> EDUCATION PRIORITAIRE > Le vécu du confinement par les personnels de direction, CPE et Inspecteurs, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le vécu du confinement par les personnels de direction, CPE et Inspecteurs, notamment en éducation prioritaire (Depp). Un tweet de ToutEduc

4 août Version imprimable de cet article Version imprimable

Le vécu du confinement du printemps 2020 d’après les personnels de direction, les conseillers principaux d’éducation et les inspecteurs du second degré
Note d’information Depp
n° 21-33, juillet 2021

 Dans le second degré public, les personnels de direction, les conseillers principaux d’éducation et les inspecteurs portent un jugement globalement positif sur la gestion de la continuité pédagogique entre mars et mai 2020. Malgré la fermeture des établissements scolaires, une majorité des personnels de direction et des conseillers principaux d’éducation a continué à travailler dans leur établissement, que ce dernier soit mobilisé ou non pour accueillir les enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire.
Au cours de cette période, ils ont pu maintenir avec les familles et les élèves un lien essentiel, mais ont aussi réussi en grande majorité à assurer les conseils de classe et les réunions d’équipe à distance. Ils ont dû faire preuve d’une plus grande autonomie qu’en temps ordinaire et prendre plus d’initiatives. Par ailleurs, la communication entre les différents acteurs de l’Éducation nationale est jugée plutôt satisfaisante. Dans le cadre des mesures nationales, les directives sont jugées opérationnelles, adaptées et utiles, mais les avis sont plus nuancés sur leur cohérence et précision.

Extrait de education.gouv.fr de juillet 2021

EXTRAITS
Des personnels globalement satisfaits de la gestion de la mise en œuvre de la continuité pédagogique
Huit personnels exerçant dans le second degré public (personnels de direction,
conseillers principaux d’éducation et inspecteurs) sur dix disent être assez ou
très satisfaits de la gestion de la continuité pédagogique au sein de l’Éducation nationale lors de la fermeture des établissements, entre mars et mai 2020. Cette proportion est un plus faible parmi les personnels exerçant dans les collèges en éducation prioritaire (EP) (73 % des CPE en EP contre 82 % hors EP)
(voir Pour en savoir plus - – figure 1.1).

[...] Un quart des collèges mobilisés pour l’accueil des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire
Pendant la mise en œuvre du dispositif de continuité pédagogique, les enfants (de moins de 16 ans) des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire pouvaient être accueillis dans les établissements scolaires.
18 % des établissements du second degré du secteur public ont été mobilisés pour
l’accueil de ces élèves. Comme attendu, les collèges, et en particulier ceux hors éducation prioritaire, ont été plus fréquemment mobilisés que les lycées : 25 % des collèges (27 % hors EP) contre 3 % des LEGT et 1,5 % des LP (voir Pour en savoir plus - – figure 1.3).

[...] Une distribution de photocopies et de matériel informatique plus fréquente dans les collèges en éducation prioritaire
La moitié des personnels de direction du second degré public déclare avoir beaucoup
ou dans une certaine mesure distribué des photocopies de cours et/ou d’exercices aux élèves. Cette pratique a été particulièrement courante en collège et notamment dans ceux en EP, mais beaucoup moins fréquente en LEGT (voir Pour en savoir plus - – figure 2.1).
Par ailleurs, la moitié des personnels de direction a distribué des équipements informatiques aux élèves, et un peu plus fréquemment en collège en EP que dans les autres types d’établissement.

 

ToutEduc
@ToutEduc
La DEPP joue avec les mots. Les perdir "portent un jugement globalement positif sur la gestion de la continuité pédagogique entre mars et mai 2020". Vous croyez qu’il s’agit de la gestion du ministère ? Non, c’est de ce qu’ils ont réussi à mettre en place qu’il s’agit.
3:15 PM · 3 août 2021·Hootsuite Inc.

Répondre à cet article