et leurs thématiques sont ainsi devenus des clés d’entrée dans les activités scolaires quotidiennes dans toutes les disciplines.

Ce projet est la poursuite d’une expérimentation qui a débuté depuis 10 ans dans l’académie de Nancy-Metz. Celle-ci a été initiée en dans le cadre d’un projet transfrontalier avec le Luxembourg (COMENIUS-Régio).

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE du mythe de PERSEPHONE - CM2
EXPLOITATION PEDAGOGIQUE du mythe d’ARACHNE - CM2
EXPLOITATION PEDAGOGIQUE du mythe de PANDORE - CM2
EXPLOITATION PEDAGOGIQUE du mythe de PANDORE -6ème

QUI ?

2 membre(s) dans l’équipe - 7 partenaire(s)

L’originalité de l’approche c’est qu’elle offre la possibilité de fédérer des équipes enseignantes pluridisciplinaires, dans les écoles, dans les établissements scolaires, dans les réseaux (inter-degré : primaire-collège), et des partenaires extérieurs : (prévention spécialisée, partenariat culturel ...)

Les enseignantes interviennent devant leurs classes à l’école primaire et en collège. A l’école primaire, Mme C. Venerucci s’appuie sur les contes et les mythes dans différentes disciplines. Au collège, les séances de nourrissage culturel ont lieu notamment en histoire-géographie avec Mme L. Brigidi ou en sciences avec Mme V. Salone. Mme A. Didelot intervient ponctuellement en tant que conteuse "tout terrain".

- Les partenaires

Structure Participation
Prévention spécialisée du Plateau de Haye Educateur spécialisé
x Sculptrice
Collège Jean de La Fontaine - 54520 LAXOU Professeur d’histoire-géographie
x Conteuse "tout terrain
x Conteuse "tout terrain
Ecole Antony HANRY - 54690 LAY SAINT CHRISTOPHE Enseignante CM2 et Directrice d’école
x Conteuse "tout terrain"

- Les participants

• 300 élève(s)
• 6 enseignant(s)
• 5 autre(s) participant(s)

OÙ ?

Interétablissements Nancy-Metz

Ecole maternelle,Ecole élémentaire, Collège - CM1, CM2, 6ème, 6ème SEGPA renovée

Cette action s’inscrit dans deux réseaux d’éducation prioritaire renforcée (REP+) du bassin nancéen. Il s’agit du Collège Jean de La Fontaine (Laxou), du Collège Jean Lamour (Nancy) et des écoles primaires du Plateau de Haye (Nancy).

Cette action s’inscrit également dans une école en immersion en langue allemande (classe CM2) dans la circonscription de Pompey.

- Les établissements

• Nancy-Metz LA FONTAINE (054)
• Nancy-Metz JEAN LAMOUR (054)
• Nancy-Metz ANTONY HANRY (054)

• 1 académie(s)
• 3 établissement(s)
• 12 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

• Encourager la réussite scolaire et personnelle des jeunes en difficultés en mettant la culture au service de la réussite.
• Agir positivement sur le groupe-classe, le climat de classe.
• Enrichir tous les élèves, avec des apports positifs également pour les élèves les meilleurs.

Projet qui a pour objectif de lutter contre le décrochage scolaire, un phénomène complexe aux causes multiples. Redécouvrir l’écoute, se réapproprier la parole, renouer avec l’imaginaire, créer un lien et un esprit de groupe.

- Indicateur(s) qualitatif(s)

décrochage scolaire : élèves qui ont peur d’apprendre, les « empêchés » de penser….

- Sources d’inspiration

Type Titre Auteur Année
Livre « L’enfant et la peur d’apprendre » Serge Boimare 2014
Livre « Une école pour la réussite de tous » Serge Boimare 2018
Livre « Ces enfants empêchés de penser » Serge Boimare 2009

QUAND ?

Du 01/09/2013 Au 01/09/2023

COMMENT ?

Le projet inclut une lecture à haute voix- ritualisée – suivie d’un débat. Suite à cette action hebdomadaire (le plus souvent) se décline un nombre varié de prolongements disciplinaires ou culturels.

- Modalités de mise en œuvre

• Lecture à voix haute par l’enseignant ou les partenaires – ritualisée (hebdomadaire le plus souvent) ;
• Débat et discussion philosophique
• Restitution du récit par les mots (à l’oral, à l’écrit) et autrement qu’avec des mots (théâtre, dessin, expression corporelle…)
• Prolongements au travers d’autres disciplines scolaires (mathématiques, français, EMC, sciences, arts plastiques…)

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique
Le projet de nourrissage culturel fait l’objet d’un échange de pratiques entre les enseignants y prenant part et les directions des établissements concernés.

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Le projet de nourrissage culturel a été reconduit tous les deux ans par les établissements concernés depuis 2013.

ET APRÈS ?

- Développement et suite de l’action

Une formation au nourrissage culturel a été proposée en octobre 2021 au Collège Charles de Gaulle de Sierck-les-Bains. Cette formation a permis de faire découvrir de quelle manière les contes et les mythes peuvent s’intégrer aux apprentissages et favoriser une remédiation culturelle.

Il s’agit dès lors de proposer une suite à ces journées de formation et initier un accompagnement de nouvelles équipes pour diffuser la démarche de Serge Boimare dans de nouveaux bassins et territoires (ex : territoire rural…).

Extrait de Innovathèque du 26.01.22

Répondre à cet article