> Dédoublement et PDM, Taille des classes, > Dédoublement et Pdmqdc > Dédoubl., Pdmqdc (Positions syndicales) > Dédoublements à l’école primaire : l’AMF fait état des difficultés (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Dédoublements à l’école primaire : l’AMF fait état des difficultés financières de communes et réclame un retour à une logique de territoire (La Gazette)

15 mars

Delphine Labails : « Nous ne comprenons plus rien aux dispositifs de l’Education nationale »
Delphine Labails, maire (PS) de Périgueux (Dordogne), et coprésidente de la commission "éducation" de l’Association des maires de France, tire la sonnette d’alarme sur la multiplicité des dispositifs de soutien éducatif mis en place par le gouvernement. Elle réclame un retour à une logique de territoire.

Cinq ans après la décision de dédoubler les classes de CP et CE1, et, depuis 2022, les grandes sections des écoles en REP, les collectivités rencontrent-elles encore des difficultés d’application de la mesure ?
C’était une mesure plutôt bien accueillie par les collectivités, mais qui pose toujours des difficultés du point de vue du financement. Il y a encore beaucoup d’écoles à la peine. A plusieurs reprises, nous avons sollicité les différents ministres pour qu’il y ait une meilleure visibilité des financements qui peuvent être accordés par les préfets, notamment au titre de la DETR et de la DSIL, pour soutenir les travaux nécessaires au dédoublement. Car aujourd’hui, trois priorités traversent l’école : l’adaptation aux besoins pédagogiques, la conformité sanitaire et la transition...

Extrait de lagazettedescommunes.com du 14.03.23

Répondre à cet article