> ENSEIGN. SUPERIEUR et OUVERTURE SOCIALE > Enseign. supérieur (Général.) et condition étudiante > AFEV : « Introduire du logement jeune et de la mixité sociale dans des (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

AFEV : « Introduire du logement jeune et de la mixité sociale dans des quartiers NPRU-QPV »

10 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

Exclusif. AFEV : « Introduire du logement jeune et de la mixité sociale dans des quartiers NPRU-QPV » (J. Sturla)

« La convention signée avec l’ANRU (fin septembre 2021 au congrès HLM à Bordeaux) a pour but d’introduire du logement jeune et de la mixité sociale dans des quartiers NPRU et QPV. L’interaction sociale est au cœur de notre projet à l’AFEV. Il y a matière, pour des étudiants, à s’impliquer dans ces quartiers parfois difficiles. À Nice, nous avons initié, avec la collectivité, l’implantation de colocations solidaires AFEV KAPS dans le quartier des Moulins, avec le bailleur Cote d’Azur Habitat », indique Jérôme Sturla, directeur développement urbain de l’association de la Fondation étudiante pour la Ville (AFEV) et du Lab’Afev, le 23/12/2021.

Le schéma KAPS (pour « kolocations à projets solidaires ») a été créé par l’association en 2011, présent dans 25 villes en 2021. « L’AFEV est sollicitée sur de nouvelles opérations ou programmes d’aménagements urbains. Nous favorisons la mixité des populations dans des territoires à potentiel pouvant accueillir des étudiants ou dans des quartiers fragilisés. Nous avons posé le 19/10/2021 la 1e pierre d’une résidence pour jeunes, de 149 T1 et une résidence co-living de 109 places à Roubaix, grâce à une convention-cadre signée avec Clésence (Action Logement) et le promoteur Name Immobilier, avec le soutien de la Métropole de Lille. Elle sera livrée à la rentrée 2023. Nous allons et développons ce type de projets sous modèle KAPS à Saint-Quentin (Aisne) avec Clésence, à Marseille avec le Crous, et à Nîmes avec CDC habitat », déclare Jérôme Sturla.

« À la veille d’échéances électorales nationales, le logement des jeunes et des étudiants devrait être une priorité dans la campagne de l’élection présidentielle de 2022 », dit-il.

Jérôme Sturla répond aux questions de News Tank.

Extrait de cities.newtank.fr du 05.01.22

Répondre à cet article