> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES... > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Sport, EPS) > B* "Projet moto ZEP" pour la sécurité routière en partenariat avec les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* "Projet moto ZEP" pour la sécurité routière en partenariat avec les collectivités au collège REP+ Robert Schuman de Behren-lès-Forbach

2 février 2016

Projet moto ZEP
Expérimentation terminée

Collège [REP+] Robert Schuman
RUE ROBERT SCHUMAN , 57460 BEHREN-LES-FORBACH
Site du PASI académique
Auteur : M Carrara Philippe
Mél : [-<ce.0573268T@ac-nancy-metz.fr]

Ce projet moto est réalisé en partenariat (Conseil Général, Municipalité, Association, Partenaires Sociaux, Professionnels), en dehors des heures de cours de mars à août, en différents lieux (Collège, Concession, Moto Ecole, Circuits Moto) mêlant les déplacements, les visites et les activités.
Il vise la préparation du Brevet de Sécurité Routière (BSR) et l’encadrement d’un pilote amateur en appliquant les savoirs et savoir-faire aux compétitions motos (chronos, trajectoires, réglages de suspensions et tactique de course). Mais il cherche surtout à transmettre, développer et appliquer des règles strictes, des relations de confiance, des vertus humaines, et des responsabilités à des jeunes de ZEP.

Plus-value de l’action
Le projet moto a rencontré un fort succès auprès des jeunes, de leur entourage et de la communauté. Il est donc reconduit sous le nom de « Projet Scoot-Moto & Sécurité Routière ». En effet, le cadre de l’Ecole Ouverte et de la ZEP est propice aux partenariats, les relations de confiance établies permettent les reconductions, et l’évaluation globalement positive encourage l’investissement personnel.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
8 élèves de 3ème habitant le quartier puis 24 élèves de 3ème l’année suivante.

A l’origine
Public scolaire de l’Education prioritaire en manque de motivation, de règles.

Objectifs poursuivis
Le contrat de réussite de la ZEP vise deux objectifs : la maîtrise de la langue orale et écrite et le renforcement de l’éducation à la citoyenneté.
Le Projet Moto a des objectifs spécifiques :
• Utiliser les séquences de sciences physiques ou de technologie comme support de langage,
• Verbaliser des stratégies scientifiques ou technologiques pour comprendre et expliquer
• Exprimer et justifier une démarche scientifique ou technologique,
• Donner un sens à la lecture d’une fiche technique,
• Isoler une information précise,
• Reformuler des informations, les communiquer,
• Faciliter la prise de parole,
• Favoriser la communication au sein d’un groupe (adolescents et adultes),
• Respecter les horaires,
• Apprendre à se respecter et à respecter les autres (adolescents, accompagnateurs, adultes du team et autres).

Description
Le thème du projet tourne autour de la moto. Dans le cadre du programme de sciences physiques, l’étude des trajectoires, des temps, des distances, des vitesses, des mouvements, des forces et des matériaux est abordée en cours. Les exercices et les travaux pratiques sont appliqués au contexte motocycliste.

Modalité de mise en œuvre
Chronologiquement voici la mise en œuvre :
1) Réunion pour présenter les acteurs et l’ensemble des actions prévues, leurs exigences, le planning des actions et la procédure administrative. Les jeunes présentent leurs attentes, leurs motivations et leurs intérêts.
2) L’équipe prépare la visite du Salon de la Moto de Hombourg-Haut…
3) Toute l’équipe se retrouve au Salon de la Moto. Les jeunes utilisent leur questionnaire pour visiter l’ensemble du salon, pour rencontrer et dialoguer avec un maximum de gens. Ils présentent leur projet à la presse ainsi que le team et la moto.
4) Le groupe travaille autour d’ordinateurs pour utiliser un logiciel sur l’alimentation (DIET de Jeulin) qui permet de créer et d’adapter des rations alimentaires adaptées aux besoins nutritionnels de chacun, en vue de préparer les menus du séjour du mois d’août sur un circuit moto..
5) Préparation d’une exposition sur le salon de la moto. Les jeunes réalisent et organisent des panneaux d’affichage...
6) Visite de la concession JMS, partenaire du projet. Les jeunes découvrent tout d’abord le magasin où se trouvent des motos, des accessoires, le service après vente. L’accent est mis sur les équipements de sécurité propres au 2 roues.
7) Les jeunes assistent à un cours de sciences physiques consacré aux réglages des suspensions. L’ensemble de ces activités est filmé par la télévision avec qui les jeunes ont multiplié les entretiens.
8) Exposition animée pendant les interclasses au collège. Ils accueillent les visiteurs, la presse et restituent tous leurs savoirs et savoir-faire. Il nous a fallu consacrer bénévolement au projet : une dizaine de mercredis après-midi, une dizaine de soirées, une demi-douzaine de week-ends de présence face aux jeunes, sans compter les nombreuses réunions, rencontres et visites entre adultes et/ou entre partenaires, plus le suivi auprès des familles et les heures de rédaction du projet sous différentes formes selon les institutions.

Trois ressources ou points d’appui
1) Les partenaires et les visites ont été très riches pour les élèves.
2) Les médias (Républicain Lorrain, TV 8 -chaîne locale- et France 3) ont valorisé le projet.

Difficultés rencontrées
1) L’évaluation comportementale a permis de constater quelques points négatifs (partage des tâches peu équitables sans intervention des adultes, manque d’autonomie) chez quelques jeunes.
2) Beaucoup de travail de bénévolat.

Moyens mobilisés
Les enseignants et les éducateurs ont travaillé en relation de confiance, en échangeant leurs compétences respectives au profit des 8 élèves qui ont ainsi bénéficié d’un encadrement privilégié. L’année suivante d’autres enseignants, des personnels ATOSS et des surveillants se sont joints à l’équipe pour intervenir dans le cadre de l’Ecole Ouverte et travailler avec 24 jeunes (12 filles et 12 garçons).

Partenariat et contenu du partenariat
• Le partenariat financier avec le Conseil Général (BAU) et la Ville de Behren-lès-Forbach a été fructueux : le budget prévisionnel dépassant largement le budget utilisé. L’année suivante, le partenariat avec le Conseil Général n’est pas reconduit et le projet est subventionné par l’Etat, la Politique de la Ville et la Municipalité de Behren-lès-Forbach dans le cadre de l’Ecole Ouverte, en effet le BAU ne reconduit pas son soutien pour le même type de projet.
• Le partenariat entre le CMSEA (Comité Mosellan de Sauvegarde de l’Enfance de l’Adolescence et des Adultes) et le collège a été enrichissant et a permis d’imbriquer deux institutions au niveau pédagogique et au niveau éducatif.
• Les autres partenaires (Concessionnaire JMS, Auto-Moto-Ecole Mario, les Moto-Clubs locaux et les intervenants) ont apprécié le projet et sont prêts à suivre le suivant en 2003.

Evaluation
Motivation, respect et autonomie.

Documents
Projet moto- ZEP : Bilan

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Evaluation interne.
Les évaluations portent en chimie sur les matériaux (matières plastiques, métaux, etc.) et les objets ( scooter et moto), en physique sur les distances, temps et vitesses ; trajectoires rectilignes et circulaires, sur les forces, poids, ressorts, compressions et détentes.
Des évaluations transversales sont également mises en œuvre (comportement, initiative, respect, motivation). La maîtrise de la langue (interviews, présentations, exposés) est également évaluée.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : Les échanges sont dynamiques, respectueux et motivants. Chaque jeune est à l’aise et s’exprime correctement. les élèves ont acquis de la culture générale et technique, des connaissances scientifiques et une confiance en eux. Ils ont développé du vocabulaire et de la précision dans leur langage. Ils ont expérimenté des relations sociales nouvelles.
En même temps, ils se font plaisir, communiquent et sont enthousiastes dans ce contexte. Garçons et filles se passionnent pour les belles mécaniques et montrent beaucoup de motivation quand ils questionnent les professionnels. Ils ont montré un engouement intense pour les activités proposées. Les jeunes valorisent leurs compétences manuelles et intellectuelles, leur sens de l’organisation et leurs qualités artistiques. Ils développent la dynamique de groupe, la confiance mutuelle et le respect. Ils sont fiers, motivés et heureux. Les quelques jeunes au caractère plus réservé deviennent plus extravertis, s’intègrent au groupe et participent au développement de l’esprit d’équipe. L’ensemble des jeunes qualifie le groupe entier de « famille ».
La présence de la presse écrite et télévisuelle développe leur maîtrise de la langue, leur confiance en eux et leur émotivité. Ils sont de plus en plus à l’aise. Quelques épaves de motos et de scooters sensibilisent aux dangers des 2 roues. Les jeunes ont fait des efforts comportementaux entre eux, avec les adultes du groupe et avec d’autres adultes.
- Sur les pratiques des enseignants : La moto est un prétexte au changement et au regain de motivation par le biais d’activités "extra-ordinaires".
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Collaboration.
- Sur l’école / l’établissement : Des résultats positifs au BSR. Des expositions et cérémonies divers appréciées par les parents, la communauté scolaire et les partenaires.
- Plus généralement, sur l’environnement : Les jeunes ont été fortement sensibilisés à la sécurité routière et ont su se montrer très attentifs à ce domaine. Les acquis ont été importants :
1) Equipements de sécurité : conception et nécessité (casque, gants, bottes, veste et pantalon), choix des matériaux (résistance aux chocs, aux frottements et aux intempéries), confort.
2) Code de la route : contenu, nécessité et rôle.
3) Théorie et pratique : lien entre la théorie et la pratique, nécessité d’une théorie, apprentissage et comportement.

Extrait du site Expérithèque : Projet moto ZEP

Répondre à cet article